PDA

Voir la version complète : les pyramides-aigle noir


justemoi
02/08/2009, 14h46
La confrontation entre Cairotes et Sétifiens, comptant pour la deuxième journée de la coupe de la CAF, ne sera, au vu de nombreux facteurs, pas une simple partie de dominos pour la bande à Belhout. Partis avec un effectif ébranlé par la défection de bon nombre de cadres, les Sétifiens auront le moins qu’on puisse dire, fort à faire cet après midi.

Même s’ils croient en la belle étoile de leur team, les milliers de fans ententistes qui se mettront en face d’ART3, croiseront les doigts. Cette situation indispose le staff technique ententiste qui aura du mal à mettre en pratique ses options, lors de cette rencontre qui sera une affaire psychologique. La formation qui foulera le stade de Petro sport avec de meilleures dispositions morales, prendra, à n’en pas douter, l’ascendant.
Les Egyptiens qui veulent, coûte que coûte, avoir le gain de cette partie, feront dès le coup d’envoi, le forcing rien que pour pousser leurs hôtes,à la faute. Pour pallier les forfaits des Raho et consorts, les ententistes devront cravacher dur face à cette coriace et fougueuse formation cairote, pas facile à jouer chez elle, et qui n’échoue que rarement. Ne disposant pas de tout son puzzle, le staff technique, ne va pas ouvrir le jeu à la charge du camp d’en face. Le renforcement de l’arrière garde est plus que probable. Les Delhoum, Yakhlef, Laifaoui et Dis qui devront prêter main forte à leur gardien Faradji qui devra assurer et rassurer, ses troupes qui évolueront selon le traditionnel 4-5-1, qui se transformera de temps à autre en un 4-4-2. Les chargés de la récupération et du blocage des incursions adverses, à savoir, les Lamouchia, Belkaid, Metref devront non seulement briser l’élan de l’adversaire mais offrir des balles au duo Ziaya - Souguer, capables de bousculer la défense adverse. Le duo précité est appelé à matérialiser les contres, l’autre arme du onze ententiste, pas au point à 100 %, notamment la ligne défensive qui pose problème à Belhout qui n’a, pour l’heure, ni le temps, ni le choix pour apporter les correctifs nécessaires. Pour bien négocier cette importante étape, qui n’est pas capitale pour la suite de la compétition, car il reste quatre autres rencontres à disputer,les partenaires de Yakhlef, sont appelés à réaliser un autre match d’hommes.
Pour atteindre l’objectif tracé à Sétif, à savoir, ne pas perdre au Caire, les Algériens devront à l’occasion, retrousser leurs manches, car un match de guerriers les attend aux abords du Nil, vers lequel les regards de milliers d’algériens, de Tizi, d’Alger, d’Annaba, de Constantine d’Oran, de Bechar et d’ailleurs seront braqués.
El Watan

DZone
03/08/2009, 16h17
Seul club algérien encore engagé en coupe internationale, l'ES Sétif appréhendait de devoir débuter la phase de poule de la CAF Cup en pleine préparation d'avant saison. Finalement, après s'être offert le Vita Club congolais à domicile, les champions d'Algérie en titre ravissent la victoire aux Egyptiens par 3-4 chez eux !

L'Entente qui s'est montrée discrète sur le marché des transferts cet été, avec la simple arrivée notable de Chaouchi dans les buts (non qualifié en Coupe de la Confédération) et le retour à la barre technique de Rachid Belhout, semble continuer sur le même rythme que la saison passée.

Pour leur deuxième match officiel de la saison, les coéquipers de Abdelmalek Ziaya étaient bien affûtés et ont ouvert le score rapidement, par le buteur maison, sur une superbe ouverture de Yekhlef (8').

Les égyptiens égalisent de la tête sur corner par Mano (16') avant de mener grâce à une belle action dans la surface et un tir à bout portant de Alashri (36'), auteur de son premier but sous ses nouvelles couleurs. Entre temps, il y avait eu un penalty flagrant non sifflé sur Ziaya.

Au retour des vestiaires, c'est Fahem Bouazza, titularisé à la place de Djediat (blessé) depuis quelques temps, qui va égaliser d'un beau coup franc enroulé (51'). Un quart d'heure plus tard, Ziaya, en renard des surfaces, permet à l'Entente de mener à nouveau (68'), avant que Metref ne reprenne un ballon qui traine pour porter la marque à 4-2 (71').

Les egyptiens marquent un dernier but de la tête par Al Muhamdi (77') mais c'est trop tard, les algériens l'auront emporté 3-4. De bon augure avant un certain Egypte-Algérie en novembre...
http://nsa07.casimages.com/img/2009/08/03/090803051649914095.jpg
http://www.dailymotion.com/swf/xa1plu_caf-cup-enppi-34-es-setif_sport&related=1
******

sinan
04/08/2009, 08h53
bravo l'entente... c'est mon club preféré :)

justemoi
04/08/2009, 17h28
heureusement on est pas seuls...on a fait comme l'équipe nationale voire mieux en gagnant chez eux.
qui mieux que L'ESS?
presonne....

Cookies