PDA

Voir la version complète : Boudjemaa AGRAW revient avec "Mamia"


boudjemaa
17/12/2005, 20h56
Pendant les vacances estivales,Boudjemaa AGRAW revient avec un album trés stylé et trés original.Avec des airs trés latinos,trés emballant et des mots doux francs,loin de tous les tabous.Il est aussi beau de dire hamlerkem (je t'aime)en kabyle que dans une autre langue.
C'est sur un style latino lover que Boudjemaa lance son album en melant le kabyle à l'italien.Le chanson phare est "Je t'aime",le son est doux et les paroles trés expressive.Boudjemaa veut qu'on efface tous les tabous et qu'il n'ya pas de honte à dire Hamlerkem en premier.
Agraw n'oublie pas la politique et mele les "Al capones" pour mettre un doigt sur la"mafia nationale"."L'opposition"aura aussi pour son grade tout comme ces "chanteurs micro-ondes qui réchauffent les reprises.Ils veulent faire du rythme mais ça resemble plus à un vacarme de western,à l'attaque d'une diligence.Boudjemaa est décu et en colère.Tout le monde ne peut pas etre d'accord avec lui mais c'est ce qu'il pense.Et il le dit.Le reste,il s'en fout.
Il regrette qu'il n'a pas assez de moyens pour allonger d'avantage la balladeà laquelle il nous invite dans son CD.
Boudjemaa expliquera : "J'insiste pour dire que le travail a été fait avec peu de moyen,peut de matériel.Tout à été fait à Béjaia meme si ça fait pensait à l'Afrique,aux rythmes d'Amérique latine.Il faut juste se creuser un peu dans sa tete et non dans le patrimoine pour éffectuer un beau succés."
1.Je t'aime (oubliat les tabous,chansons d'amour)
2.Metro boulot dodo (reprise de slimane azem)
3.Lequad lalhem (chanson d'amour)
4.Dakhel tayrim
5.Lakhyaliw (mon ombre)
6.Al Capone (dénonce la mafia nationale)
7.Pas trop vite
8.Instru
9.Ay uliw

Cookies