PDA

Voir la version complète : La production industrielle en Algérie progresse de 1% au 1er trimestre 2009


nacer-eddine06
06/08/2009, 11h40
Hors hydrocarbures, la production du secteur industriel public a enregistré durant le premier trimestre de l’année en cours une hausse de 1%. C’est ce que relève l’office national des statistiques (ONS) qui fait remarquer que les industries manufacturières ont enregistré une variation positive également de 5,1% grâce exclusivement aux augmentations enregistrées par les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE +26%), les matériaux de construction (+5%) et les textiles (6,7%). Par ailleurs, note la même source, les secteurs de l'énergie et des mines et carrières voient leurs niveaux de productions augmenter avec respectivement +6,4 % et +25,2% au cours des trois premiers mois de l'année en cours. Parmi les branches qui ont connu le plus de difficultés de janvier à fin mars dernier, figurent les industries chimiques avec -7,3%, l'agroalimentaire (-8,8%), le bois et papier (-25,7%) et les industries diverses avec -36,5 %, détaille l'organisme des statistiques. La baisse a également concerné les industries des hydrocarbures et ce, depuis le deuxième trimestre de l'année dernière. La baisse enregistrée au 1er trimestre 2009 s'élève à 9,9%.

La production industrielle du secteur public national a enregistré une hausse de 1,9% en 2008, et hors hydrocarbures la hausse était de 4,3% et de 1,9% pour les industries manufacturières, rappelle-t-on. Cette hausse a été tirée, essentiellement, par les industries ISMMEE qui ont progressé de 3,9%, et des mines et carrières avec 9,8%. Le nouvel indice, sur lequel a été calculée la production industrielle depuis 2008, a été élaboré suite aux mutations qu'a connues le secteur de l'industrie, indiquent les experts de l'ONS. Cependant, suite à la privatisation de certaines entreprises et la cessation d'autres, le nombre d'entreprises publiques a connu une tendance à la baisse. Ainsi le nombre d'entreprises et filiales sorties du champ de l'enquête de l'ONS sur la production industrielle (privatisées ou dissoutes) est de 90 entreprises. La liste des produits a été réduite de 54 produits et trois branches d'activités ont été supprimées, à savoir, la branche extraction de minerai métallique non ferreux, celle de la fabrication de corps gras et la branche de fabrication d'autres produits alimentaires, selon les experts de l'office. L'indice de la production industrielle élaboré par l'ONS a pour objectif essentiel de mesurer l'évolution du volume de production, ce qui explique la prise en compte des quantités physiques par produit, paramètre de base de suivi de la production industrielle.

source : Le Financier

Cookies