PDA

Voir la version complète : Sonatrach va revoir les standards d’attribution des contrats


loursse
09/08/2009, 19h17
L’américain Booz & Co se chargera du projet
9 Août 2009 MIDI libre
La compagnie nationale Sonatrach octroie chaque année des contrats de plusieurs milliards de dollars de type EPC (Engineering, procurement, construction) à des firmes étrangères pour ses différents projets d’investissement.

En vue d’améliorer ses standards en matière d’octroi de contrats, la compagnie nationale des hydrocarbures vient de s’offrir les services du cabinet américain de consulting Booz & Co. Les deux parties ont en effet signé le 28 juillet dernier au siège de la direction générale de Sonatrach et, en présence de Fayçal Abbas, secrétaire général du ministère de l’Energie et des Mines, un contrat relatif à la réalisation d’un projet intitulé «Elaboration et mise en œuvre des référentiels d’engineering, de procurement et de management des projets d’investissement de Sonatrach».

Le cabinet conseil Booz & Co a été retenu à l’issue d’une consultation restreinte effectuée auprès de trois sociétés, à savoir Booz & Co, Boston Consulting Group et Mc Kenzie.
Selon la compagnie nationale, le projet «s’inscrit dans les missions principales de la direction centrale coordination technique et développement (TEC) de Sonatrach». Sa réalisation doit permettre à la compagnie nationale «d’élaborer et de mettre en œuvre, au sein de ses structures concernées, une politique commune en matière d’engineering, de procurement (EPC) et de management de projets, conforme aux standards internationau». Cela se traduira, précise-t-on, «notamment dans l’amélioration de la qualité des cahiers de charges, du mode de conduite des études d’engineering et le contrôle de la réalisation des projets».
Ces référentiels permettront «à Sonatrach de réaliser, par ses moyens propres, un certain nombre de projets répétitifs, parmi ceux inscrits dans son programme d’investissements et aussi de conforter la dynamique de capitalisation du savoir-faire de l’entreprise», indique la compagnie dans un communiqué publié sur son site Web.
Selon les termes du contrat signé, Booz and Co va passer trois ans à revoir la façon dont Sonatrach attribue ses contrats EPC, à la suite de quoi, le cabinet livrera ses recommandations qui aboutiront à la mise en œuvre des référentiels dans un délai global de 36 mois.
Sonatrach octroie, chaque année, des contrats de plusieurs milliards de dollars de type EPC à des compagnies étrangères pour ses différents projets d’investissement. La mise en place de référentiels selon les normes internationales est également une manière pour la compagnie nationale de rassurer ses partenaires étrangers quant à l’amélioration des procédures d’attribution de projet. Dans ce cadre, Sonatrach s’est d’ores et déjà engagée à prendre en considération les remarques et les suggestions des compagnies étrangères dans le cadre du second appel d’offres pour la recherche et l’exploitation des hydrocarbures pour lequel un avis d’appel d’offres a été lancé par Alnaft. Dans un entretien accordé récemment au magazine électronique, Arabian Oil and Gas, le P-DG de Sonatrach, Mohamed Meziane, a souligné qu’entre « janvier et mai 2009, la compagnie nationale a accordé pour plus de 10 milliards de dollars de contrats EPC à des investisseurs étrangers aussi bien dans l’amont que dans l’aval du secteur des hydrocarbures».



Par : Safia Berkouk

Cookies