PDA

Voir la version complète : Le groupe Ipsen est satisfait de sa présence en Algérie


icosium
08/09/2009, 21h21
Le Conseil d'administration d'Ipsen (Euronext : IPN), présidé par Jean-Luc Bélingard, s'est réuni le 27 août 2009 pour arrêter les comptes du premier semestre 2009 publiés hier. Selon Ipsen, tous les produits ont enregistré de bonnes performances en Algérie, notamment Smecta® et Somatuline® en Algérie. Par ailleurs, les ventes consolidées du Groupe ont atteint 521,2 millions d'euros, en hausse de 4,8% d'une année sur l'autre et de 5,1% hors effets de change.

Les ventes de produits de médecine de spécialité ont atteint 304,5 millions d'euros, en hausse de 9,5% d'une année sur l'autre, soit 11,5% à taux de change constant. Les produits de médecine de spécialité ont représenté 58,4% des ventes consolidées du Groupe, contre 55,9% un an plus tôt. Les ventes de produits de médecine générale ont atteint 199,4 millions d'euros, en croissance de 0,8% d'une année sur l'autre, soit une baisse de 0,8% à taux de change constant. A taux de change constant, les ventes de médicaments ont donc enregistré une croissance de 6,3% d'une année sur l'autre, tirée notamment par les ventes de la franchise Endocrinologie, en hausse de 32,7%. Cette bonne performance reflète notamment la consolidation des opérations nord-américaines, ainsi qu'une stabilisation de la situation dans certains pays d'Europe de l'Est à la suite de l'effondrement de leurs devises face à l'Euro.

Commentant la performance du premier semestre 2009, Jean-Luc Bélingard, Président du Groupe Ipsen, a déclaré "l'obtention au cours du premier semestre 2009 de l'autorisation de mise sur le marché de Dysport(TM) aux Etats-Unis, dans ses indications médicales et esthétiques, constitue sans aucun doute un évènement majeur pour notre Groupe. Après Somatuline® en 2007, c'est la seconde approbation que nous obtenons de la FDA dans un bref délai. Dysport(TM) devient, aux cotés de Somatuline® et d'Increlex®, le 3ème produit global d'Ipsen. Et, si à court terme l'environnement pharmaceutique recèle plus d'incertitudes, nous sommes convaincus du succès de nos franchises en endocrinologie et neurologie pour le long terme sur ce territoire". Sur la base des informations disponibles à ce jour, Ipsen confirme les objectifs qu'il s'est fixés en avril 2009 pour l'année 2009 ; une croissance de ses ventes de médicaments d'une année sur l'autre comprise entre 7,0% et 9,0% hors effets de change.

Des autres produits de l'activité s'élevant à environ 45 millions d'euros, auxquels s'ajouteront les paiements reçus de Bayer. Un objectif de taux de marge opérationnelle ajustée autour de 14,0% de son chiffre d'affaires, qui sera augmentée des paiements reçus de Bayer par le Groupe. Un taux d'impôt normatif compris entre 18,0% et 20,0% du résultat net avant impôts des activités poursuivies. Ces objectifs financiers sont établis hors effets découlant de l'affectation des écarts d'acquisition issus des transactions nord-américaines du Groupe. A savoir qu'Ipsen est un groupe pharmaceutique international spécialisé, tourné vers l'innovation, qui commercialise actuellement plus de 20 médicaments et rassemble près de 4 200 collaborateurs dans le monde. Sa stratégie de développement repose sur une complémentarité entre les activités de médecine de spécialité, moteurs de sa croissance, dans les domaines thérapeutiques qu'il cible, et les produits de médecine générale qui contribuent notamment au financement de sa recherche. La localisation de ses quatre centres de Recherche et Développement (Paris, Boston, Barcelone, Londres) et sa plate-forme d'ingénierie des peptides et des protéines lui permettent d'être en relation avec les meilleures équipes universitaires et d'accéder à un personnel de grande qualité. Plus de 800 personnes sont affectées aux activités de R&D, avec pour mission la découverte et le développement de médicaments innovants au service des patients. Cette stratégie est également soutenue par une politique active de partenariats.

Ouzna Mesroua
Le Maghreb

Cookies