PDA

Voir la version complète : Maroc:Le Mouvement populaire au bord de l’implosion?


Geass
07/08/2009, 18h44
· Montée d’un courant de contestation

· Laenser: «Le MP se porte bien»

Le Mouvement populaire (MP) a le «vent en poupe» ces derniers jours. Du moins, la presse en fait ses choux gras depuis la nomination de son secrétaire général ministre d’Etat dans le gouvernement d’Abbas El Fassi. Nomination qui a provoqué un tollé dans les milieux harakis et l’ire de nombreux militants.
En effet, beaucoup reprochent à leur secrétaire général d’avoir accepté ce poste de ministre sans portefeuille, alors que Abbas El Fassi en avait proposé quatre au Mouvement lorsqu’il avait été chargé par le Souverain de former le gouvernement au lendemain des élections législatives de septembre 2007. Aujourd’hui, Mohand Laenser affirme que «cela s’était passé il y a près de deux ans et que les donnes maintenant ne sont plus les mêmes». Dans une déclaration à L’Economiste, le secrétaire général du MP a affirmé que «le fait d’avoir accepté ce poste n’est qu’une première étape d’expression d’intention». Il est évident que Laenser est allé à l’encontre du désir de nombreux militants du Mouvement qui n’avaient pas accepté que leur parti soit en dehors de la majorité gouvernementale. Certes, cela peut sembler un peu tard, du moment qu’un courant de contestation a commencé à prendre naissance et à se développer au sein de la mouvance. A commencer par les sorties médiatiques de certains membres du MP.
«C’est une grande et retentissante gifle pour tout le Mouvement populaire», a affirmé à L’Economiste un membre du MP commentant la décision de Mohand Laenser d’intégrer le gouvernement El Fassi. «Cela a mis le parti au bord de l’implosion, puisque aucun de ses membres n’accepte que l’on se contente de strapontins», ajoute-t-il. Mais pour le secrétaire général, l’entrée dans le gouvernement reste «symbolique». «Même quand nous étions dans l’opposition, nous avions apporté un soutien critique au gouvernement», souligne Laenser. «Aujourd’hui, nous allons continuer à le soutenir dans le même esprit critique», a-t-il encore affirmé. En tout état de cause, selon Laenser, «les choses sont tout ce qu’il y a de normal» au sein de la formation politique. «Je suis en contact permanent avec tous nos parlementaires et nos conseillers et nous allons tenir une importante réunion au cours du mois de Ramadan».
En attendant, le secrétaire général du MP continue sa «guerre» contre ses détracteurs et affirme que «tout acte émanant d’un supposé courant qui prétend s’exprimer au nom du parti, constitue un outrepassement des instances du mouvement». Allusion ici est faite à Abdelouahed Darwich qui a commencé à publier des articles de presse et à adresser des correspondances à certains Harakis au nom d’un courant appelé «Courant légitimité démocratique». «Je n’ai pas connaissance de ce courant et je ne le reconnais pas», réplique Laenser. Darwich critique ouvertement la ligne harakie et récuse la légitimité de ses instances dirigeantes. Un tel comportement constitue aux yeux de Laenser une «usurpation d’une qualité dont cette personne (Darwich) est dépourvue».
Le secrétariat général de la formation politique avait d’ailleurs souligné que Darwich était membre du Mouvement national populaire (MNP) dont il a été expulsé avant sa fusion avec le MP en 2006.

J. E. HERRADI

transit
07/08/2009, 19h13
Geass astucieux ton post dans la rubrique économique,c'est la place de la
politique marocaine avec la corruption a tous les niveaux et les dirigeants
ne sont là que pour se remplir les poches

Geass
07/08/2009, 19h15
:lol: Je ne sais pas pourquoi je l'ai posté ici... Un modérateur aurait-il la gentillesse de le déplacé?
Merci de me l'avoir fait remarqué transit ;)

transit
07/08/2009, 19h31
Moi je demande au modérateur de pas le déplacé la politique marocaine a
ça place ici ,corruption piston ,prise d'intérêt et enrichissement au detriment
du peuple

Geass
07/08/2009, 21h38
Oki si tu le dis :mrgreen:

Cookies