PDA

Voir la version complète : Goldman Sachs: Coup de maître pour Buffett


mendz
06/08/2009, 16h32
En volant au secours de Goldman Sachs en septembre dernier, Warren Buffett a réalisé une opération financière magistrale.

L'investissement dans les titres préférentiels et les warrants de Goldman Sachs est une bonne affaire pour le contribuable américain. Mais si, par les temps qui courent, 23% de rendement est une bonne opération, que dire des 44% de gains potentiels sur les warrants détenus par le groupe de Warren Buffett, Berkshire Hathaway?

"Cela doit être bon d'être Warren Buffett", a déclaré à l'agence Bloomberg Gerald Martin, professeur de finance à la Kogod School of Business de Washington. La holding du milliardaire américain détient toujours des warrants de la banque américaine lui permettant d'acheter pour 5 milliards de dollars d'actions Goldman Sachs, à 115 dollars l'unité.

Hors, ce qui apparaissait comme un prix élevé en plein ouragan financier, en octobre dernier, est maintenant une formidable opportunité. Le titre de la banque américaine a bondi de plus de 96% depuis le début de l'année, aux alentours de 166 dollars. Avec à la clef un gain potentiel de 2,19 milliards de dollars.

C'est en septembre dernier que ce juteux investissement a été bouclé, à la suite de la faillite de Lehman Brothers. Dans des temps difficiles, voir entrer à son capital "l'Oracle d'Omaha" ne pouvait que redorer le blason de la banque auprès des investisseurs. Et elle est certainement mieux acceptée que la présence de l'Etat.

Mais pour concrétiser l'opération, un prêt de 5 milliards de dollars portant intérêt à 10% en échange d'actions préférentielles, il avait fallu mettre de l'huile dans les rouages avec des warrants. "Je n'aurais pas donné mon accord à cet investissement sans qu'ils me donnent des warrants", a expliqué à Bloomberg Warren Buffett.

Ces warrants offrent aujourd'hui des plus-values latentes de 44%, auxquelles s'ajoutent bien sûr 500 millions de dollars d'intérêts annuels sur le prêt. L'accord prévoit en outre que tout remboursement avant 2013 des 5 milliards de dollars mis à disposition de Goldman Sachs par Berkshire Hathaway entraînera des frais complémentaires de 10%. Il n'y a pas à dire, l'Oracle Buffett porte bien son nom.


Julien Beauvieux

Accpluscan
06/08/2009, 16h47
Effectivement, c'est un coup de maitre. D'ailleurs, si qqun veut de l'argent dans la haute finance, il suffit de suivre l.actualite de Mr Buffet et de calquer ses operations ( a moindre échèle, bien sur ). Achetr ce qu'il achete et vendre ce qu'il vend !
Certains diront, pourquoi ne pas acheter les actions de Birkshire ? Et ben, elles sont tellement cheres. Environ 100 000 $US l'action !

mendz
06/08/2009, 17h03
Effectivement, c'est un coup de maitre. D'ailleurs, si qqun veut de l'argent dans la haute finance, il suffit de suivre l.actualite de Mr Buffet et de calquer ses operations


Pas étonnant de sa part de faire ce genre d'opérations au profit astronomique, puisqu'il est dans les secrets des dieux de la finance manipulateurs et faiseurs de crises et qui ne profitent qu'à eux en premier lieu.

D'ailleurs certains meme accusent le gouvernement américain d'avoir laissé mourrir Lehman Brothers rien que pour favoriser Goldman Sachs, surtout que Henry Polson était l'un des dirigents de Goldman Sachs.

Et le plus grand bonheur pour cette mafia fiancière c'est d'avoir comme président une marionnette et un opportuniste de la trampe d'Obama, qui va leur donner tout le loisir de maquiller leur méfaits et de se soustraire à toutes les réclamations et les demandes de compte que doivent etre faites aprés cette gigantesque débacle financière.

Cookies