PDA

Voir la version complète : Et si on écrivait une lettre ...


Page : [1] 2

Océane
27/12/2005, 14h04
... ça vous dit ?
A vous d'imaginer le destinataire ! ;)

Bon, je commence à gribouiller :

A toi
Je ne sais pas pourquoi je me mets à griffonner et ni pourquoi mes yeux larmoient. Ce que j'ai à te dire n'est pourtant pas triste, ni anodin d'ailleurs. L'émotion, me diras-tu !
Nous pensons souvent à toi, tu sais. Justement, hier, la voisine, celle qui s'est mariée avec l'amant de son ex-belle-mère, est venue nous voir. Elle était toute exicitée de joie. Elle avait le bras droit plâtré et ...

Absente
27/12/2005, 14h18
elle se demandait comment on devait appeler une ex -belle- mère...je lui ai dit une moche-mère ; mais elle voulait que je te contacte pour confirmer ;
elle m'a aussi montré son plâtre où le chirurgien avait mis son numéro de téléphone ; j'ai vu qu'il s'appelait Hugh Grant; d'où sa joie

khalemad
27/12/2005, 17h02
Au plaisir de te lire

Ton arrière grand oncle maternel

PS: N'oublie pas les chocolats quand tu viendras

Re PS: *****... J'ai oublié ton adresse je ne vais pas pouvoir la poster cet lettre.
Au fait, je vais fouillé dans mes tiroirs, je crois que tu m'as dèjà donné ton email au pire des cas n'eteint pas ton prtable je t'enverrai un texto......

tatiana
27/12/2005, 17h56
Très chère Grande Sœur

Je ne sais pas par quoi commencer ma lettre par des excuses ou par l’éclaircissement de mon attitude, j’étais dur en cette fameuse journée, je ne voulais pas l’être mais tu m’as poussé et je suis tombé dans ce précipice sans le vouloir. Aujourd'hui, Il ne fait pas beau , je n’ai pas cessé de penser à toi et je voulais te dire combien tu es cher pour moi.

Parfois je dis ce qui me passe par la tête en oubliant ce qui m’entoure, tout est chamboulé dans ma mémoire en trouvant cette voisine qui a su tromper le sens da la famille. En te voyant discuter, rigoler et changer avec elle ce regard plein de complicité, j’ai revu toute cette tristesse qui créchait et qui déchirait encore le cœur d’une femme qui a su aimer………..

Al-Fares
27/12/2005, 19h07
Lettre dédiée à un coeur quelque part
------------------------------------
Lettres de Napoléon à Joséphine
~~~~

I. L'AMANT


Paris, le 6 brumaire an IV

Je ne conçois pas ce qui a pu donner lieu à votre lettre. Je vous prie de me faire le plaisir de croire que personne ne désire autant votre amitié que moi, et n'est plus prêt que moi à faire quelque chose qui puisse le prouver. Si mes occupations me l'avaient permis, je serais venu moi-même porter ma lettre.

7 heures du matin

Je me réveille plein de toi. Ton portrais et le souvenir de l'énivrante soirée d'hiers n'ont point laissé de repos à mes sens. Douce et incomparable Joséphine, quelle effet bizzare faite vous sur mon coeur ! Vous fâchez-vous ? Vous vois-je triste ? Êtes-vous inquiète ? mon âme est brisé de douleur, et il n'est point de repos pour votre ami... Mais en est-il donc davantage pour moi, lorsque, me livrant au sentiment profond qui me maîtrise, je puise sur vos lèvres, sur votre coeur, une flame qui me brûle. Ah ! c'est cette nuit que je me suis bien aperçu que votre portrait n'est pas vous ! Tu pars à midi, je te verai dans 3 heures. En attendant, mio dolce amor, reçois un millier de baisé ; mais ne m'en donne pas, car il brûle mon sang.

Chanceaux, le 24 ventôse, en route pour l'armée d'Italie

Je t'ai écrit de Châtillon, et je t'ai envoyé une procuration pour que tu touches différentes sommes qui me reviennent... Chaque instant m'éloigne de toi, adorable amie, et à chaque instant je trouve moins de force pour supporter d'être éloigné de toi.
Tu es l'objet perpétuel de ma pensée ; mon imagination s'épuise à chercher ce que tu fais. Si je te vois triste, mon coeur se déchire et ma douleur s'accroît ; si tu es gaie, folâtre avec tes amis, je te reproche d'avoir bientôt oublié la douloureuse séparation de trois jours ; tu es alors légère et, dès lors, tu n'es affectée par aucun sentiment profond.
Comme tu vois, je ne suis pas facile à me contenter ; mais, ma bonne amie, c'est bien autre chose si je crains que ta santé soit altérée ou que tu aies des raisons d'être chagrine que je ne puis deviner ; alors je regrette la vitesse avec laquelle on m'éloigne de mon coeur. Je sens vraiment que ta bonté naturelle n'existe plus pour moi, et que ce n'est que tout assuré qu'il ne t'arrive rien de fâcheux que je puis être content. Si l'on me fait la question si j'ai bien dormi, je sens qu'avant de répondre j'aurais besoin de recevoir un courrier qui m'assurât que tu as bien reposé. Les maladies, la fureur des hommes ne m'affectent que par l'idée qu'elles peuvent te frapper, ma bonne amie.
Que mon génie, qui m'a toujours garanti au milieu des plus grands dangers, t'environne, te couvre, et je me livre découvert. Ah ! ne sois pas gaie, mais un peu mélancolique, et surtout que ton âme soit exempte de chagrin, comme ton beau corps de maladie : tu sais ce que dit là-dessus notre bon Ossian.
Écris-moi, ma tendre amie, et bien longuement, et reçois les mille et un baisers de l'amour le plus tendre et le plus vrai.

=====....../...... La lettre est longues, continuez .....lisez tout...
http://www.bmlisieux.com/curiosa/napoleon.htm

Le Dico
27/12/2005, 19h40
Nous pensons souvent à toi, tu sais. Justement, hier, la voisine, celle qui s'est mariée avec l'amant de son ex-belle-mère, est venue nous voir. Elle était toute exicitée de joie. Elle avait le bras droit plâtré et elle a réussi quand même à faire la peau à ce mari qu'elle a tant aimé et aurait dû le laisser à l'ex belle-mère.
Tu sais, Dieu, il faudra que tu lui pardonne car cet homme qu'elle vient de tuer la battait sévèrement et souvent.

TAHAR23
27/12/2005, 20h22
*Je suis trés émue de vous dire que j'ai
bien compris, l'autre soir, que vous aviez
*toujours une envie folle de me faire
plaisir, je garde le souvenir de votre
*baiser et voudrais que ce soit,
là une preuve que je puisse être aimée
* par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désinteressée et sans cal-
* c.l et si vous voulez me voir ainsi
dévoilée et sans nul artifice, mon âme
* toute nue, daignez me faire une visite.
Nous causerons en amis franchement et
* je prouverai que je suis la femme
capable de vous offrir l'affection
* la plus profonde et la plus chaude
amitié ; en un mot la meilleure amie
* dont vous puissiez rêver, puisque votre pi-
tié m'a enflammée. Songez que ma vie sous cette fa-
*cette est bien longue, bien dure et souvent
pénible aussi en y pensant, j'ai eu l'âme bien
* chargée. Accourez donc vite et venez me
faire oublier par l'amour auquel je veux me sou-
* mettre.

Vu que Mére Supérieure lit les lettres, notre Soeur aimée l'a codée. Pour découvrir la vraie lettre, lire en sautant les lignes.
Bonne lecture. ;)

Absente
27/12/2005, 20h27
oups :22:

je préfère les lettres de Bonaparte à Joséphine!

médisante
27/12/2005, 20h31
Oui, elles sont sublimes.
Ses mots sont tantôt tendres, tantôt impétueux (comme ses amours ) comme il devait l'être sur ses champs de bataille. Mais c'est assez romantique.
Plaisant à lire en tous les cas.

outmind
27/12/2005, 21h30
...le bras gauche qui tremblait et elle chouchotait des mots que j'arrive pas à entendre mais elle m'indiquait sa main gauche avec ses yeux , et quand j'ai regardé sa main qui était fermée , elle l'a ouvert et j'ai compris tout de suite pourquoi elle était toute excitée de joie , notre voisine qui était dés le début à nos cotés et qui supçonnais ,comme nous, son père d'etre l'assassin de ma mère est tellement contente pour nous et aussi parcequ'elle pensait satisfaire sa conscience et dévoiler enfin la vérité quand elle a tué son père avec le couteau plein de rougeur dans sa main...je te crois maintenant ,c'était notre voisin qui a tué maman , parceque maman elle était toujours fidèle et elle n'aimait que toi, et le mouchoir papier qui appartient à l'amant de la belle-mère actuelle de Guermiyya (la voisine) qu'on a trouvé dans la poche arrière du pantalon que tu aimes toujours porter pour nos sorties en famille dans la forét ,et que maman portait dans ses mains aprés l'avoir récupérer de la machine à laver des voisins ,c'était le père de Guermiyya qui a glissé ce papier plein de crottes de nez de Allaoua (l'amant de la belle-mère actuelle)dans la poche de maman quand elle lui tournait le dos en revenant avec ton pantalon pour nous faire penser que c Allaoua le tueur...et c'était ici qu'il l'a tué...Guermiyya a découvert tous ça parcequ'elle a déja vu son père tuer ma mère et elle en revenait pas en premier temps c tout, je t'aime l'amant de ma mère... :mrgreen:

Océane
28/12/2005, 11h07
Nous pensons souvent à toi, tu sais. Justement, hier, la voisine, celle qui s'est mariée avec l'amant de son ex-belle-mère, est venue nous voir. Elle était toute exicitée de joie. Elle avait le bras droit plâtré et elle a réussi quand même à faire la peau à ce mari qu'elle a tant aimé et aurait dû le laisser à l'ex belle-mère.
Tu sais, Dieu, il faudra que tu lui pardonne car cet homme qu'elle vient de tuer la battait sévèrement et souvent.
...le bras gauche qui tremblait et elle chouchotait des mots que j'arrive pas à entendre mais elle m'indiquait sa main gauche avec ses yeux , et quand j'ai regardé sa main qui était fermée , elle l'a ouvert et j'ai compris tout de suite pourquoi elle était toute excitée de joie , notre voisine qui était dés le début à nos cotés et qui supçonnais ,comme nous, son père d'etre l'assassin de ma mère est tellement contente pour nous et aussi parcequ'elle pensait satisfaire sa conscience et dévoiler enfin la vérité quand elle a tué son père avec le couteau plein de rougeur dans sa main...je te crois maintenant ,c'était notre voisin qui a tué maman , parceque maman elle était toujours fidèle et elle n'aimait que toi, et le mouchoir papier qui appartient à l'amant de la belle-mère actuelle de Guermiyya (la voisine) qu'on a trouvé dans la poche arrière du pantalon que tu aimes toujours porter pour nos sorties en famille dans la forét ,et que maman portait dans ses mains aprés l'avoir récupérer de la machine à laver des voisins ,c'était le père de Guermiyya qui a glissé ce papier plein de crottes de nez de Allaoua (l'amant de la belle-mère actuelle)dans la poche de maman quand elle lui tournait le dos en revenant avec ton pantalon pour nous faire penser que c Allaoua le tueur...et c'était ici qu'il l'a tué...Guermiyya a découvert tous ça parcequ'elle a déja vu son père tuer ma mère et elle en revenait pas en premier temps c tout, je t'aime l'amant de ma mère... :mrgreen:
Nous sommes contents de te savoir loin de ces histoires rocambolesques. Et dire que tu voulais l'épouser !
Au fait, sais-tu que la maison d'en face a été démolie ? Il était temps ! Elle était sinistre. Te rappelles-tu du vieil homme qui l'habitait ? Il avait la manie de ...

TAHAR23
28/12/2005, 14h26
Nous pensons souvent à toi, tu sais. Justement, hier, la voisine, celle qui s'est mariée avec l'amant de son ex-belle-mère, est venue nous voir. Elle était toute exicitée de joie. Elle avait le bras droit plâtré et elle a réussi quand même à faire la peau à ce mari qu'elle a tant aimé et aurait dû le laisser à l'ex belle-mère.
Tu sais, Dieu, il faudra que tu lui pardonne car cet homme qu'elle vient de tuer la battait sévèrement et souvent.
...le bras gauche qui tremblait et elle chouchotait des mots que j'arrive pas à entendre mais elle m'indiquait sa main gauche avec ses yeux , et quand j'ai regardé sa main qui était fermée , elle l'a ouvert et j'ai compris tout de suite pourquoi elle était toute excitée de joie , notre voisine qui était dés le début à nos cotés et qui supçonnais ,comme nous, son père d'etre l'assassin de ma mère est tellement contente pour nous et aussi parcequ'elle pensait satisfaire sa conscience et dévoiler enfin la vérité quand elle a tué son père avec le couteau plein de rougeur dans sa main...je te crois maintenant ,c'était notre voisin qui a tué maman , parceque maman elle était toujours fidèle et elle n'aimait que toi, et le mouchoir papier qui appartient à l'amant de la belle-mère actuelle de Guermiyya (la voisine) qu'on a trouvé dans la poche arrière du pantalon que tu aimes toujours porter pour nos sorties en famille dans la forét ,et que maman portait dans ses mains aprés l'avoir récupérer de la machine à laver des voisins ,c'était le père de Guermiyya qui a glissé ce papier plein de crottes de nez de Allaoua (l'amant de la belle-mère actuelle)dans la poche de maman quand elle lui tournait le dos en revenant avec ton pantalon pour nous faire penser que c Allaoua le tueur...et c'était ici qu'il l'a tué...Guermiyya a découvert tous ça parcequ'elle a déja vu son père tuer ma mère et elle en revenait pas en premier temps c tout, je t'aime l'amant de ma mère...
Nous sommes contents de te savoir loin de ces histoires rocambolesques. Et dire que tu voulais l'épouser !
Au fait, sais-tu que la maison d'en face a été démolie ? Il était temps ! Elle était sinistre. Te rappelles-tu du vieil homme qui l'habitait ? Il avait la manie de se mettre nu à son balcon, Ils ont retrouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour où il a gagné en jouant à chache cache avec ses petits enfants.
Je te raconte que l'autre jour, il y a eu une explosion de gaz dans la cuisine de nos voisins, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l'air au dehors de la maison ; quelle émotion !! C'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.
Le médecin est venu à la maison pour voir si nous étions bien...

absente
28/12/2005, 14h32
C'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.
j'en ai le souffle coupé ! SI DE REE!
tu m'étonneras toujours Tahar!

TAHAR23
28/12/2005, 15h07
Aide-nous à rédiger la lettre proposée par Ocèane, on doit la poster avant le 31.12.05. A ton clavier. ;)

absente
28/12/2005, 15h12
ah non! je ne suis pas écrivain public (même si c'était ma vocation première), je suis là pour pêcher des "perles" et en faire un collier pour le 31 décembre
(d'ailleurs j'attends toujours la bonne adresse de St Nicolas, même si le 31 c'est St Sylvestre qui sera fêté)

TAHAR23
28/12/2005, 15h41
Bonne pêche Tinhinan.
Nos amis forumistes mettrons surement la main à la pâte.. pardon au clavier ;)

Océane
28/12/2005, 16h12
Il avait la manie de se mettre nu à son balcon, Ils ont retrouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour où il a gagné en jouant à chache cache avec ses petits enfants.
Je te raconte que l'autre jour, il y a eu une explosion de gaz dans la cuisine de nos voisins, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l'air au dehors de la maison ; quelle émotion !! C'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.
Le médecin est venu à la maison pour voir si nous étions bien...

si nous étions bien portant. Il a conseillé à Mémé d'arrêter de jouer à saute-mouton. Que va-t-elle faire maintenant de ses journées, seule dans sa chambre ?

TAHAR23
28/12/2005, 17h20
Il avait la manie de se mettre nu à son balcon, Ils ont retrouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour où il a gagné en jouant à chache cache avec ses petits enfants.
Je te raconte que l'autre jour, il y a eu une explosion de gaz dans la cuisine de nos voisins, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l'air au dehors de la maison ; quelle émotion !! C'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.
Le médecin est venu à la maison pour voir si nous étions bien...

si nous étions bien portant. Il a conseillé à Mémé d'arrêter de jouer à saute-mouton. Que va-t-elle faire maintenant de ses journées, seule dans sa chambre ? Elle m'étonne, je la vois parler toute seule, une fois je l'ai entendu dire des choses sur notre voisine...je ne peux pas te raconter. A force de regarder par le trou des serrures elle est devenue une voyante. Tu sais sa réputation dépasse quartier. Je saute coq à l'âne pour te dire qu'on t'a fait un colis et on t'a mit la veste croisée avec les boutons en métal, mais comme elle pesaient un peu lourd (un colis à la poste c'est pas donné)ton père à enlevé les boutons et les a mit dans l'une des poches.
Ton père est en bonne forme il a même changé de travail...

Océane
29/12/2005, 10h53
Elle m'étonne, je la vois parler toute seule, une fois je l'ai entendu dire des choses sur notre voisine...je ne peux pas te raconter. A force de regarder par le trou des serrures elle est devenue une voyante. Tu sais sa réputation dépasse quartier. Je saute coq à l'âne pour te dire qu'on t'a fait un colis et on t'a mit la veste croisée avec les boutons en métal, mais comme elle pesaient un peu lourd (un colis à la poste c'est pas donné)ton père à enlevé les boutons et les a mit dans l'une des poches.
Ton père est en bonne forme il a même changé de travail...

Il travaille comme gardien de nuit à l'aéroport. Il veut déjà quitter car le vrombissement des moteurs des avions l'empêche de dormir. Trente-six métiers, trente-six misères !
Parlant de misère, le cordonnier, celui qui allait épouser la Mégère, tu te souviens de lui ? Le pauvre homme, il vient de ...

amarimaa
29/12/2005, 11h00
Il travaille comme gardien de nuit à l'aéroport. Il veut déjà quitter car le vrombissement des moteurs des avions l'empêche de dormir. Trente-six métiers, trente-six misères !
Parlant de misère, le cordonnier, celui qui allait épouser la Mégère, tu te souviens de lui ? Le pauvre homme, il vient de découvrir qu'il aurait du être un rat dans une autre vie. Aussi il a décidé de rejoindre les égoûts de la ville. Et tu ne le croiras pas mais à peine est-il descendu, qu'il s'est transformé en rat...Comme il était cordonnier, sa queue était très longue et il arrêtait pas de s'emmeler les pattes dedans. Mais bon ça lui a donné un idée: il a décidé de se venger de la mégère. Il s'est introduit chez elle, il a fait un noeud de saqueue, l'a étalé et attendu devant les toilettes. Il n'a pas fallu longtemps pour voir arriver la méchante femme, car elle souffre d'irritation du colon. Et elle a à peine fait un pas, qu'elle s'est pris dans la queue du rat qui aussitôt a détalé avec et l'a emmené dans les égout. Et là vous devinerez pas! La mégère s'est transformée en grosse crotte! Le rat était bien embêté.....

TAHAR23
29/12/2005, 11h21
Parlant de misère, le cordonnier, celui qui allait épouser la Mégère, tu te souviens de lui ? Le pauvre homme, il vient de découvrir qu'il aurait du être un rat dans une autre vie. Aussi il a décidé de rejoindre les égoûts de la ville. Et tu ne le croiras pas mais à peine est-il descendu, qu'il s'est transformé en rat...Comme il était cordonnier, sa queue était très longue et il arrêtait pas de s'emmeler les pattes dedans. Mais bon ça lui a donné un idée: il a décidé de se venger de la mégère. Il s'est introduit chez elle, il a fait un noeud de saqueue, l'a étalé et attendu devant les toilettes. Il n'a pas fallu longtemps pour voir arriver la méchante femme, car elle souffre d'irritation du colon. Et elle a à peine fait un pas, qu'elle s'est pris dans la queue du rat qui aussitôt a détalé avec et l'a emmené dans les égout. Et là vous devinerez pas! La mégère s'est transformée en grosse crotte! Le rat était bien embêté de la voir souffrir du colon, une maladie en vogue dans le pays, mais je ne m'étallerai pas sur ça. Malgré la longue absence de son mari, ta soeur est enceinte, deux jumeaux parait-il, elle est trés contente, et veux faire la surprise à son mari....

Océane
29/12/2005, 11h54
Le rat était bien embêté de la voir souffrir du colon, une maladie en vogue dans le pays, mais je ne m'étallerai pas sur ça. Malgré la longue absence de son mari, ta soeur est enceinte, deux jumeaux parait-il, elle est trés contente, et veux faire la surprise à son mari....

Les lettres qu'il lui écrivait de là-bas ont donné leurs fruits. "Jamais deux sans trois. La prochaine fois que ton mari s'absentera tu nous feras trois jumeaux." lui avait dit Mémé. La famille s'agrandit sans toi ...

TAHAR23
29/12/2005, 12h39
Le rat était bien embêté de la voir souffrir du colon, une maladie en vogue dans le pays, mais je ne m'étallerai pas sur ça. Malgré la longue absence de son mari, ta soeur est enceinte, deux jumeaux parait-il, elle est trés contente, et veux faire la surprise à son mari....

Les lettres qu'il lui écrivait de là-bas ont donné leurs fruits. "Jamais deux sans trois. La prochaine fois que ton mari s'absentera tu nous feras trois jumeaux." lui avait dit Mémé. La famille s'agrandit sans toi et ton père est trés fièr des prouesses de ses petites, il ne cesse de s'enorgueillir il dit " tel père telle fille". Ton cousin aussi s'est marié, comme il a entendu dire que les prières se font devant la Sainte Vierge, il prie toujours devant sa femme, parcequ'elle est vierge. Par contre on n'a plus de nouvelle de ton oncle, celui qui est mort l'année dernière, il parait....

amarimaa
29/12/2005, 13h45
Ton cousin aussi s'est marié, comme il a entendu dire que les prières se font devant la Sainte Vierge, il prie toujours devant sa femme, parcequ'elle est vierge. Par contre on n'a plus de nouvelle de ton oncle, celui qui est mort l'année dernière, il parait que son coeur l'a lâché...Il n'en pouvait plus de se lamenter sur sa Marcelle, alors il a pris le large: il parait qu'elle vit en Corse. D'ailleurs ça me fait penser à te demander où tu avais trouvé le beau corsage que tu portais la dernière fois? je t'avoue que ma bedaine s'échappe d'un peu partout et j'aimerais quelque chose qui la retienne. Le tien a l'air efficace vu que...

TAHAR23
29/12/2005, 14h29
il parait que son coeur l'a lâché...Il n'en pouvait plus de se lamenter sur sa Marcelle, alors il a pris le large: il parait qu'elle vit en Corse. D'ailleurs ça me fait penser à te demander où tu avais trouvé le beau corsage que tu portais la dernière fois? je t'avoue que ma bedaine s'échappe d'un peu partout et j'aimerais quelque chose qui la retienne. Le tien a l'air efficace vu que ton corps nageait dedans. Ma chère fille avec le temps il m'arrive de perdre les pédales, notre machine à laver celle qui est dans la salle d'eau, je ne savais pas qu'elle était en panne. J'ai mis le linge dedans, j'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis. Ici le temps n'est pas trés mauvais, la semaine dernière il a plu seulement deux fois. Une fois ça a duré 3 jours et la deuxième fois 4....

Océane
29/12/2005, 15h55
Le tien a l'air efficace vu que ton corps nageait dedans. Ma chère fille avec le temps il m'arrive de perdre les pédales, notre machine à laver celle qui est dans la salle d'eau, je ne savais pas qu'elle était en panne. J'ai mis le linge dedans, j'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis. Ici le temps n'est pas trés mauvais, la semaine dernière il a plu seulement deux fois. Une fois ça a duré 3 jours et la deuxième fois 4.... jours, ce qui a drôlement réjoui Mémé, les fleurs qu'elle a plantées l'année dernière ont finalement été arrosées.
Au fait, les amandes que tu nous as envoyées pour ...

tatiana
29/12/2005, 16h01
Si vous avez la fin de l'histoire, vous voulez bien me l'envoyer car j'ai pas envie de lire :lol:

TAHAR23
29/12/2005, 16h09
Patiente jusqu'à Samedi midi, on doit la poster avant minuit le cachet de la poste faisant fois.
Entre temps lis la lettre ça te donnera beaucoup d'inspiration pour l'avenir. :mrgreen:

Absente
29/12/2005, 16h14
Pourquoi samedi à midi? Vous participerez à un concours de littérature, le pauvre est celui ou celle qui essayera de le comprendre :mrgreen:

TAHAR23
29/12/2005, 16h26
Le tien a l'air efficace vu que ton corps nageait dedans. Ma chère fille avec le temps il m'arrive de perdre les pédales, notre machine à laver celle qui est dans la salle d'eau, je ne savais pas qu'elle était en panne. J'ai mis le linge dedans, j'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis. Ici le temps n'est pas trés mauvais, la semaine dernière il a plu seulement deux fois. Une fois ça a duré 3 jours et la deuxième fois 4.... jours, ce qui a drôlement réjoui Mémé, les fleurs qu'elle a plantées l'année dernière ont finalement été arrosées.
Au fait, les amandes que tu nous as envoyées pour ... faire les gateaux sont amères, heureusement que ton père ne perd jamais le nord, il les a échangés chez l'épicier du coin contre des saucisses hallal. Tu sais la maison regorge de ces petits engins. On a même donné à notre vieille voisine elle était contente, elle a même rougit à la vue de ces calibres. Les enfants...

Cookies