PDA

Voir la version complète : Ratissage de l'ANP dans la région des Bibans et de ses environs


morjane
18/07/2009, 12h39
Depuis les attentats meurtriers d’El Mansourah dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj ayant coûté la vie à 18 gendarmes, les forces combinées de l’ANP n’ont pas eu de répit et continuent encore de ratisser la région des Bibans et de ses environs.

Cette opération de ratissage de grande envergure lancée par l’armée ne s’est pas limitée à la seule région de BBA, elle s’est étendue jusqu’aux territoires de la wilaya de Bouira, notamment sa région Est où d’importants renforts militaires sont arrivés sur place depuis près deux semaines.

En effet, les éléments de l’armée, appuyés par la garde communale et les forces de sécurité, se sont redéployés sur le terrain. Sont passés au peigne fin aussi bien les régions boisées d’Ighzer Oumiziav, Tamalaht et Chrèa, au sud des communes d’Ahnif et d’El-Adjiba, et celles situées sur le versant sud du Djurdjura.

Sur le chemin de wilaya n° 98 reliant la commune de Bechloul à M’chedallah, plusieurs barrages routiers sont dressés en plusieurs endroits par les militaires. Il faut dire que le redéploiement des militaires dans la région est de la wilaya intervient au moment où une activité terroriste aurait été signalée durant la première semaine du mois de juillet au lieu dit Tizi N’Kouilal, dans la commune de Saharidj.

Selon des témoignages concordants, un groupe composé d’une vingtaine de terroristes aurait été aperçu par des citoyens dont les véhicules avaient été “réquisitionnés’’ puis restitués. Suite à quoi, une vaste opération de ratissage a été lancée dans la région pour débusquer ces terroristes. De sources sécuritaires, nous apprenons que les forces combinées de l’ANP auraient cerné cette semaine un groupuscule de terroristes dans la région boisée d’Issalan, pas loin du village Illithan. Nous apprenons par ailleurs que les éléments de l’ANP en ratissage dans la région d’Ighzer Oumeziav auraient découvert cinq casemates en fin de cette semaine. Toujours au cours de cette opération de ratissage, les militaires auraient désamorcé plusieurs bombes enfouies dans le sol.

A signaler que la région de Tamalaht, connue pour être une région de repli pour les poches terroristes, a été pilonnée par l’aviation de l’ANP.

Par La Dépêche de Kabylie

Cookies