PDA

Voir la version complète : Une délégation d'hommes d'affaires français prochainement en Algérie


icosium
13/09/2009, 19h41
Malgré les nouvelles réformes économiques nationales, le patronat français semble davantage s'intéresser à l'investissement en Algérie. En effet, une délégation de chefs d'entreprise français sera à Alger, du 22 au 25 novembre prochain, présidée par M. Yves Thibault de Silguy, président de Vinci et président du Conseil de chefs d'entreprise France-Algérie de Medef International, c'est du moins ce qui a été publié sur le site web de l'Organisation patronale française.

La rencontre ne sera pas la première du genre, entre les partenaires algéro-français ; en mars 2008 s'est tenue une rencontre sur la consolidation du processus des investissements français en Algérie, à Paris , entre le ministre des Finances, M. Karim Djoudi, et les entrepreneurs français, du Medef. La rencontre a regroupé une soixantaine d'entrepreneurs français, tous secteurs confondus, dont de nombreux banquiers. En janvier 2007, Medef International a organisé à Paris un séminaire sur le climat de l'investissement en Algérie. A cette occasion, l'ambassadeur de France en Algérie, Bernard Bajolet, a présenté les projets et les opportunités offertes dans le cadre du Programme complémentaire de soutien à la croissance 2005-2009, qui devrait monter à 120 milliards de dollars sur la période. Ce forum s' est intéressé aux résultats de la présence française sur le marché algérien et aux propositions de réformes économiques et fiscales. Hors secteur des hydrocarbures, la France est le principal partenaire commercial de l'Algérie avec quelque 200 entreprises françaises opérant dans le pays, qui génèrent 8 000 emplois.

Désormais, même si la crise mondiale n'est pas achevée, le Medef a pu mobiliser encore mieux et plus que l'année dernière à la même période, notamment sur les marchés en développement et émergents. La nouvelle, dans cette période où l'on manque de visibilité, est que les entreprises gardent le cap du développement international et continuent de mener à bien leur développement sur tous les marchés du monde. Thierry Courtaigne, vice-président, Directeur général du Medef, déclare dans le site officiel du Medef, qu'"il 'existe une opportunité de croissance dans les pays émergents et en développement. C'est dans ces pays que résident aujourd'hui les points de croissance, certes affaiblis, qui nous manquent tant en Europe. Nombreuses sont les entreprises qui, pendant cette période difficile, ont identifié de nouveaux marchés et des partenaires et continuent à se développer dans ce monde au potentiel considérable".

Au premier semestre 2009, Medef a organisé 67 rencontres internationales et 16 délégations de chefs d'entreprise à l'étranger, 31 rencontres sont d'ores et déjà programmées d'ici la fin de l'année et 6 délégations. D'autres seront organisées en fonction de l'actualité des visites à Paris. En effet, Medef International a su s'investir rapidement dans de nouveaux secteurs, en particulier tout ce qui touche au développement durable, à l'indispensable lutte contre le réchauffement climatique et dans la conservation de la biodiversité. Dans ces domaines, comme ceux liés aux infrastructures de base, de l'énergie ou du développement des filières agricoles, les besoins sont énormes nécessitant des financements croissants. Il est utile de savoir que Medef International fêtera ses 20 ans le 10 décembre prochain.

Ouzna Mesroua
Le Maghreb

Cookies