PDA

Voir la version complète : ENIE se lance dans la commercialisation de cellules et panneaux photovoltaïques


icosium
24/09/2009, 20h54
Encouragée par l'expérience acquise dans le domaine proche de la fabrication de composants actifs (semi-conducteurs), l'ENIE s'est lancée dans la production de cellules et panneaux photovoltaïques. En effet, les premiers panneaux solaires photovoltaïques "Made in Algeria" viennent d'être mis sur le marché par l'Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE), basée à Sidi Bel- Abbès. Selon le directeur du projet ENIE-Solar, Nouredine Benassi, ces nouveaux produits, qui comprennent une large gamme d'applications, sont le fruit d'un partenariat entre cette entreprise publique et une société étrangère.

Cette initiative concrétise un des axes de développement de l'ENIE, a souligné la même source, précisant que les panneaux solaires actuellement commercialisés sont d'une puissance de 500 KW et seront suivis dans deux ans par la production d'autres dispositifs de 4 mégawatts. L'agence APS a rappelé également que les premiers équipements d'éclairage public à partir de lampes photovoltaïques, signés ENIE, sont déjà installés à Sidi Bel-Abbès. Un nouveau programme est par ailleurs, tracé en vue de la fourniture et pose de lampadaires solaires photovoltaïques au niveau des cinq carrefours principaux de la capitale de la Mekerra, de la future rocade Nord entre la cité Sidi Djillali et la commune de Sidi Lahcène, distante de 5 kilomètres.

La même source a affirmé que plusieurs wilayas du pays ont manifesté leur intérêt pour l'installation de ce type d'éclairage et de signalisation. Les panneaux solaires photovoltaïques qui permettent de convertir la lumière du rayonnement solaire en électricité, se caractérisent par leurs avantages écologiques et économiques, notamment dans les secteurs de l'environnement, de l'industrie, des travaux publics, de l'hydraulique, de l'agriculture, des douanes…etc.

Aussi, pour le seul marché national, les besoins en panneaux photovoltaïques, toutes gammes de puissance confondues, se situent aux environs de 100 MW pour les cinq années à venir. Ce qui représente, selon les estimations, en termes de rentabilité, un chiffre d'affaires d'environ 15 millions de dollars/an pour atteindre un niveau de croisière de 135 millions de dollars dès la cinquième année d'entrée en production de la nouvelle unité solaire de Sidi Bel-Abbès.

En outre, pour rappel, l'ENIE a été créée le 1er novembre 1982, suite à la restructuration de l'entreprise mère Sonelec. Le passage à l'autonomie s'est effectué en mars 1989, érigeant l'entreprise en société par actions. Employant actuellement 2 650 agents et cadres dans ses différents domaines d'activité, l'entreprise de l'électronique grand public ambitionne de se maintenir parmi les grands fabricants en Algérie pour un marché national qui dépasse les 500 000 TVC et 1 000 000 appareils audio/an.

Nassim I.
Le Maghreb

Cookies