PDA

Voir la version complète : La police chinoise admet avoir tué 12 Ouïgours au Xinjiang


nassim
19/07/2009, 00h19
Douze Ouïgours ont été tués par la police chinoise lors des affrontements ethniques du début du mois au Xinjiang, qui ont fait 197 morts au total, a déclaré samedi le gouverneur de la région Nuer Baikeli.

Il est rare que les autorités chinoises reconnaissent la responsabilité des forces de l'ordre dans la mort de manifestants.

Le gouverneur, lui-même d'origine ouïgoure, a précisé que ces 12 personnes avaient été tuées après avoir ignoré des tirs de sommation alors qu'elles attaquaient des civils ou saccageaient des magasins.

Sur les 12, trois sont mortes sur le coup et neuf ont succombé à leurs blessures sur le chemin ou à leur arrivée à l'hôpital.

"Dans tout Etat de droit, l'usage de la force est nécessaire pour protéger les intérêts des personnes et stopper le crime. C'est la mission des policiers, c'est un droit qui leur est confié par la loi", a déclaré le gouverneur, précisant que les forces de l'ordre avaient su faire preuve de "la plus grande retenue".

Le Xinjiang est le "pays des Ouïgours", peuple musulman turcophone lié à l'Asie centrale qui représente aujourd'hui un peu moins de la moitié des 20 millions d'habitants de la région.

Le 5 juillet, des Ouïgours ont attaqué des Hans suite à l'interruption par la police d'une manifestation de protestation contre la mort de deux ouvriers ouïgours agressés par des collègues hans dans une usine du sud de la Chine.

source : Reuters

Cookies