PDA

Voir la version complète : Les dirigeants du MNA réaffirment leur soutien au droit des peuples à l'autodétermina


DZone
16/07/2009, 23h23
Les dirigeants du Mouvement des Non-Alignés réaffirment leur soutien au droit fondamental des peuples à l'autodétermination


[Aps 16/7/09] CHARM EL CHEIKH (Egypte) - Les dirigeants des pays du Mouvement des Non-Alignés ont réaffirmé leur soutien "au droit fondamental et inaliénable" à l'autodétermination de tous les peuples y compris ceux dans les territoires qui ne jouissent pas de l'autodétermination et les territoires sous occupation étrangère ou domination coloniale ou étrangère.

Dans la "Déclaration de Charm EL-Cheikh", adoptée lors de la séance de clôture des travaux, les dirigeants ont souligné que ce soutien procède du souci de "garantir le caractère légitime et fondamental de ce droit pour les peuples sous occupation étrangère et domination coloniale ou étrangère afin d'enrayer ces situations et garantir le respect international des droits humains et des libertés fondamentales".

Les dirigeants ont mis l'accent, dans cette déclaration qui comporte différentes questions posées sur la scène internationale, sur la détermination des dirigeants du Mouvement de réactiver le rôle et l'impact du Mouvement des Non-Alignés sur la scène internationale et au niveau des Nations-Unies en tant que principale tribune politique qui représente le monde en développement dans un monde multipolaire.


Ils ont réaffirmé le soutien du Mouvement en faveur du traitement des questions des droits de l'Homme sur la base d'une démarche de coopération et d'équilibre qui repose sur le dialogue constructif et la consolidation des capacités en prenant en considération les diversités sociales, culturelles et religieuses et en évitant la sélection, la politique de deux poids, deux mesures et l'utilisation des droits de l'Homme comme instrument pour la réalisation d'objectifs politiques.

Concernant le désarmement et la sécurité internationale, les dirigeants ont exprimé leur soutien en faveur du désarmement, de la sécurité internationale et de la stabilité sur la base de la sécurité absolue pour tous en soulignant que le désarmement nucléaire global et total demeure la seule voie pour l'établissement d'un monde exempt d'armes nucléaires.

La déclaration a également affirmé le droit inaliénable de tous les pays à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.

La déclaration a insisté sur l'importance de restaurer l'équilibre entre les principaux organes des Nations-Unies et de rétablir l'autorité de l'assemblée générale tout en insistant sur son rôle essentiel dans l'établissement de la paix et de la sécurité internationales.

La réforme du Conseil de sécurité par son élargissement et l'amélioration de ses méthodes de travail, a souligné le document, doit être une priorité pour le Mouvement des Non-Alignés en prenant particulièrement en compte les opinions de tous les pays membres du Mouvement.

Les dirigeants ont, de même, affirmé le soutien de l'exécution totale de tous les engagements de la communauté internationale concernant le traitement des besoins propres à l'Afrique conformément aux termes de la déclaration politique des Nations-Unies sur les besoins de développement de l'Afrique notamment en matière de règlement des conflits, de sécurité et de paix, de développement, d'éradication de la pauvreté, de réalisation des objectifs de développement du Millénaire, de renforcement de la coopération avec les organisations et les programmes régionaux y compris le Nepad, de soutien des expériences démocratiques nationales, de stabilité, de souveraineté de la loi et de garantie du respect total du droit international.

houari16
17/07/2009, 00h23
CHARM EL CHEIKH (Egypte)
Les dirigeants des pays du Mouvement des Non-Alignés ont réaffirmé leur soutien "au droit fondamental et inaliénable" à l'autodétermination de tous les peuples y compris ceux dans les territoires qui ne jouissent pas de l'autodétermination et les territoires sous occupation étrangère ou domination coloniale ou étrangère.

ça saute aux yeux !

**qui ne jouissent pas de l'autodétermination : « Ceuta et Melilla » , personne au Monde ne conteste la marocanité de ces deux villes !

Y a politiquement quelque chose qui se prépare pour la région ….. ?

OverSkilled
17/07/2009, 01h53
On fini d'abord avec l'algério, puis on verra le plus difficile en dernier.;)

houari16
17/07/2009, 02h29
puis on verra le plus difficile en dernier

Le plus difficile t attend , c est les 5 siecles avec l Espagne .

upup
17/07/2009, 13h37
houari,

pour l espagne, nous sommes restés labas 8 siecles ( almoravides, almoahades ...) .


pour le MNA lis ceci calmemement et sans t exciter , si tu n es pas d accord avec la MAP retrouves les resolutions du MNA :


Le Sommet du MNA confirme l'évolution positive de l'approche du Mouvement à l'égard de la question du Sahara marocain
Charm El-Cheikh - Le Sommet du Mouvement des Non-alignés (MNA), qui a clôturé jeudi ses travaux à Charm El-Cheikh, a confirmé l'évolution positive de l'approche du Mouvement à l'égard de la question du Sahara marocain, en tenant compte des derniers développements et des évolutions récentes enregistrés au niveau des Nations-Unies.

"En effet, et déjà lors du Sommet tenu à la Havane en 2006, le Mouvement avait procédé à une actualisation de sa position à l'égard de notre question nationale, en écartant toute référence à des dispositions dont l'inapplicabilité a été dûment constatée et le caractère dépassé largement confirmé", souligne un communiqué de la délégation marocaine au sommet du MNA de Charm El-Cheikh.

Aujourd'hui, poursuit le document, le Sommet de Charm El-Cheikh, inscrit définitivement la démarche du MNA en complète cohérence avec les développements de la question au sein des Nations-Unies, depuis la présentation par le Royaume de son initiative d'autonomie.

Ainsi, le Mouvement a consacré les dernières résolutions du Conseil de sécurité comme cadre de référence pour le règlement de ce différend régional, ajoute-t-on.

De même, et en relevant "les efforts déployés depuis 2006", le Sommet de Charm El-Cheikh reconnaît que les efforts du Royaume du Maroc, qualifiés de sérieux et de crédibles par le Conseil de sécurité, sont à la base de la dynamique actuelle et constituent un élément fondamental du processus de négociation en cours, souligne le communiqué.

En outre, le Sommet a reconnu la validité de toutes les formules d'autodétermination (y compris l'autonomie), actualisant ainsi son référentiel à ce sujet. De la sorte, le sommet écarte toute interprétation limitée ou orientée de ce principe, basée sur l'unique outil du référendum et privilégie la négociation comme cadre approprié pour la résolution de ce différend.

Par ailleurs, et en cohérence avec la démarche du Conseil de sécurité, le Sommet du MNA demande aux parties et aux Etats de la région de coopérer, non seulement avec l'ONU, mais les uns avec les autres, confirmant par là, le rôle et la responsabilité qui incombent, en particulier à l'Algérie, dans la recherche d'une solution politique et définitive à ce différend régional, conclut le communiqué.


http://www. map. ma/fr/sections/accueil/le_sommet_du_mna_con/view

Cookies