PDA

Voir la version complète : Fadéla Dziria :La grande dame du Hawzi


absente
28/12/2005, 08h45
Fadhéla Dziria, de son vrai nom Fadhéla Madani, est l'une des figures les plus marquantes de la chanson traditionnelle citadine dite Hawzi.
Sa seule soeur de père et de mère, Goucem, fut musicienne en son temps tandis que les deux autres sours et un frère, Amar, ont la même mère seulement.
Des son plus jeune âge, elle s'adonna à la chanson, en imitant la grande cheikha Yamna Bent El Hadj El Mehdi, au sommet de sa carrière et en assistant à toutes les fêtes qu'elle animait et reprendra un peu plus tard, à son compte, les mélodies de la diva du hawzi.
Elle fut découverte par une émission de Radio Alger Men koul Fen chwai de M. E. Hachelafet Djilali Haddad qui lui composèrent un grand nombre de chansons sur le modèle classique et hawzi.
Quarante ans plus tard, une partie de son répertoire est présume du domaine public comme Ana Toueiri. Mustapha Kechkoul, discothécaire de Radio Alger, se chargea de son initiation à la musique classique, initiation qui s'avéra laborieuse car elle était analphabète; il fallait lui souffler les paroles pendant les enregistrements.

Soutien majeur de sa famille sur le plan matériel, Fadhéla s'était mariée une seule fois, en 1930, à l'âge de 13 ans, avec un chômeur qui en avait trente. De cette union naquit une fille qui ne vécut pas. Sa mésentente avec son mari, qui décéda quelque temps après, la poussa a faire une fugue et Fadhéla se retrouva, en 1935 a Paris, chantant dans les quartiers à forte concentration d'émigrés et plus particulièrement au cabaret El Djazaîr. Elle chantera du Asri (moderne), rencontrera Abdelhamid Ababsa qui lui apprit plusieurs mélodies en vogue à l'époque et lorsque sa mère la fit revenir, elle restera chanteuse tant sa voix plaisait au public.

Elle fut engagée pendant les soirées de Ramadhan au Café des Sports géré par Hadj Mahfoud et situé à la rue Bruce, dans la basse Casbah. Une troupe de théâtre et de variété la prit en charge par la suite. Elle travaillera avec le directeur de la troupe qui lui conseilla de changer de genre. Mustapha Skandrani et Mustapha Kechkoul, bien introduits dans le cercle musical algérois vont beaucoup l'influencer et elle a fini par adopter l'Algérois en entrant dans le groupe de Mériem Fekkaî qui animait les soirées de fêtes du tout Alger. Pour son premier enregistrement professionnel, elle reprend une chanson que tous les Algérois connaissaient bien déjà Rachiq el Qalb, un morceau genre Nqleb du mode Araq faisant partie de la structure musicale arabo-andalouse.

Elle s'en était acquittée d'une façon majestueuse, toutefois. sa vraie rentrée, en 1949, fut avec l'enregistrement de son premier disque chez Pacific, Mal Hbibi Malou (paroles de Kechkoul et musique de Skandrani), qui obtint un grand succès commercial. Mahieddine Bachetarzi l'engagea alors pour animer la partie concert de ses tournées. Elle participa aussi en tant que comédienne aux pièces qu'il présentait à travers toute l'Algérie et notamment dans Ma Yenfâa ghir Essah, Dawlette Enissa, Othmane en Chine et Mouni Radjel (1949).

Cette carrière de comédiennes si elle n'a pas été longue elle lui valut de vaincre le trac du public et surtout de travailler aux cotes d'artistes consacres comme Ksentini. Touri, Bachdjarrah, Keltoum et bien d'autres. Quittant les planches, elle revient à la chanson, sa véritable passion et ce retour lui valut au moins trois grands succès: Malou hibi bien sur mais aussi Ena Toueiri... (paroles de M. E. Hachelafet musique de Djilali Haddad) et Houni Kanou (Ils étaient la), un zendali exécuté sur un rythme typiquement féminin de l'Algérois.

Femme généreuse, pleine de bonté, on la retrouve en 1954 à l'Opéra de Paris ou elle s'est produite dans le gala organise au profit des sinistres d'El Asnam aux côtés de la célèbre comédienne Keltoum et d'Aouichette, chanteuse bien connue dans le milieu artistique de l'époque. En 1955, elle participe à des émissions classiques à la télévision algérienne naissante.

Sa vie artistique ne l'empêchera pas de participer avec sa sour Goucem à la guerre de libération: elle était chargée de la collecte des fonds et, à cause de cela fut emprisonnée à Serkadji.

A sa sortie de prison, elle forme son propre ensemble musical avec sa sour Goucem à la derbouka, Reinette Daoud, dite l'Oranaise, au violon, et sa nièce Assia au piano et a l'orgue Après l'indépendance, elle reprend sa participation à la radio et à la télévision.

Sensible, perspicace, Fadhéla Dziria était majestueuse sur scène. Son langage recherché, serein et calme, son élégance et sa manière de porter le Kaftan, le Karakou avec Séroual doré coiffé d'un Khit Erroh ou Zrir, faisait d'elle l'expression vivante de toute une culture, de toute une tradition jalousement conservée.Elle incarnait aussi le côté classique de la musique algérienne et, à ce titre, elle fut connue partout comme la plus grande cantatrice algérienne.

source: Châabi dialna

mamiya
28/12/2005, 08h58
Oui, une grande dame!! Une dame beteba3!!

La chanson, Ana Toueiri est particulièrement belle, c'est ma préférée!!

Merci beaucoup Tin :4: !

Bonne journée!

absente
28/12/2005, 12h40
et celles "Mal hbibi malou", "Ahya belaredj" et l'incontournable "Rana djinek"
je suis une fan de cette sublime et regrettée chanteuse, j'adore le hawzi et actuellement j'écoute beaucoup Naima el Djazairia (une voix de velours!)

absente
28/12/2005, 12h48
en fait je suis fan de châabi, andalou et hawzi et bien entendu... algérois !

mamiya
28/12/2005, 13h44
Oh Tin vous me faites rappeler de très bons souvenirs là!!
Les vraies fêtes de mariage algéroises welqua3dat elli beteba3 we echan, Allah Allah!! Et les soirées d'été sur les terrasses! Je suis tellement loin de tout cela :sad: !!

C’est incontestable, ses chansons sont des merveilles mais j'ai une petite faiblesse pour Ana Toueiri (http://www.uploading.com/?get=8FMX9P7B)

Tamedit n-was
28/12/2005, 13h49
merci mamya pour cette chanson algeroise des années 50

mamiya
28/12/2005, 14h52
il n'y a pas de quoi sensib ;)

au plaisir de partager :4:

absente
28/12/2005, 15h06
âaqli rah mâah ....
...zinou messrare....
hadek ettouir makasbouh tedjar...

mamiya
28/12/2005, 15h44
had ettir elli madhennitou yetir
men ba3d makane walef
khella kefssi we 3ammer kefss el ghir
wa ferfer, wa khalla 3aqli talef

ça a besoin d'un bon youyou, dommage je ne sais pas les faire :sad:
tenez je suis seule à la maison je vais commencer à m'entraîner, pauvre voisins :mrgreen:

deux mouchoirs we yallah, je dance :mrgreen:

bornia
28/12/2005, 15h47
Bonjour tout le monde!

Merci pour le lien Mamiya

Si j'osais, je vous demanderai si quelqu'un parmis vous pourrait me trouver les paroles de cette chanson.'Je suis en train de l'écouter.
Elle est trés belle et transmet une émotion qui nous transporte loin dans notre(mon, plutôt) passé.( hélas je ne comprend pas tout).

mamiya
28/12/2005, 16h53
De rien Bornia :8:

tu cherches les paroles en arabe ou bien la traduction?

bornia
29/12/2005, 12h54
je souhaiterai les paroles en arabe car si je les lisais je pourrai les comprendre alors que le son est plus difficile à saisir (même si la voix est mélodieuse) .

mamiya
31/12/2005, 07h46
désolée Bornia j'ai dû m'éclipser qqtemps!!

dis est ce que tu comprends ce que j'ai écrit comme paroles dans le post 9??
ou bien tu voudrais que même les lettres soient en arabe?

à bientôt :47:

gedas
05/08/2007, 13h34
ma chère mamiya, si tu peu m'envoyer la chanson de rana djinek, s'il te plais, cela fait plus d'un mois que je la cherche!! je te serais très reconnaissante; UN GRAND MERCI.

gedas
10/08/2007, 20h49
Bonjour MAMIYA
STP si tu possède la chanson RANA DJINEK de Fadéla Dziria, envoi-la moi à mon adresse e-mail: fathia68@hotmail.fr
si tu ne l'a pas, demande stp à celle qui a parlée de cette chanson et qui t'a répondue sur le forum; je n'arrive pas à trouver son nom pour le lui demander;;;
Je raffolle de cette chanson!!!!!!!!!!!!!!! aide-moi UN GRAND MERCI. :27: :27:

el anka
10/08/2007, 20h59
pourquoi vous me faite rappelé d'elle (vous remuez le couteau dans ma plaie);)
http://www.dailymotion.com/video/x155or_el-anka-fadela_music

gedas
10/08/2007, 22h08
MERCI beaucoup MAMIYA, mais je cherche, plus précisément la chanson RANA DJINEK et puis fadéla toute seule!! merci comme-meme :redface: :22:

gedas
14/08/2007, 16h25
bonjour tout le monde, je suis surprise qu'il y a dans ton message la chanson de fadela Dziria:: RANA DJINEK!! s'il te plais, tu peu me l'envoyer à mon adresse: fathia68@hotmail.fr je te serais reconnaissante ; cela fais si longtemps que je la cherche:27: UN GRAND MERCI.

Cookies