PDA

Voir la version complète : Sarék Osé et les Bienfaits de la colonisation???


kama
27/12/2005, 10h35
Et la France fut pacifiée … par l’Algérie



En cette très belle journée du 05 juillet 1830 le temps était merveilleux et ensoleillé quand l’Armada de la flotte du Royaume d’Algérie débarquait sur la baie de Mers El Seghir (autrefois Marseille) : C’est le début de la pacification de l a France par le Royaume d’Algérie.

C’est une province Gaullienne déchirée par les révolutions, la famine et les maladies contagieuses qui demanda aide au royaume d’Algérie pour venir à bout des hordes venues de l’Est et dirigées par les Mercenaires Sarek Osé, Lé Ban et Dougmé Bazy.

La Wilaya de Meriem’A et sa capitale Bâb Eyyeni (autrefois Paris) étaient assiégées.
Ces mercenaires étaient venus pour s’emparer de cette importante province du Royaume d’Algérie et pour reconstruire un royaume « J- Fasciste » sur les ruines de la Gaule dégénérée.
Heureusement une riposte armée contre –insurrectionnelle coordonnée au niveau de la province gaullienne a pu stopper la progression du « militantisme J- nazi », qui risquait de submerger l’Europe.

Les Chefs mercenaires Sarek Osé, Lé Ban et Dougmé Bazyl ont été capturés et déportés en exil, en « Terre Promise » dans la province de la Grande Palestine.

En 1919 à Ben Versé (autrefois Versailles) le Royaume d’Algérie, devenu depuis République Algérienne a signé un accord d’amitié avec sa POM (Province d’Outre Méditerranée) Gaullienne, lui donna son indépendance et lui effaça ses dettes contractées au Royaume avant 1830.

La France a fait part de sa reconnaissance du rôle positif de l a pacification algérienne et de ses œuvres accomplies pour la défendre et pour protéger son intégralité territoriale ainsi que pour le rôle civilisationnel joué par l’Algérie.

En 1945 et après une Deuxième Guerre mondiale sanglante pour les deux pays, les peuples algérien et français ont retrouvés l’amitié et la nouvelle relation Algéro-française a été l’occasion pour l’ancienne province, de se montrer telle qu’elle est devenue en 6 années de guerre : un « pays lessivé », « à l’âme fourbue », dont ni l’Etat, « indigne à son sommet », ni la société, « éreintée et lasse » , n’ont encore pris la mesure de la dépression.

En 1962….

En 2005 Sarek Osé Junior (petit fils du mercenaire déporté Sarek Osé) revient en France.
Mais ça c’est une autre histoire.

Cookies