PDA

Voir la version complète : Tourisme : Le Maroc leader africain


hartman
09/09/2009, 16h28
Selon une étude menée par Lodging Econometrics, un bureau international spécialisé dans l’immobilier hôtelier, au premier trimestre 2009, les investissements hôteliers ont accusé globalement une baisse comparativement à la même période en 2008 sous l’effet du repli de la demande. Ainsi, en termes d’ouverture de nouvelles capacités, l’étude fait état d’un recul de 11% en Europe, 13% au Moyen Orient et 4% en Afrique.

En dépit de cette conjoncture plutôt défavorable, le Maroc poursuit ses engagements en termes d’investissements touristiques tout en procédant à une adaptation de son offre afin d’atténuer l’impact de la crise économique internationale. Ainsi, le Maroc est positionné comme étant leader en Afrique en termes de projets touristiques. Parmi ces projets phares, celui de Saidia qui fait couler beaucoup d’encre à la presse espagnole.

Ce projet est qualifié par le journal espagnol «El Periodico de Catalunya» comme étant «le joyau» du grand projet touristique du Maroc. «Surnommée "la perle bleue" du Maroc, la ville méditerranéenne de Saidia constitue le "joyau du grand projet touristique du Royaume" , écrit le journal espagnol. «Cette station est conçue à l'image des grandes villes touristiques du Levante espagnol» précise le journal ibérique.

Ces efforts ne vont pas sans effets. Selon l’étude Lodging Econometrics, au titre du premier trimestre 2009, la destination Maroc accapare à elle seule 27% du total des flux destinés à l’Afrique, soit l’équivalent de 47 investissements totalisant 9.175 chambres. Il est suivi de l’Afrique du Sud et du Nigéria avec, respectivement, 25 projets (une capacité de 4.250 chambres) et 16 projets (une capacité de 3.939 chambres). Ainsi, le Maroc tire son épingle du jeu en matière de tourisme.

Au terme du premier semestre 2009, le nombre de touristes ayant visité le Maroc durant le 1er semestre 2009 s'est élevé à quelque 3,5 millions de voyageurs, un chiffre en hausse de 9% par rapport au niveau enregistré une année auparavant, relève-t-on dans les dernières statistiques publiées par le département et l'Observatoire du tourisme.

Cependant, cette hausse des arrivées ne s'est pas répercutée positivement sur les nuitées enregistrées dans les établissements d'hébergement touristique, qui ont accusé une baisse de 3% durant le 1er semestre 2009, alors que le taux d'occupation a atteint 41% au lieu de 45% une année auparavant.

Idem pour les recettes voyages qui ont baissé de 14,4% par rapport à la même période de l'année dernière, note le département du Tourisme, ajoutant qu'après une baisse importante au cours du 1er trimestre 2009, les recettes voyages ont tendance à ralentir considérablement leur régression. Pour expliquer cette situation, Hamid Addou, directeur de l’ONMT, précise que si les nuitées enregistrées par les hôtels classés se replient et les recettes touristiques se déprécient , cela s’explique par deux phénomènes.

D’abord, les touristes se casent de plus en plus dans des maisons d’hôtes, des établissements non classés et des Riads. Ensuite, les touristes dépensent de moins en moins du fait de la cris


lobservateur

Pihman
09/09/2009, 22h39
D’abord, les touristes se casent de plus en plus dans des maisons d’hôtes, des établissements non classés et des Riads. Ensuite, les touristes dépensent de moins en moins du fait de la cris


il y a une opération d'hébergement des touristeschez l'habitant à Fes, je me demande si c'etait pour cette année ou pour l'année 2010?

chicha51
09/09/2009, 23h03
PIhman

Il y a déjà de nombreuses offres de location sur internet .

C'est une bonne chose que la medina de Fes ait évité l'erreur de celle de Marrakech .

Ce sont les propriétaires des riads qui les ont amenagés eux meme pour en faire des maisons d'hôtes au lieu de les céder à des etrangers

alien
09/09/2009, 23h08
tout a fait.
J'avais un reportage sur la situation, c'était un reportage français je pense.

Cookies