PDA

Voir la version complète : Hiroshima marque le 64e anniversaire du bombardement atomique


DZone
06/08/2009, 14h21
Hiroshima a marqué jeudi le 64e anniversaire du bombardement atomique de la ville par les forces américaines pendant la deuxième Guerre mondiale.

Le maire d'Hiroshima Tadatoshi Akiba a prononcé une déclaration de paix, appelant à l'abolition des armements nucléaires avant 2020.

"Les hibakushas (survivants du bombardement atomique) souffrent encore d'un enfer qui se poursuit", a souligné M. Akiba.
"Le gouvernement japonais doit soutenir les hibakushas, dont ceux qui ont été victimes d'une pluie noire et ceux qui vivent à l'étranger", a-t-il fait remarquer.


Il est rapporté mercredi que le gouvernement japonais cherche à conclure un accord avec tous les survivants du bombardement atomique qui ont poursuivi le gouvernement pour obtenir un soutien financier afin de les aider à payer des frais médicaux pour les maladies dues aux bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki.

M. Akiba a ajouté: "L'année 2020 est une année importante où nous voulons entrer dans un monde sans armements nucléaires".
"Nous appelons le monde à conjuguer ses forces avec nous pour éliminer tous les armements nucléaires avant 2020", a-t-il affirmé.

A propos des mouvements tels que les environnementalistes, M. Akiba a déclaré: "Une démocratie globale qui respecte la volonté du monde et le pouvoir du peuple a commencé à croître".
"Nous avons le pouvoir. Nous avons la responsabilité. Nous sommes l'obamajorité. Et nous pouvons abolir les armes nucléaires. Oui, nous le pouvons", a indiqué le maire.

© Radio Chine Internationale

DZone
06/08/2009, 14h23
http://www.dailymotion.com/swf/x80aec_japon-bombes-nucleaires-sur-hiroshi_news&related=1

OverSkilled
06/08/2009, 14h38
les pauvres... c'est le pire crime mondial, pire que l'holocauste, et ils parlent pas, comme ces sionistes ...

Geass
06/08/2009, 14h39
C'est des images qu'on doit montrer à nos enfants pour qu'ils militent contre l'armement atomique dans le futur.

DZone
06/08/2009, 14h40
De Kazuhiro NOGI (AFP) – Il y a 9 heures

HIROSHIMA — Le maire d'Hiroshima, la ville martyre de l'ouest du Japon, a appelé à l'abolition totale des armes nucléaires d'ici 2020, à l'occasion du 64e anniversaire de la première attaque atomique de l'histoire.

Quelque 50.000 personnes, parmi lesquelles figuraient des survivants de la bombe larguée par les Etats-Unis, étaient rassemblées au mémorial dédié aux victimes, en présence du Premier ministre Taro Aso et de représentants d'une soixantaine de pays.

Tadatoshi Akiba, le maire de la ville, a fait l'éloge du président américain Barack Obama pour ses positions antinucléaires, lors d'un discours prononcé à quelques mètres du "Dôme de Genbaku", un ancien hall d'exposition, dont il ne reste plus que la carcasse calcinée et qui fût le seul bâtiment à rester debout près de l'endroit où la bombe a explosé au matin du 6 août 1945.

Le maire a rappelé les propos du président Obama, qui a souligné qu'en tant que seule puissance nucléaire ayant eu recours à l'arme suprême, les Etats-Unis avaient "la responsabilité morale d'agir" pour parvenir à un monde dénucléarisé.

"L'abolition des armes nucléaires est le souhait non seulement des hibakusha (survivants de la bombe atomique) mais aussi de la majorité des peuples et des nations sur cette planète", a dit M. Akiba.

"Nous, la grande majorité dans le monde, nous nous qualifions de +Obamajorité+ et nous appelons le reste du monde à se joindre à nous pour éliminer toutes les armes nucléaires d'ici 2020", a-t-il ajouté.

A 08H15 (23H15 GMT), moment précis où la première bombe atomique de l'histoire a explosé au-dessus de la ville, les participants à la cérémonie se sont levés et ont prié en silence à la mémoire des dizaines de milliers de victimes, hommes, femmes, enfants, vieillards, déchiquetés par le souffle de la déflagration ou atrocement brûlés par la chaleur et les radiations.

"Je promets à nouveau aujourd'hui que le Japon sera à l'avant-garde de la communauté internationale pour l'abolition des armes nucléaires et la réalisation de la paix éternelle", a dit le Premier ministre Aso à l'issue de la cérémonie.

Entre le 6 août et le 31 décembre 1945, au total 140.000 morts ont été dénombrés à Hiroshima.

Le 9 août, les Etats-Unis ont largué une deuxième bombe sur la ville de Nagasaki, plus au sud, qui a fait 70.000 morts.

Le Japon a accepté la reddition le 15 août et est depuis devenu une nation officiellement pacifiste, ainsi que l'un des plus proches alliés des Etats-Unis.

En revanche, le gouvernement américain n'a jamais présenté d'excuses pour les victimes innocentes.

Le débat se poursuit entre historiens et hommes politiques pour savoir si les deux attaques atomiques étaient nécessaires pour mettre fin à la guerre ou bien s'il s'agissait surtout de tester un nouvel armement et étudier ses effets sur la population.

Selon un sondage rendu public cette semaine par l'université Quinnipiac (Connecticut, nord-est), près des deux-tiers des Américains continuent de penser que les Etats-Unis ont eu raison de recourir à l'arme atomique.

Morris Jeppson, 87 ans, l'un des membres de l'équipage du bombardier B-29 qui a largué la bombe sur Hiroshima, a déclaré que même le président de l'époque, Harry Truman ignorait tout des radiations, dans une interview au quotidien japonais Mainichi Shimbun.

Il a toutefois estimé que le président Obama partait sur "une mauvaise piste" et que son appel était "naïf". Il lui a reproché d'attendre que la plupart des vétérans de la Deuxième Guerre Mondiale aient disparu pour dire que les Etats-Unis ont eu tort d'utiliser la bombe atomique.

Geass
06/08/2009, 14h41
Aux USA c'est vu comme un exploit. Pour eux ce bombardement a fait stopper la guerre et a sauvé des centaines de milliers de vies de plus...

DZone
06/08/2009, 14h47
C'est sur que ça accélérer la redition des Nippons mais les Américains doivent au moins s'excuser pour les victimes inocentes , pour les enfants , les foetus dans le ventre de leur mère et pour tous ceux qui allaient naitre contaminés!!!

DZone
06/08/2009, 14h51
Signature d'un accord d'assistance entre le Premier ministre japonais et les survivants du bombardement atomique

Le Premier ministre japonais Taro Aso et les personnes souffrant de maladies dues aux radiations des bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki en 1945 ont signé jeudi un accord d'assistance, offrant une série de résolutions aux 306 demandeurs.

L'accord a été signé après six ans de bataille juridique menée par 306 demandeurs, dont 109 ont déjà obtenu la reconnaissance et 63 n'ont pas réussi à obtenir la certification ou sont en attente d'une décision.

Les mesures d'assistance prises par le nouveau gouvernement accordent la certification aux demandeurs après leur première victoire au tribunal du district, même si les cours supérieures n'ont pas encore statuées sur leur cas.

La certification officielle permet aux survivants de faire prendre en charge leurs traitements médicaux par l'Etat et de se voir accorder une allocation mensuelle sanitaire.

Selon cet accord, le gouvernement indemnisera les demandeurs qui n'ont pas réussi à obtenir une reconnaissance légale dans leur premier procès en créant un fonds soutenu par la législation.

Mais l'incertitude demeure encore quand à savoir si l'accord convenu sous l'administration d'Aso sera maintenu au-delà de l'élection de la Chambre basse qui se tiendra le 30 août, selon des analystes.

xinhua

Geass
06/08/2009, 14h53
C'est sur que ça accélérer la redition des Nippons mais les Américains doivent au moins s'excuser pour les victimes inocentes , pour les enfants , les foetus dans le ventre de leur mère et pour tous ceux qui allaient naitre contaminés!!!Tu sais Hiroshima a été reconstruite dès la rédition. Ils ont nettoyé le sol sur une grosse profondeur et ont tout reconstruit en express pour effacer des mémoires cette catastrophe.

Les américains comme les japonais n'ont pas cette culture de la recherche du pardon. Ils préfèrent celle du sacrifice.
Je prendrai des photos de la ville dans un mois ou deux. Je les posterai ici.

elabbessi
06/08/2009, 15h13
Meme le president Isenhour durant la 2ieme guerre mondiale etait contre l'utilisation de la bombe atomique contre le Japan parceque on savait que le Japan va se soumettre et une telle bombe n'etait pas necessaire. Tout le monde croit que l'utilisation de cette bombe contre le Japan n'etait qu'une experimentation de la bombe sur des humains. la preuve de cela est l'utilisation de deux isotopes differents dans chaque bombe, une etait une bombe a l'uranium et l'autre au plutonium.

c'est le vrai holocauste vecu sur terre.

je pense que les sionistes vont jamais tarder d'utiliser cette bombe contre une autre population civile. Il faut desarmer le moyen-orient de l'arme atomique.

Geass
06/08/2009, 15h48
Ce n'était pas plus pour la tester (c'était déjà fait) que pour assoir leur domination nucléaire et prouver au monde qui est le pays le plus puissant.

elabbessi
06/08/2009, 15h59
je parlais pas du test de los alamos, je parle d'un vrai test sur des humains.
meme les japonais considerent cette theorie comme la plus veridique: experimentation de la bombe sur des humains. L'emprereur voulait se soumettre, tu peux lire des tonnes de memoires des millitaires americains qui ont tj dit que l'utilisation de la bombe n'etait pas une necessité, le japon pourait se soumettre vu la defaite des nazis.

Geass
06/08/2009, 16h01
Ca a été testé sur des soldats américains avant :mrgreen:
Sinon on est d'accord sur le fait que le Japon allait de toute façon capituler.

sandaryo
06/08/2009, 21h41
Quoi qu'aurait fait les japonais , les américains bruler d'envie d'essayer cette arme , ils avaient dut calculé qu'ils n'aurait plus d'autres prétextes pour la tester !, et d'une pierre deux coups, c'était aussi un avertissement aux sovietiques !...". Je rend hommage aux victimes innocentes de cette atrocités à l'américaine ..., Cette puissances qui aujourd'hui encore nuis à la paix .

Pihman
06/08/2009, 22h23
Dresden en allemagne a aussi subi un bombardement à la fin de la guerre une puissance de feu qui depasse hirochima
et cela tout a fait inutilement vue que tous les objectifs militaires étaient detruits
Churchill ne voulait pas entendre parler d'un standby des bombardement massifs


Pour Hirochima, les US pouvait la faire exploser devant les cotes japonaises pour démontrer leurs puissance et pousser les jap à la reddition

Cookies