PDA

Voir la version complète : TPS et le groupe Canal+ vont fusionner


nassim
13/12/2005, 00h20
Ce n'est plus une rumeur, mais désormais une information officielle : Les groupes Vivendi Universal, TF1 et M6 négocient pour trouver un accord en vue d'une fusion entre TPS et le groupe Canal+. Du coup, les deux bouquets satellitaires TPS et CanalSatellite vont s'unir pour proposer une offre unique menée par CanalSatellite, l'ex bête noire de Patrick Le Lay.

===
La fusion entre TPS et le groupe Canal+ enfin lancée

Les groupes Vivendi Universal, TF1 et M6 ont annoncé des négociations en vue d'un accord dans la télévision payante. LA FRANCE ne sera peut-être plus une exception dans le domaine de la télévision payante par satellite. Alors que la plupart des pays européens ne comptent plus qu'un seul bouquet, les téléspectateurs français assistent depuis de nombreuses années à une guerre sans merci des plateformes satellitaires TPS et CanalSatellite. Leur fusion, évoquée à maintes reprises depuis quatre ans, est en passe de se réaliser. Si tel était le cas, le nouvel ensemble – TPS, Canal+, CanalSatellite – pèserait plus de 6,6 millions d'abonnés. A titre de comparaison, BskyB, le leader de la télévision payante en Angleterre, compte déjà 8 millions d'abonnés.

Les groupes Vivendi Universal, TF1 et M6 ont annoncé, hier soir, «être entrés dans une négociation visant à aboutir à un accord industriel dans le domaine de la télévision payante». Selon le communiqué des trois opérateurs de télévision, «ces négociations portent sur un éventuel rapprochement de TPS et de Groupe Canal+, dans l'intérêt des actuels et futurs abonnés et dans le respect des identités des deux entreprises, pour créer un ensemble en mesure de faire face à la concurrence accrue des entreprises de télécommunications et d'Internet».

Ce rebondissement dans le dossier des bouquets satellitaires intervient à un moment où TPS et CanalSatellite doivent faire face à une situation tendue. L'arrivée de la télévision numérique terrestre, qui propose une offre élargie gratuite, entame le monopole des acteurs de la télévision payante. Le transfert d'abonnés de TPS vers les entités de Canal+, qui détient l'exclusivité quasi totale des droits du football, a sans doute aussi incité Patrick Le Lay, le président de TF1, à négocier le plus rapidement possible une fusion. Il aura été aidé en cela par Nicolas de Tavernost qui n'a jamais caché sa volonté de rapprocher les plateformes. D'autant que depuis près de deux ans, M6 a chargé la banque d'affaires Goldman Sachs de trouver une solution au dossier TPS, cherchant en vain à céder ses 34% dans TPS.

(c) Le Figaro

Tau_Alpha
13/12/2005, 10h01
Les actions TPS, Vivendi et M6 ont bondit de 4 a 8% avec cette annonce.
Il est clair que moins de concurrence fera economiser a l'ensemble bcp d'argent puisque les offres promotionnelles de toutes sortes sont vouees a disparaitre

Cookies