PDA

Voir la version complète : L'université de Tizi-Ouzou bénéficie de 500 millions de dinars pour la recherche


icosium
26/09/2009, 07h49
Une enveloppe de 500 millions de dinars vient d'être destinée à l'université de Tizi Ouzou pour le financement d'une plateforme d'essai commune aux laboratoires de recherche de cette institution universitaire, a-t-on appris du vice-recteur chargé de la post-graduation et de la recherche scientifique. Cette enveloppe financière a été octroyée par la direction générale de la recherche scientifique du ministère de tutelle, a indiqué M. Benamrouche Nasreddine soulignant que "le type de matériels de recherche à acquérir sera défini de concertation avec les responsables des 22 laboratoires que compte l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, en fonction des axes de recherche préalablement définis".

Cette dépense, a-t-il précisé, "participe de l'effort national de valorisation de la recherche universitaire pour laquelle il a été dégagé un montant global de 100 milliards de dinars pour le prochain quinquennat". Pour les besoins de création d'un centre de calcul devant être mis à la disposition de l'ensemble des laboratoires de recherche de l'université, il a été également alloué une somme de 30 millions de dinars destinée à l'acquisition d'un lot de matériels informatiques et d'un logiciel spécialisé pour la recherche.

L'autre nouveauté annoncée pour cette rentrée universitaire, prévue pour le 4 octobre, a trait, selon ce responsable, à la mise en service d'un laboratoire d'immunologie à vocation nationale et dépendant de la faculté de médecine. Dirigée par le professeur Sanhadji, cette nouvelle structure de recherche, composée de quatre salles aménagées, a été dotée d'équipements d'une valeur de 60 millions de dinars, à utiliser dans les recherches inhérentes aux pathologies du sang, du cancer et du Sida.

Il est également question de l'ouverture, dès la rentrée, de trois nouveaux laboratoires destinés à la Chimie, à l'enseignement de tamazight, et à l'analyse du discours de lettres arabes. Un quota de 40 postes budgétaires a été en outre destiné cette année à ces laboratoires de recherche pour le recrutement d'agents de soutien et d'exécution, afin de "libérer les chercheurs de ces tâches et de leur permettre de se consacrer pleinement à leur vocation cardinale de recherche", a-t-on souligné.

Par ailleurs, l'université de Tizi Ouzou a bénéficié, pour l'année qui s'ouvre, d'un quota de 25 bourses de recherche à l'étranger, d'une durée variant entre 12 et 18 mois pour la finalisation de thèses de doctorat. Une quinzaine de ces bourses a été attribuée au titre du Programme national de l'enseignement, alors que le reste l'a été dans le cadre de la coopération algéro-française, a-t-on relevé au niveau du vice rectorat chargé de la post-graduation et de la recherche. "Recherche au quotidien" est le thème d'une semaine de recherche qui se tiendra à partir du 4 novembre prochain à l'échelle de toutes les universités du pays, à l'initiative du ministère de l'Enseignement supérieure et de la Recherche scientifique, a-t-on indiqué par ailleurs.

R.R
Le Maghreb

Cookies