PDA

Voir la version complète : La cause palestinienne: trop "arabe" trop "islamiste "


Iska
06/08/2009, 11h27
cause palestinienne : trop «arabe», trop «islamiste»
par Kamel Daoud
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif Que restera-t-il pour nous Algériens de la cause palestinienne ? Un lointain souvenir du keffieh d'Arafat ou les images banalisées d'un Palestinien quelconque, le visage écrasé sur la vitre des caméras. Le Palestinien n'existe plus depuis presque deux décennies: il a été «tué» symboliquement par la guerre du Golfe, le soutien malsain de Saddam et le reste de notre histoire après sa pendaison. L'image du Palestinien a souffert non seulement de la propagande israélienne très active, avec ses relais mondiaux, mais aussi de la contre-propagande des soutiens arabes et islamistes. Les deux grands maux de la cause palestinienne ne sont pas seulement cette guerre civile sans Etat entre le Hamas et le Fatah, mais surtout les effets de serre des deux grandes idéologies qui lui ont fait plus de mal que de bien: l'arabité et l'islamisme.

La cause palestinienne a été trop «arabisée» par les pays arabes pour bénéficier des soutiens «universels» enthousiastes. Ethnique, raciste ou ségrégationniste, la «cause» israélienne a toujours été, quant à elle, vendue comme une légitimité mondiale et un problème d'humanité globale. Même le caractère religieux d'un pan de sa politique a été presque excusé par l'usage trop habile de la Shoah et de la culpabilité occidentale. Moins gâtée, la cause palestinienne, évidente lutte de décolonisation, a été contaminée par le panarabisme sans issue et surtout par l'islamisme qui en a abusé autant que les nationalistes des fervents de Tamouz et du Bâath. Ben Laden a fait mal à la cause palestinienne en la décrédibilisant et en la criminalisant. Le Hamas continuera cette mission de talibanisation de l'image de la Palestine avec ce qu'il a fait avec son coup d'Etat là où on n'avait même pas encore un Etat. La guerre menée contre Gaza, véritable massacre d'une population piégée dans un ghetto, aurait pu être une occasion unique non seulement pour humaniser le «Palestinien» et redonner à sa cause son honneur médiatique perdu, mais aurait pu aussi détruire le mythe commerçant d'un Israël victime et de sa guerre dite défensive. Une occasion perdue que le monstrueux Président iranien ira détruire avec son fantasque interventionnisme et que les péripéties du Hamas et sa guérilla contre le Fatah réduiront à un souvenir. Aujourd'hui, il ne reste rien pour rappeler le massacre contre les Palestiniens de Gaza et, pire encore, il reste autant de la cause palestinienne que ce qui reste de la Palestine imaginaire: quelques souvenirs. En Algérie, autrefois capitale itinérante des Palestiniens, El Jazeera fait pour nous ce que nous faisions pour la Palestine: regarder et se souvenir du futur messianique qui promet El-Qods avec le soutien armé de chaque arbre chargé de dénoncer celui qui se cache derrière. La Palestine n'existe pas, mais cela ne l'empêche pas de souffrir de ce que nous souffrons tous: une arabité qui ne se mange et pas et un islamisme qui nous ridiculise.

Le Quotidien d'Oran .

btp50
06/08/2009, 14h13
Les deux grands maux de la cause palestinienne ne sont pas seulement cette guerre civile sans Etat entre le Hamas et le Fatah, mais surtout les effets de serre des deux grandes idéologies qui lui ont fait plus de mal que de bien: l'arabité et l'islamisme.
J'ai un autre point de vue.
Entre temps l'education des masses est passée par là, l'ecole, la télévision et les paraboles, l'aigreur de ceux qui n'ont rien et l'arrogance de ceux qui ont tout a fait son oeuvre.

sako
06/08/2009, 14h23
J’ai l’impression de lire une analyse d’Alexandre Adler. Kamel Daoud commence à décevoir, il nous a habitué à plus de finesse et de perspicacité, mais là il délire.

Sans le soutien diplomatique Arabe et Islamique, le monde n'aurait jamais entendu parler de la cause palestinienne.
Seuls contre la déferlante médiatique conduite par les sionistes, les palestiniens n’avaient aucune chance de faire entendre leur voix.


La cause palestinienne a été trop «arabisée» par les pays arabes pour bénéficier des soutiens «universels» enthousiastes.

Cette cause bénéficie déjà d’un soutien universel, mais cela n’a pas suffit contre une horde de sionistes.
En réalité les palestiniens payent pour un génocide commis par les Européens contre les juifs, un deal entre l’Europe et Israël qui arrange le pseudos universalistes.

nedjmala
06/08/2009, 14h52
...M Mahmoud ABBAS a parlé, à son peuple et au monde, et toujours aussi peu d'une réponse au souhait de tous... parfois on pourrait penser, tel un otage parmi les autres, qu'il lui soit accorder un peu plus de "liberté", un peu plus de souffrance, un peu moins d'état... il reste remarquable à dire, face à l'une des dernières "colonisations" mondiale et l'histoire s'en poursuit, qu'il faille rétablir un sens honorable et humain depuis les circonstances déclinantes de chaque instants internes ou externes ayant fait vivre et dérivés bien plus qu'un peuple... soutenir et défendre un avenir n'a pas de prix certes, mais convenir et affirmer qu'il soit du même type que son malheur ne vaut pas plus que toutes les injustices déjà, toujours, encore, injustifiées, comme d'ajouter en force des mots et de la paix encore plus belle, toujours plus riche, souvent plus rare, quelle Histoire se retient de l'avoir toujours défendue ou protégée, comme par instinct, pour qu'elle puisse s'endormir ou s'éveiller de ses nuits,de ses matins, et longtemps, de chaque être... quelqu'un, quelques uns, empêcheraient-ils la vie et l'évolution sous le regard de tous et depuis si longtemps sans ne rien ne dire, sans ne rien faire, ou même sans ne rien penser,... difficile d'être humain, otage et vivant pour le croire, même le topic se met au diapason des tourbillons moyen-orientaux, et, même si il est vrai et encore plus difficile de chercher à se mettre à sa place, l'idée modeste et parcourue demeure néanmoins relative et constructive par delà bon nombre de contradictions continuelles... les rencontres supposées de 2 situations en ordre égale et statutaire d'une position donnée peut s'établir à l'image d'une double positivité comme d'une double négativité, trop de + ou trop de - se somment d'apparaître souvent d'une forte ou d'une grande instabilité,... l'équilibre du + et du - suggère qu'il soit égal de définir la valeur de chaque signe et qu'il soit pourvu à chacun d'eux les lieux, les sens et les liens de l'autre pour que tous puissent vivre de s'ajouter les valeurs communes et entendues d'une différence inexplorée... les nouvelles tendances politiques et dirigeantes d'ici ou d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui, sont invitées à toutes formes d'améliorations concernant l'équilibre des signes et leurs devenirs, pas plus ni moins...merci(fin de la reprise)

...pour ce topic, il est plus que certains que l'histoire passée et actuelle du conflit ne tient pas qu'à ces deux possibilités, sinon la réponse ferait de chacun et de nous tous la plus mauvaise note d'un périple civilisé, d'ailleurs et pour le reste du topic, il est extrêmement rare que deux états d'esprits soient présents au même instant de la Vie, donc que chacun relise ses présences, donc aussi, l'un d'entre eux semble ne pas consentir aux règles de la Lecture ou cherche à trop se prévaloir d'une sorte d'identité suprême, voyez le résultat et trouver la réponse sous peu, certaines attentions "humaines" sont et seront toujours là pour le dire de leurs communes appartenance et de leurs fidèles attachement comme pour dire d'un seul et même absolu récidivant, d'une cause et des conséquences le temps suivant se joins souvent d'aller plus loin que l'intérêt marchant... merci

Sioux foughali
06/08/2009, 15h17
Mais M Daoud......La Suede, la Norvege, la Suisse , 'l'Espagne, la Grece ..ont soutenu et soutiennent la cause palestinienne
Y a aussi les autres musulmans non arabes ..d'Indonesie et d'ailleurs

Il y a un autre grand Mais ......le souverainisme d'Etats arabes etait legitime et entravé par l'anglo americaine de petrole bien avant que vous soyez né .

Il demeure d'actualité et legitime ..y a pas de pan arabisme ou pan Amar Bouzouar




Aujourd'hui, il ne reste rien pour rappeler le massacre contre les Palestiniens de Gaza


je suis pas sur qu'il ne reste rien de Gaza....

Au contraire, je crois que la tuerie de Ghaza ..est un tournant ..dont les effets se font sentir tous les jours..
A Ghaza......les sionistes et leurs alliés americains consentants....se sont aussi plantés un coup de couteau ......

Reste au Pros Etat palestinien a canalisé ce retournement afin que le mouvement mondial en faveur de la cause palestinienne , desormais plus audible que jamais ne tombe dans l'anti judaïsme, l'anti juifs ...propre aux Europeens des siecles passés et qu'on trouve aussi parfois chez les musulmans

djamal 2008
06/08/2009, 15h26
J'ai même arrêter d'acheter l'édition du jeudi du quotidien d'Oran à cause de cet idiot. C'est dommage pour K. Selim, car lui par contre il est toujours on the ball.

DZone
06/08/2009, 15h37
Ce mec a la haine de soi car quand ce n'est pas la faute de l'Algérien seul , c'est la faute des Arabes ou celles de tous les Musulmans.
Il faut lui offrir la panoplie du parfait masochiste pour son anniversaire , peut être que ça le calmera un petit chwia , à cause de lui , je ne lis plus "Le Quotidien d'Oran" en format papier et c'est bien dommage car c'est l'un des meilleurs quotidiens nationaux !

Sioux foughali
06/08/2009, 16h31
je suis pas d'accord avec ce qu'il a ecrit dans ce billet ( trop de raccourcis)

mais parfois ses billets sont bons et marrants..notamment celui sur les '' Ouled x et la route ''

northcarolina
07/08/2009, 01h46
Personnellement je pense que l analyse du quotidien d oran est juste,courageuse,
Quans sadamm a menacé l occident,israel ,les palestinniens ont approuvé et gardé contact avec avec ce regime,dans des manifestations en france,les palestinniens ont sorties des drapeaux iraquiens et supportaient sadamm alors que celui ci avaient pris des otages occidentaux et francais:
Le peuple francais s est a ce moment la posé des questions et on a assisté un debut de retournement de soutien a la cause palestinnienne car des soldats francais étaient engagés avec les troupes occidentalles contre sadamm et sa bande de gansters:
Maintenant les preoccupations des peuples de l occident ,c est cette crise qui est leur priorité et non la palestine

Cookies