PDA

Voir la version complète : Championnat du monde juniors de handball: L’Algérie débutera face au Danemark


DZone
17/07/2009, 22h10
La sélection algérienne juniors garçons de handball commencera le Championnat du monde prévu en Egypte du 6 au 19 août prochain face au Danemark, le jeudi 6 août au Caire, selon le calendrier de la compétition publié jeudi dernier par la Fédération internationale de handball (IHF).

Au Mondial 2009, l’équipe algérienne évoluera dans le groupe D avec le Portugal, la République tchèque, la Biélorussie et le Maroc. Le sept algérien dirigé par Saïd Hadjazi jouera successivement contre le Portugal (7 août), la Biélorussie (8 août) et le Maroc (9 août). Les joueurs bénéficieront d’une journée de repos avant d’enchaîner le dernier match du premier tour contre la République tchèque le 11 août.

Les trois premiers du groupe se qualifieront au second tour de la compétition. Le Championnat du monde 2009 regroupe vingt-quatre équipes scindées en quatre groupes de six sélections. Le groupe A est composé de l’Allemagne, de l’Egypte, du Koweït, de l’Argentine, du Qatar et de l’Islande. Le groupe B comprend la France, l’Espagne, l’Iran, le Brésil, la Tunisie et la Norvège.

Le groupe C est constitué de la Suède, de l’Estonie, de la Slovénie, des Pays-Bas, de la Libye et du Groenland. La compétition se déroule au Caire, à Port-Saïd et Suez.

L’équipe algérienne dispose des moyens humains capables de représenter dignement le handball algérien, mais des conditions de travail d’ordre matériel et financier sont à déplorer. L’équipe nationale juniors, tout comme son aînée, manque de sites de regroupement où les jeunes puissent suivre une préparation assez correcte et être dans de meilleures conditions à l’entraînement. Il n’y a pas de salle de musculation appropriée pour développer les qualités physiques des jeunes. Aussi, l’idéal était de disputer des matchs à l’extérieur, de préférence contre des équipes de haut niveau, pour monter le niveau de l’équipe. Toutefois, le niveau affiché par certains juniors qui évoluent en équipe fanion, tels que Berkous ou Berriah, augurent des lendemains enchanteurs.

La Tribune

Cookies