PDA

Voir la version complète : des pays du golfe, l'arabie saoudite est le plus retrograde


aurassien
18/07/2009, 16h00
Des pays du Golfe, l’Arabie saoudite est le plus rétrograde »http://www.humanrights-geneva.info/local/cache-vignettes/L200xH201/Arab-6c2fe.jpg
Ibrahim al-Mugaiteeb Photo : Regina Spöttl
9 février 09 - Examinée vendredi par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur son bilan en matière de protection des droits fondamentaux, l’Arabie saoudite a dépêché une délégation de 40 officiels à Genève. Côté société civile, personne. Le témoignage d’Ibrahim al-Mugaiteeb, un Saoudien interdit de venir à l’ONU à Genève.

Propos recueillis par Carole Vann/InfoSud - Invité par la Fédération internationale des droits de l’homme, Ibrahim al-Mugaiteeb, de Human Rights First (http://www.humanrightsfirst.org/index.aspx), n’a pu venir. Son passeport a été confisqué par Riyad. Son ONG, fondée en 2002, n’a toujours pas de licence du gouvernement saoudien. Atteint par téléphone, cet ancien journaliste (il n’a plus le droit d’écrire dans les journaux nationaux) livre ses espoirs et ses déceptions.
Quels sont les problèmes les plus criants aujourd’hui ?
Ibrahim al-Mugaiteeb : Les femmes sont toujours considérées comme mineures alors qu’elles constituent 52% de la population. Elles ne peuvent ni se déplacer, ni se marier, ni étudier sans l’autorisation du père, du frère ou du mari. De tous les pays du Golfe, l’Arabie saoudite est le plus rétrograde en la matière.
Il y a aussi les abus à l’encontre des minorités chiites et ismaélites et de profondes lacunes dans le système judiciaire. Les enfants ne sont pas protégés. Des personnes sont condamnées, parfois à vie, pour des délits commis à l’âge de 12 ans. Des milliers de jeunes sont en détention, sans jugement, depuis des années, sous prétexte de mesures antiterroristes. Et les travailleurs migrants, d’Egypte, d’Inde, des Philippines ou du Bangladesh, n’ont aucune protection. Lorsqu’ils sont jugés, ils ne peuvent se défendre, car ils n’ont ni traducteurs ni avocats.
Existe-t-il des mouvements des droits de l’homme laïques en Arabie saoudite ?
La laïcité est une notion inconcevable ici. Même les organisations qui défendent des idées libérales (homosexuels) ne peuvent exister en dehors des limites de la charia. Une organisation des droits de l’homme qui se démarquerait de l’islam serait rejetée par la société.
La population saoudienne se sent-elle concernée par les droits de l’homme ?
Non. Pour la plupart des Saoudiens, c’est une notion importée de l’Occident. Il y a encore trois ans, personne ici ne connaissait le concept de droits de l’homme. Les choses commencent à changer depuis la création d’une Commission nationale dédiée à ces questions.
Les lois du pays, basées sur la charia, respectent-elles les libertés individuelles ?
Les lois sont valables, mais elles ne sont pas appliquées. Depuis 2003, nous avons un code pénal qui exige qu’une personne ne puisse être détenue plus de cinq jours sans avoir accès au juge. Or, nous avons dans nos prisons des détenus qui ont déjà passé 5, 8, 10 ans sans avoir rencontré de magistrat.
Y a-t-il tout de même des notes positives ?
Depuis cinq ans, les femmes ont leur propre carte d’identité, et ne dépendent plus de celles de leur mari. C’est un pas énorme vers l’autonomie, mais cela ne suffit pas. L’existence de cette commission nationale fait bouger les choses. Il ne faut pas oublier que l’Arabie saoudite n’existe que depuis 80 ans. Il y a 55 ans, il n’y avait pas une seule école dans le pays.

DZone
18/07/2009, 16h32
des pays du golfe, l'arabie saoudite est le plus retrograde
Le plus grave à mes yeux est que la famille des Séoud qui a usurpé le pouvoir au Hidjaz , gère les Lieux Saints de l'Islam !

aurassien
18/07/2009, 17h05
salut Dzone
moi ,ce qui m'a le plus choqué c'est que l'arabie saoudite veut faire des affaires avec la russie à hauteur de 50 MILLIARDS DE DOLLARS pour empecher l'iran d'acquérir du matériel militaire pour défendre ses installations sensibles , plus minable tu meurs.
et il se trouve des forumeurs qui défendent ca et de surcroit se disent musulmans, c'est à se tirer le cheveux

Cookies