PDA

Voir la version complète : Visite du ministre des PTIC au cyberparc de Sidi Abdallah


icosium
28/09/2009, 21h55
Le ministre des Ptic s’est rendu dernièrement au cyberparc de Sidi Abdellah pour s’enquérir de la situation avec les locataires de l’immeuble Multilocataires. Accompagné de M. Kerkouche, DG de l’Anpt, le ministre des Ptic a fait une visite dans les locaux des sociétés présentes.

Le cyberparc de Sidi Abdallah est le « noyau de l’économie numérique » qui contribuera à la construction de l’économie nationale, a souligné M. Hamid Bessalah, et d’ajouter que cette structure « contribuera de manière efficace à la construction d’une économie alternative ». Au cours de la visite, il dira que « cet espace est un véritable gisement d’emplois et de compétences algériennes et étrangères », tout en ajoutant que cet espace « a rassemblé les différents acteurs du marché, à savoir les entreprises privées et publiques et les établissements d’enseignement et de formation dans le but de créer des synergies grâce à la proximité et aux interactions entre les membres de la filière des TIC ».

En effet, bien gérer cet espace pourrait à terme être un important « catalyseur » pour le développement des Tic en Algérie tout en « diversifiant » les sources de revenu national, en suscitant un secteur puissant d’activité basé sur le savoir. L’immeuble multilocataires abrite plus de 30 entreprises nationales et étrangères qui travaillent principalement dans le domaine des TIC.

Au cours d’une discussion, le ministre a dit qu’« une bonne part du taux des Tic dans le PIB sera calculée en fonction de ce que vont faire les entreprises dans cet espace ». Mais tout n’est pas rose. En aparté, les responsables d’entreprises installées à Sidi Abdellah parlent de « mauvaises routes » et attendent au moins une bretelle d’autoroute qui doit arriver, selon M. Kerkouche, « avant la fin de l’année en cours ». D’autres griefs liés aux prestations sont formulés, mais, disent-ils en chœur, « cela ne va pas nous arrêter dans notre investissement ». Enfin, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a le souhait de voir la coopération en matière de technologie et de transfert de savoir-faire « aller très vite » pour rattraper le grand retard accusé dans ce créneau vital et porteur.

Le cyberparc de Sid Abdallah, qui s’étend sur une superficie de 93 hectares, vise à créer des synergies par la proximité et l’interactivité entre les différents acteurs de la filière des TIC. Il est constitué d’un immeuble multilocataires de 20 500 m2, situé au coeur du cyberparc, et d’un incubateur de 9800 m2 auquel est assigné un rôle « décisif » en tant que structure d’accueil et d’accompagnement pour les entreprises. Il est également doté d’un centre d’études et de recherche dans le domaine des TIC de 5400 m2 et d’une cyberposte qui sera prise en charge par Algérie Poste, ainsi que d’espaces d’investissements de 38 000 m2, dont une tour d’affaires, réservés aux entreprises algériennes ou étrangères activant dans le domaine des TIC. Enfin, selon le DG de l’Anpt, d’autres cyberparcs sont en projet dans les wilayas d’Annaba, Oran et Ouargla.

dimanche 27 septembre 2009
par Abderrafiq KHENIFSA
ITMAG

Cookies