PDA

Voir la version complète : Une corvette française pour la défense émiratie


zek
17/07/2009, 12h00
Baynunah est le premier d'une série de six lance-missiles construits par les CMN pour la Marine des Emirats Arabes Unis

Les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) ont lancé, jeudi 25 juin à Cherbourg en France, la BR71 Baynunah. Ce navire est le premier d'une série de six corvettes lance-missiles construites par les CMN pour la Marine des Emirats arabes unis.

Ce ''71 mètres d'acier et d'aluminium'' est garni de technologie de pointe. «Notre challenge était d'adapter le système d'armement très sophistiqué à la superficie réduite du navire », a affirmé Iskandar Safa, principal actionnaire des CMN. D'une capacité de 915 tonnes, cette corvette est le plus grand et le plus puissant bâtiment militaire réalisé jusqu'ici par les CMN. Du type Combattante BR 71, la Baynunah dispose d'une coque en acier et de superstructures en aluminium. Elle a été entièrement conçue et sera achevée par les CMN de Cherbourg.

Ce premier de série restera en France les deux prochaines années pour permettre à l'équipage des CMN d'effectuer les essais en collaboration avec les Emiratis. Dans ce même contexte, Iskandar Safa a souligné que l'intégration de Baynunah se fera à partir du mois d'août par une société italienne.

S'agissant du coût global de Baynunah, certains responsables des CMN nous ont confié un budget de plus de 160 millions d'euros dont les frais des études et d'armement. «La construction des 6 navires est estimée à 675 millions d'euros », indique un responsable des CMN. Contrairement à la BR71 Baynunah, les cinq prochaines unités seront construites aux Emirats arabes unis dans les chantiers navals de la société Abu Dhabi Ship Building (ADSB), titulaire du contrat, sous la supervision technique des CMN. Le constructeur assurera également le transfert de technologie et le soutien logistique intégré (ILS), ainsi que différentes prestations de formation.

Le tout devrait être livré d'ici 2016. « Nous sommes fiers de pouvoir délivrer partout dans le monde des bateaux à la pointe de la technologie militaire accompagnés du soutien technique nécessaire », déclare Pierre Balmer, président des Constructions mécaniques de Normandie. S'inspirant largement pour la coque de la forme utilisée pour la nouvelle génération de Combattante I, CMN ont amélioré le design ajoutant, notamment pour les vaisseaux de classe Baynunah, une nouvelle superstructure furtive, ainsi qu'une plate-forme hélicoptère et un hangar.

Le dispositif militaire embarqué comprend une tourelle principale de 76mm, des missiles mer-mer longue portée, ainsi qu'un système de lancement vertical pour missiles de défense anti-aérienne. La corvette Baynunah rejoindra la Marine émiratie et le port militaire d'Abu Dhabi en 2011. Les principales missions qui lui seront attribuées incluent la patrouille et la surveillance, le mouillage de mines, l'interception de forces ennemies, ainsi que des opérations militaires anti-surface et anti-aériennes dans les eaux territoriales et la Zone économique exclusive (ZEE) des Emirats arabes unis.

On estime aux CMN que ce concept pourrait intéresser d'autres flottes, soucieuses de renforcer leurs capacités de surveillance maritime hauturière. En effet, Iskandar Safa a déclaré la signature prochaine d'un autre gros contrat avec un pays du Golfe qui commanderait quatre corvettes. Baynunah est destinée à remplacer les navires de patrouille de la classe Ardhana.

CMN en bref...

Situé dans le port de Cherbourg, le groupe CMN est une entreprise internationale spécialisée dans la construction de navires militaires et de yachts de luxe. En cinquante ans d'activité depuis sa création, les CMN ont construit 350 bateaux, dont 285 bâtiments militaires en bois, aluminium, acier et matériaux composites avancés. Le groupe CMN est en mesure de fournir des prestations de construction navale entièrement intégrée pour tous navires de combat et motor-yachts jusqu'à 3.500 tonnes de déplacement.

Ces prestations comprennent la conception et la construction de bateaux auxquelles s'ajoutent la conception et l'intégration des systèmes de combat, la fourniture de prestations de logistique intégrée ultra-moderne, la formation des opérateurs et des techniciens de maintenance à tous les niveaux d'expérience, ainsi que la fourniture d'un soutien logistique. Le groupe CMN propose des transferts de technologie pour la construction sous licence de ses propres navires ou la maintenance et les réparations de navires construits par d'autres chantiers navals.


Caractéristiques

Longueur hors-tout : 71,30 m

Largeur : 11 m

Tirant d'eau maximum : 2,90 m

Déplacement : 915 t

Autonomie : 14 jours

Vitesse maximum : 30 nds

Autonomie à 15 noeuds : 2,000 MN

Propulsion : 4 moteurs diesel, 2 hydrojets + 1 booster

Logements : 55 officiers et hommes d'équipage.

Par DNES-Nadia Ouiddar. LE MATIN

Cookies