PDA

Voir la version complète : Programme de plantation de 2.400 hectares à Tébessa


loursse
08/08/2009, 13h31
La campagne de reboisement 2009/2010 qui débutera au mois d’octobre prochain dans la wilaya de Tébessa, verra la plantation de 2.400 hectares de plants forestiers et fruitiers, indique-t-on à la conservation des forêts. 2.000 ha sont réservés aux plants forestiers et 400 ha à l’olivier a-t-on fait savoir. La dernière campagne de reboisement a permis de boiser 2.000 ha de forêts et 500 ha d’oliviers. Le secteur des forêts a bénéficié en 2009 d’une enveloppe financière de 370 millions de dinars dans le cadre de la protection des espaces forestiers dans cette wilaya exposée au phénomène de la désertification, notamment dans la région Sud. Près d’un tiers du total de la superficie de la wilaya est déjà touché par le processus de désertification, a-t-on estimé. Ces projets qui génèrent plus de 5.000 emplois temporaires, viennent consolider les efforts entrepris dans but de relancer le développement du secteur forestier, soulignent les responsables de la conservation. Le programme sectoriel de l’année 2008 a permis l’inscription d’une série d’opérations estimées à 75 millions de dinars, touchant la plantation forestière (1.794 ha), les plantations fruitières (527 ha), l’amélioration foncière (352 ha) et la fixation de dunes sur 250 ha. Neuf autres projets ont été prévus par le même programme, ayant prévu les travaux sylvicoles, la correction torrentielle, l’ouverture de 49 Km de pistes de désenclavement, ainsi que la construction et l’aménagement de mares et points d’eau. Le patrimoine forestier de la wilaya constitué en majorité de pins d’Alep, est localisé dans les monts de Bekkaria, Bouakous, Doukane et Taga. Il occupe, environ 171.000 ha, soit prés de 13% de la superficie de la wilaya. Le vieillissement et les parasites constituent également les deux principales menaces pour le développement du patrimoine forestier de la wilaya de Tébessa, indiquent les responsables concernés qui prévoient un programme de lutte contre la chenille processionnaire. La wilaya de Tébessa possède par ailleurs une nappe alfatière s’étendant sur une superficie de 280.000 ha, gérée par l’EMIFOR. En outre, la wilaya dispose de quatre pépinières produisant 200.000 plants forestiers et fruitiers. Dans le domaine du développement rural, le secteur des forêts a lancé plusieurs projets d’activités agricoles de proximité, au profit de 2.000 ménages. Le coût initial de l’opération nouvellement lancée dans la wilaya, avec le concours de la direction des services agricoles, est évalué à 1,2 milliard de dinars.

LE FINANCIER

noubat
08/08/2009, 17h48
Programme de plantation de 2.400 hectares à Tébessa

très bonne chose, seule manière de lutter contre la désertification.

Cookies