PDA

Voir la version complète : Le taux d'inflation annuel en Algérie se maintient à 5,4%


Raco
05/10/2009, 05h53
Le rythme d'inflation annuel en Algérie, calculé sur la base du nouvel indice des prix à la consommation, s'est maintenu à 5,4% au mois d'août dernier, soit le même taux enregistré en juillet dernier, indique dimanche l'Office national des statistiques (ONS).

Le nouvel indice de calcul de l'ONS, qui se base sur des règles scientifiques universelles utilisées notamment par les organismes internationaux, tient compte de plusieurs paramètres, critères et variations pour donner des résultats les proches de la réalité.

Ce taux a été engendré essentiellement par la hausse des prix des produits agricoles frais notamment au cours de ce mois qui a coïncidé avec le mois du Ramadhan, selon les explications avancées par l'ONS.

Pour les huit premiers mois 2009 et par rapport à la même période de l'année écoulée, l'indice brut des prix à la consommation se situe à 5,67%, précise l'Office des statistiques.

Cette tendance haussière s'explique, selon l'ONS, par une hausse des prix de 7,56% des produits du groupe des biens alimentaires, avec 20,25% pour les produits agricoles frais.

En revanche, les prix des produits alimentaires industriels ont enregistré une légère baisse de 1,11%.

Quant aux prix des produits manufacturés, ils ont connu une hausse de 4,07% et ceux des services 4,33%, de janvier à août, détaille l'organisme des statistiques.

A l'exception de la baisse de 22,25% des prix des huiles et graisses et de -0,77% du lait, fromages et dérivés, tous les autres produits du groupe alimentation s'étaient inscrits en hausse lors des huit premiers mois de 2009 par rapport à la même période de 2008.

La hausse la plus importante a touché les oeufs avec 29,15 %, la viande de mouton (24,43 %), provoquée notamment par l'augmentation de la demande au mois de Ramadhan, suivie par les poissons frais (24,81%) et les légumes frais avec 26,39%, dont la pomme de terre avec 9,38%.

Cette augmentation a concerné également la viande blanche (poulet) avec 17,60%, la viande de búuf (15,20%), les sucres et produits sucrés (10,51%), les fruits frais (6,52%) et les boissons non alcoolisées (5,63%), café-thé et infusion (7,13%) et enfin les viandes et poissons en conserve avec 2,08%, selon la même source.

Pour le mois d'août dernier, l'indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,7% par rapport au mois de juillet, soit une variation mensuelle légèrement inférieure à celle relevée le même mois de l'année écoulée (+2,4%).

Cette évolution traduit une "augmentation sensible" des prix des biens alimentaires avec 3,5%.

Les produits agricoles frais se distinguent avec un relèvement de 7,3% en un mois. Des accroissements substantiels de prix sont observés pour certains produits, notamment la viande de poulet (17,7%), la viande de mouton (6,35%) et les fruits 12,1% et les légumes avec 5,4%.

Par ailleurs, les prix des produits manufacturés et des services ont évolué respectivement de +0,16% et de +0,21%.

(APS)

Cookies