PDA

Voir la version complète : Année scolaire 2009-2010 : 23.000 nouveaux enseignants


nacer-eddine06
10/08/2009, 20h28
Les efforts engagés par l'Etat durant les 4 premières années du plan quinquennal 2005-2009 ont permis la réalisation de 301 lycées, 861 CEM, 1.200 écoles primaires, 1.748 cantines, 833 demi-pensions et 112 internats.

La gestion pédagogique requiert beaucoup de prépondérance. De ce fait une feuille de route a été établie par le ministère de l'Education nationale pour chaque établissement scolaire et pour chaque inspecteur d'éducation. Cette opération permettra, selon les responsables du secteur, de s'atteler à réaliser le programme dans son ensemble, de faire des évaluations après chaque composition et après chaque trimestre ainsi que de suivre et de contrôler le travail des inspecteurs et proviseurs qui sera évalué, à la fin de l'année, en fonction des résultats de leurs établissements. Les inspecteurs et les directeurs d'éducation doivent s'impliquer totalement dans cette tâche qui consiste à gérer au mieux les établissements. Parmi les missions de l'inspecteur qui mérite toute attention et considération, on cité le suivi de la formation des enseignants, l'évaluation, l'orientation. Dans le cadre de la réforme éducative, l'importance de l'inspection, qui est une dimension structurante de l'éducation, doit être présente à tous les niveaux du système. Et parmi les objectifs de la réforme : l'enseignement obligatoire qui doit couvrir le taux de 90% d'inscrits et l'élimination totale des déperditions scolaires qui ont diminué de 7% ces dernières années. Le rôle de l'inspecteur réside donc dans le combat et la diminution des déperditions scolaires qui favorise l'augmentation du rendement du système éducatif.
Il y a lieu de noter que les déperditions scolaires contiennent un côté pédagogique qui est solutionné avec l'évaluation des programmes, le suivi de l'élève, etc, et le côté social qui se résume en la prise en charge de l'élève sur le plan de l'alimentation scolaire et la demi-pension et la pension. Ces priorités fixées par la réforme du système pédagogique visent essentiellement à fournir un banc d'étude à chaque enfant, à réduire le taux d'occupation des classes et à atteindre un taux de scolarisation de 100% et qui est fixé actuellement à 97,5%. A ce titre, on notera que le réseau des cantines scolaires qui s'est particulièrement densifié ces dernières années, est passé de 4384 unités en 1999 à 12.319 actuellement et ce au niveau de toutes les wilayas du pays. Ainsi le nombre de rationnaires est passé de 600.000 en 1999 à 2.700.000 bénéficiaires cette année ce qui représente un taux de 72%. Selon les responsables du secteur cette progression remarquable a été rendue possible grâce à la redynamisation du programme de réalisation de cantines scolaires, mais surtout en raison de l'augmentation substantielle des crédits destinés au fonctionnement de ces cantines qui ont été multipliées par 15 en l'espace de 8 ans en passant de 500 millions de dinars en 1999 à 7,3 milliards de dinars en 2007. Bien plus le secteur a bénéficié d'une enveloppe de 12,4 milliards de dinars au titre du budget de fonctionnement de l'année en cours. La prochaine rentrée scolaire en Algérie se distingue également par la mise en service de 729 nouvelles cantines scolaires et 326 demi-pensions, l'ouverture de 21 nouveaux internats et l'acquisition de 1.300 nouveaux bus de transport scolaire. Les efforts engagés par l'Etat durant les 4 premières années du plan quinquennal 2005-2009 ont permis la réalisation de 301 lycées, 861 CEM, 1.200 écoles primaires, 1.748 cantines, 833 demi-pensions et 112 internats. Ces réalisations vont permettre de réduire le taux d'occupation des locaux (TOL) à 30 élèves au niveau du primaire et du moyen. A la fin du plan quinquennal 2005-2009, les réalisations effectuées durant les 10 dernières années égaleront celles effectuées de 1962 à 1999. S'agissant de l'encadrement pédagogique, plus de 23.000 nouveaux enseignants et près de 1.000 nouveaux cadres d'inspection pédagogique et de formation, ainsi que plus de 13.000 nouvelles recrues pour les services administratives renforceront le secteur durant l'année scolaire 2009-2010.
Sarah Sofi

hben
10/08/2009, 21h19
les réalisations effectuées durant les 10 dernières années égaleront celles effectuées de 1962 à 1999.
Je me disais aussi, avec l'avalanche des chiffres qu'on allait y arriver!:rolleyes:

Hamoudz
10/08/2009, 23h06
mais je crois que le nombre d'élèves est en baisse du a la chute de fécondité.

nacer-eddine06
11/08/2009, 11h10
Les efforts engagés par l'Etat durant les 4 premières années du plan quinquennal 2005-2009 ont permis la réalisation de 301 lycées, 861 CEM, 1.200 écoles primaires, 1.748 cantines, 833 demi-pensions et 112 internats.

a ceux qui ce demandaient ou aller l argent du petrole

Cookies