PDA

Voir la version complète : Des entreprises ibériques à la recherche de partenaires algériens


loursse
06/08/2009, 11h42
Elles s'intéressent à divers secteurs : la robinetterie, l'agroalimentaire, l'agriculture, l'hydraulique
Le marché algérien commence, on dirait à intéresser les entreprises espagnoles, qui s'embleraient être à la recherche de nouveaux partenaires algériens activant dans divers secteurs d'investissements économiques, tels la robinetterie, l'agroalimentaire, l'agriculture, l'hydraulique, etc., répondant ainsi à des appels d'offres déjà lancés par des sociétés algériennes. En effet, l'ambassade de l'Algérie en Espagne fait part de propositions de partenariat et d'importation en Espagne de produits algériens. Il s'agit, selon la Chambre algérienne du commerce et d'industrie (CACI) qui cite la source, de propositions émanant en premier lieu, d'une entreprise de fabrication et installation d'équipements de télécommunications qui souhaite s'associer avec des entreprises algériennes dans les secteurs de l'installation d'équipements et antennes de télécommunications et de fabrication de supports métalliques d'antennes de télécommunications. Cette entreprise souhaite en effet conclure des accords de joint-venture avec des entreprises algériennes du secteur pour participer aux appels d'offres lancés par la société Télédiffusion d'Algérie (TDA) pour réaliser les installations de la télévision numérique terrestre en Algérie. Une entreprise de fabrication et distribution de produits de robinetterie et d'équipements de cuisine, cherche, elle aussi, des fournisseurs de produits de robinetterie, et souhaite entrer en contact avec des sociétés algériennes opérant dans le secteur de robinetterie pour examiner la possibilité de monter un partenariat pour fabriquer ses produits en Algérie. Par ailleurs, une entreprise dans les industries et la distribution agroalimentaires, ainsi que dans la fabrication d'accessoires pour menuiserie aluminium cherche des fournisseurs de produits pour collectivités notamment les flans et les purées de fruits en conserve. Selon la même source toujours, une autre entreprise de consulting cette fois-ci cherche à s'associer avec des cabinets de conseil et des bureaux d'études en Algérie, et souhaite réaliser pour le compte d'un groupe d'investisseurs espagnols une étude sur un projet d'investissement dans le domaine de l'agriculture (élevage de vaches laitières). Dans le domaine de la construction, un groupe dans la fabrication de matériels de construction souhaite aussi entrer en contact avec des fabricants algériens de tuiles en céramique pour examiner avec eux la possibilité de réaliser un investissement en partenariat pour fabriquer ces produits en Algérie. Ainsi, le secteur de l'hydraulique a aussi sa part du gâteau dans ces propositions de partenariats, il s'agit d'une entreprise dans la fabrication d'équipements de traitement des eaux usées et réalisation de projets de stations de dessalement et qui a pour objectif la création d'une société mixte en association avec une entreprise algérienne opérant dans le secteur des ressources en eaux. Il est à noter, dans ce cadre, que l'Espagne a une longe expérience dans le secteur de l'hydraulique, notamment dans le domaine du dessalement d'eau de mer. Samira Hamadi

LE MAGHREB

DZmes Bond
06/08/2009, 14h37
Voilà une solution au problème algérien. Créer des joint-venture à part plus ou moins égale. Eventuellement, dans quelques années, une fois que l'entreprise tourne bien, le partenaire algérien peut racheter les parts de l'autre. ;)

Cookies