PDA

Voir la version complète : BHL: "Le PS va mourir? Non. Il est mort"


DZone
19/07/2009, 15h00
Dans un entretien accordé au JDD et publié ce dimanche, Bernard-Henri Lévy juge qu'il faut dissoudre le principal parti d'opposition et organiser des primaires à gauche.


Bernard-Henri Lévy a qualifié la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry de "gardien" d'une "maison morte", jugeant qu'il fallait "dissoudre" le PS et "en finir le plus vite possible" avec "ce grand corps malade".

"A quoi bon se voiler la face? On est à la fin d'un cycle. Le PS est dans la situation du PCF de la fin des années 1970, quand la désintégration s'amorçait et qu'on tentait de la conjurer par des formules incantatoires sur -déjà- la 'refondation', la 'rénovation'", a déclaré le philosophe, dans une interview au JDD parue ce dimanche.

Martine Aubry est "sûrement quelqu'un de très bien", poursuit-il, mais "elle est dans le rôle de gardien de la maison morte et elle n'y peut rien".
Sur le "rappel à l'ordre" de la patronne du PS à Manuel Valls cette semaine, il juge que "le socialisme termine en caporalisation".

Pour lui, M. Valls "a raison : il faut, de toute urgence, changer le nom" du PS. Le député de l'Essonne "fait partie, comme (Ségolène) Royal, comme (Dominique) Strauss-Kahn, comme d'autres, de ceux qui peuvent être à l'origine du big bang et reconstruire sur les ruines".

"Le PS va mourir ? Non. Il est mort. Personne, ou presque, n'ose le dire. Mais tout le monde, ou presque, le sait", martèle-t-il. "J'ai rarement vu des politiques mettre autant d'énergie à s'autodétruire. Si ça ne concernait qu'eux, ce ne serait pas trop grave. Mais il s'agit de l'alternative à Nicolas Sarkozy, de l'espérance des gens", dit-il.

Il faut "dissoudre" le PS, "en finir, le plus vite possible maintenant, avec ce grand corps malade", souhaite l'auteur de "Ce grand cadavre à la renverse" en 2007.

BHL estime que "sans des primaires à la française, sans une vaste consultation ouverte, populaire, jamais ne s'enclenchera le processus aboutissant à ce nouveau parti de gauche qui rompra avec la machine à perdre".

Il confie enfin avoir voté PS aux européennes du 7 juin "par habitude, sans y croire, et en ayant le sentiment qu'on essayait de réanimer un cadavre". "J'aurais pu voter pour Dany (Cohn-Bendit)", "mais il y avait cette alliance, que je trouvais contre-nature, avec l'antilibéral (José) Bové", explique-t-il.

Par LEXPRESS.fr

charaf
19/07/2009, 19h22
Le PS est mort de ne pas avoir affiché un soutien à Israël sans failles comme l'UMP Sarkozyste...

BHL le philosophe sans philosophie qui joue les politologues...:rolleyes:

aurassien
19/07/2009, 19h41
la mort du ps n'arrangera pas l'affaire de sarkozy ni du patronat
le ps est plus util à sarkozy qu'aux travailleurs

Geass
19/07/2009, 19h44
Le PS soutient beaucoup plus Israel que l'UMP. Tout ne tourne pas autour d'Israel... Arrêtez d'en faire une fixette, ça vous cache la verité.

Le PS a tout simplement pas pu développer un projet de société, ni n'a pu aligner les bonnes personnes. Du coups ben bonne mort :)

rouge et or
19/07/2009, 20h02
Le PS a tout simplement pas pu développer un projet de société, ni n'a pu aligner les bonnes personnes. Du coups ben bonne mort

non Gaess, cest pas qu'il n'a pas pu developper, mais il n'a pas su le renouveller. il y a quelque années, le PS était au summum, il avait un projet de société etla france quasi entiere y a adhéré. le temps a passé, le projet devenu obsolete et là il n'a pas se resourcer pour le renouvler.

kems
19/07/2009, 23h50
la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry
dire que je l'ai croisé juste tout a l heure ...j'aurais du lui poser la question...

arazigh
20/07/2009, 12h29
BHL aime bien s'entendre parler dans les média auquelles il a ses entrées.

Kabylie libre
20/07/2009, 13h55
Je suis daccord avec lui, le PS est mort

Cookies