PDA

Voir la version complète : France Régionales :De Villiers s'allie à l'UMP


charaf
04/08/2009, 20h44
Le Mouvement pour la France (MPF) s'est rapproché de l'UMP, régionales de 2010 obligent. Son dirigeant, Philippe de Villiers pourtant souverainiste, a expliqué mardi dans une interview à Ouest France que son parti allait durablement intégrer l'UMP par le biais du comité de liaison de la majorité présidentielle.

«J'accepte une proposition de Nicolas Sarkozy : intégrer à la rentrée le comité de liaison de la majorité présidentielle», a expliqué Philippe de Villiers, confirmant ainsi une information divulguée samedi par Libération. Créé le 30 juin après les élections européennes, ce comité a pour but de coordonner l'action des partis soutenant la majorité présidentielle. «Le MPF sera la composante souverainiste de cette majorité», a précisé son fondateur et leader.
Une question «d'efficacité»
«Il sera plus efficace de faire valoir la position du MPF à l'intérieur de la majorité qu'à l'extérieur», a-t-il ensuite justifié. L'opposition à Nicolas Sarkozy n'a pas porté ses fruits dans les urnes. Lors de la présidentielle de 2007, le MPF n'a obtenu que 2,23% des suffrages exprimés. Aux européennes, le MPF s'est associé avec Chasse Pêche Nature et Tradition au sein de la liste Libertas de l'Irlandais Declan Ganley. Philippe de Villiers a certes sauvé son siège en Vendée, mais il est le seul élu de la liste en France.
Vers une liste commune avec Roselyne Bachelot
Le leader souverainiste a par la suite affirmé que ses relations avec Nicolas Sarkozy et le secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand ont «toujours été bonnes et amicales». Il a ajouté qu'il s'agissait d'une «entrée durable dans la majorité présidentielle pour les prochains combats électoraux. A commencer par les régionales de mars prochain».
Le MPF avait déjà fait liste commune avec François Fillon aux régionales de 2004 dans les Pays de la Loire, région présidée par le socialiste Jacques Auxiette et qui comprend la Vendée. Interrogé sur ses intentions pour les régionales de mars 2010, Philippe de Villiers se dit prêt à recommencer avec Roselyne Bachelot, investie en mars dernier comme chef de file UMP, «dans toute la mesure du possible». «L'objectif est de battre la gauche et le seul moyen c'est l'union de la majorité présidentielle», a-t-il martelé.
Le septième parti du comité de liaison

Le comité de liaison de la majorité présidentielle regroupe désormais sept partis politiques (l'UMP, le Nouveau Centre, Gauche Moderne, et donc le MPF) dont trois intégrés à l'UMP (Les Progressistes, le Parti radical et le Parti chrétien-démocrate).
Le leader du parti de droite souverainiste rejoint ainsi le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, qui préside le comité, le ministre de la défense et président du Nouveau Centre Hervé Morin, Jean-Marie Bockel, transfuge du PS et fondateur de Gauche moderne, et également Éric Besson, lui aussi ancien du Parti socialiste et depuis peu ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale.

Leparisien.fr avec AFP



Pour tous les musulmans de France, avis de tempête... Avec De Villiers dans la majorité présidentielle on va avoir droit à toutes les lois anti-musulmans qu'ils nous manquaient dans cette douce France...

RoboCop
04/08/2009, 22h43
Vu les gifles consécutives qu’il a reçu, il essaye de sauver les meubles, il n’arrive pas à retrouver son chemin, il est égaré en politique, son cheval de bataille c’est soi disant l’islamisme, mais c’est un camouflet en réalité il vise les musulmans. Incha Allah il aura une énième gifle comme d’hab.

DZmes Bond
05/08/2009, 14h20
Sarakozy avale tout sur son passage. Il devrait faire attention, une de ses proies pourrait s'avérer être un poison le menant à sa perte.

houari16
05/08/2009, 14h42
Exacte , s attendre à une dégringolade de Sarko ..

-Sarko avec sa politique ……. , comment dire ? ai un comportement excessif et agressif !

Cookies