PDA

Voir la version complète : Le temps.


Iska
28/07/2009, 10h30
Le temps
par El-Guellil
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif Certains l'aiment long. D'autres n'ont pas la patience d'attendre. Et pourtant, tous se rejoindront sur la nécessité d'aboutir. Tôt ou tard, il faudra terminer ce qu'on a démarré. A tout début, une fin est fatalement prévue. Alors pourquoi prendre son temps ? Ce qui est fait aujourd'hui n'est plus à faire demain. Les flegmatiques rétorquent : pourquoi se précipiter alors que tout arrive à qui sait attendre ? Le dilemme est planté. Qui, du pressé ou du j'ai-tout-mon-temps, a raison ?

Pourquoi courir ? Parce que le temps c'est de l'argent. Chez nous, c'est peut-être pour cette raison que la plupart aiment vivre au ralenti. Ils ont l'impression de dépenser l'argent qu'ils n'ont pas. Ils se donnent donc de la valeur à délivrer leurs actions de manière parcimonieuse. La rareté est une valeur sûre en soi. Pourquoi donner l'impression que tout est simple en répondant trop vite ? Se faire désirer. Entretenir le stress de l'attente chez l'autre. C'est déjà cela de gagné ! Soyons honnêtes : à quoi sert d'avancer trop vite quand on ne sait pas ce que demain nous réserve ?

En allant doucement et en ne réalisant pas aujourd'hui nos affaires, on se rassure pour demain car on saura ce qui reste à faire. On retient le temps et avec lui ses imprévus. On est seul maître. Le temps passera peut-être mais nous on restera au même point. Sûrs et certains que rien ne changera sans nous. Pauvres entreprenants. Les boulets aux pieds, leurs étapes sont de vrais calvaires. Ils ont le sentiment de vieillir sans mouvement.

L'horloge retardée par le manque d'huile de coude de leurs congénères les grippe de fait et le balancier s'est coincé depuis longtemps. Ceux-là se plaignent pendant que les autres jouissent du secret qu'ils ont appris. Demain se fera aujourd'hui, In Chaallah.

Le Quotidien d'Oran

Cookies