PDA

Voir la version complète : Les exportations de l'Algérie en recul de 50%


nassim
25/09/2009, 00h54
L'Algérie confirme, désormais, sa dépendance vis-à-vis des hydrocarbures. Les exportations ont atteint 27,787 milliards de dollars (MDS) durant les huit premiers mois de l'année 2009, selon les Douanes algériennes, contre 55,502 MDS de dollars durant la même période de l'année 2008, soit une baisse de 49,94%. Les hydrocarbures continuent à représenter un taux de 97,25% du volume global, soit 27,02 MDS de dollars, en recul de 50% par rapport à la même période de 2008. Quant aux exportations hors-hydrocarbures, elles demeurent marginales avec un montant de 765 millions de dollars, soit près de 2,75% des exportations globales. En général, tous les groupes de la structure des exportations ont baissé à l'exception de celui des biens de consommations qui a connu une hausse de 33,33% en passant de 24 millions de dollars à 32 millions de dollars, détaille l'organisme des douanes. Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués essentiellement du groupe "demi-produits" qui représente une part de 1,72% du volume global, soit 477 millions de dollars au cours des huit premiers mois 2009 contre 1,007 milliard de dollars au cours de la même période 2008, en baisse de 52,63%. Le groupe "produits bruts" vient en seconde position avec une part de 0,50% (138 millions de dollars) en baisse de 51,41%, suivi des biens d'équipements industriels avec 30 millions de dollars (-46,43%), et le groupe alimentation avec 88 millions de dollars en baisse également de 4,35%.

Les importations ont atteint, quant à elles, un volume global de 26,888 MDS de dollars contre 26,364 MDS de dollars réalisés durant la même période 2008, soit une augmentation de 1,99%. La balance commerciale s'est, ainsi, traduite par un excèdent de 899 millions de dollars contre 29,138 MDS de dollars durant la même période de l'année écoulée. Le taux de couverture des importations par les exportations durant les huit premiers mois de cette année a atteint 103% contre 211%. Le groupe des biens d'équipements industriels occupe le premier rang avec une part de 38,62% du volume global (10,385 MDS de dollars) en hausse de 19,70%, suivi du groupe des demi-produits avec 25,48% (6,851 MDS de dollars) en hausse de 14,87% et les biens d'équipement agricoles avec 137 millions de dollars, soit une hausse de 19,13%, note l'organisme des douanes. Les autres groupes de la structure des importations ont connu des baisses, la plus importante étant celle enregistrée par le groupe des énergies et lubrifiants (-27,18%) pour totaliser 300 millions de dollars, suivi de celui de l'alimentation avec une baisse de 24,95% soit 4,101 MDS de dollars, les produits bruts (-20,10%) soit 783 millions de dollars. Cette tendance baissière n'a pas épargné les biens de consommations qui ont reculé de 8,88% pour totaliser 4,33 MDS de dollars. Par ailleurs, pour ce qui concerne le commerce extérieur durant le mois d'août 2009, l'Algérie a enregistré un volume global des importations de 3,174 MDS de dollars contre 3,750 MDS de dollars en août 2008, soit une diminution de 15,36%.

Quant aux exportations, elles se sont chiffrées à 3,719 MDS de dollars contre 8,086 MDS de dollars en août 2008, soit une baisse également de 54,01%, selon les douanes. Ce qui s'est traduit par un excèdent de la balance commerciale de 545 millions de dollars en août 2009 (contre 4,336 MDS de dollars en août 2008). Durant le mois d'août dernier, les Etats-Unis d'Amérique étaient classés le principal client de l'Algérie puisqu'ils ont absorbé une part de 14,57% des ventes algériennes à l'étranger, suivis par l'Italie avec un taux de 11,68% et la France avec 7,74%. Sur le même mois, la France est demeurée le principal fournisseur avec 15,31% des importations algériennes, suivie de l'Italie avec 10,05% et la Chine avec 8,92%.

source : Le Maghreb dz

Cookies