PDA

Voir la version complète : Après les joueurs africains, les Algériens de l’étranger en renfort !


DZone
05/08/2009, 23h36
Convoités par les clubs algériens

Après les joueurs africains, les Algériens de l’étranger en renfort

06-08-2009

Après le recrutement massif de joueurs de football africains qui ont constitué dans un passé récent le marché préféré de la majorité des clubs du Championnat d’Algérie de division une, ce sont maintenant les joueurs algériens évoluant à l’étranger qui font l’objet de convoitise de la part des clubs algériens. Pas moins de 14 joueurs ont été engagés par les présidents de club, qui, certes, ont été contraints de le faire, vu les nouvelles dispositions réglementaires de la Fédération algérienne de football qui consistent à limiter le nombre des joueurs étrangers à un seul par club. L’USM Blida et l’ES Sétif sont les clubs qui ont recruté le plus grand nombre de joueurs (algériens) évoluant à l’étranger avec trois éléments chacun. Le champion d’Algérie en titre, l’ES Sétif a recruté Kaddour Zinedine (FC Romandie-Suisse), Zoubiri (CLSC 71) et Kacem Mahdi (Amiens-France), tandis que le club de la ville des Roses a jeté son dévolu sur Hakkar Nasser (RC Besançon-France), Djahel (Tripoli) et Negreche (Red Star-France). Les autres grosses pointures de la D1 ont aussi eu leur lot de recrues, à l’image du Mouloudia d’Alger avec Mokdad et Bouabdellah (US Créteil-France), pour la JSM Béjaïa Si Mohamed Cedric (FC Manceau-France) et Aït Ouarab Ahmed (Olympiacos-Nicosie), alors que le Chabab de Belouizdad a, de son côté, fait venir Aouad Mohamed Amine (Dubai).

«Je veux réussir dans mon nouveau club, prouver mon niveau et frapper ensuite aux portes de la sélection nationale», a déclaré l’ex-joueur de Besançon Hakar Nasser, juste après avoir paraphé son contrat avec l’USM Blida. Pour sa part, le néo-mouloudéen, Madjid Bouabdellah, a déclaré : «Cette étape va me permettre de relancer ma carrière, de marquer beaucoup de buts pour attirer l’attention du sélectionneur, car défendre les couleurs de son pays est le rêve de tout joueur.» Les nouveaux règlements adoptés par la FAF ont fait le bonheur des joueurs algériens qui évoluaient à l’étranger, leur moyenne d’âge (24 ans) leur donne la possibilité de relancer leur carrière et de venir frapper aux portes de la sélection nationale.

La Tribune d'Algérie

DZone
07/08/2009, 21h30
Après le recrutement massif de joueurs de football africains qui ont constitué dans un passé récent le marché préféré de la majorité des clubs du championnat d'Algérie de division Une, c'est maintenant les joueurs algériens évoluant à l'étranger qui font l'objet des convoitises des clubs algériens.

Pas moins de 16 joueurs ont été engagés par les présidents de clubs, qui, certes, ont été contraints de le faire vu les nouvelles dispositions réglementaires de la Fédération Algérienne de Football qui consistent à limiter le nombre des joueurs étrangers à un seul joueur par club.

L'USM Blida et l'ES Sétif sont les clubs qui ont recruté le plus grand nombre de joueurs (algériens) évoluant à l'étranger avec trois éléments chacun. Le champion d'Algérie en titre, l'ES Sétif, a recruté Kaddour Karim (FC Romandie, Suisse), Zoubiri Belkacem (CS Louhans Cuiseaux 71, France) et Kacem Mahdi (Amiens, France), tandis que le club de la ville des roses a jeté son dévolu sur Hakkar Nasser (RC Besançon, France), Djahel Abdelouahab (El Medina Tripoli, Libye) et Taïmmy Negreche (Red Star 93, France). Les autres grosses pointures de la D1 ont aussi eu leur lot de recrues à l'image du Mouloudia d'Alger avec Abdelmalek Mokdad et Madjid Bouabdellah (US Créteil, France), pour la JSM Béjaïa Si Mohamed Cedric (FC Montceau Bourgogne, France) et Aït Ouarab Ahmed Ahmed (Olympiakos Nicosie, Chypre), alors que le Chabab de Belouizdad a de son côté fait venir Aouad Mohamed Amine (Hata Dubaï, Emirats Arabes Unis). L'USM Annaba a engagé Benlala Reda Allaoua (Les Lilas, France) et le MC El Eulma, Bouzidi Antar (Amneville, France).

''Je veux réussir dans mon nouveau club, prouver mon niveau et frapper ensuite aux portes de la sélection nationale'', a déclaré l'ex joueur de Besançon Hakar Nasser, juste après avoir paraphé son contrat avec l'USM Blida. Pour sa part, le néo-mouloudéen, Madjid Bouabdellah, a déclaré que ''cette étape va me permettre de relancer ma carrière, marquer beaucoup de buts pour attirer l'attention du sélectionneur, car défendre les couleurs de son pays est le rêve de tout joueur''.

Les nouveaux règlements adoptés par la FAF ont fait le bonheur des joueurs algériens qui évoluaient à l'étranger, leur moyenne d'âge (24 ans) leur donne la possibilité de relancer leur carrière et venir frapper aux portes de la sélection nationale.

APS

Cookies