PDA

Voir la version complète : Mahmoud Abbas persona non grata en Syrie


DZone
05/10/2009, 21h54
Damas a reporté la visite de Mahmoud Abbas, en Syrie prévue pour lundi, et ce en protestation contre la position de l’autorité palestinienne en faveur de l’ajournement du vote du rapport "Goldstone" au conseil des droits de l’Homme de Genève.

Le journal syrien "al-Watan" a rapporté, par la voix de sources informées, que "la décision de Damas d’annuler la visite s’inscrit dans le cadre de son respect du sang et des âmes des martyrs de Gaza, visés par Israël pendant 23 jours, et que le rapport Goldstone aurait pu, en partie, l’honorer et leur rendre quelque peu justice. C’est qu’il met à nu le visage criminel d’Israël et de ses responsables devant la communauté nationale, et recommande de les assigner en justice". Les mêmes sources ajoutent que "les manœuvres dilatoires de l’autorité palestinienne ont empêché cette démarche d’aboutir, en présentant une faveur gratuite à Israël, qu’il était incapable d’assurer pour lui-même".

Le journal jordanien "Doustour" a relayé des informations, de sources syriennes, "selon lesquelles les préoccupations actuelles de Damas rendent cette visite impossible en ce moment précis".

Les observateurs ont qualifié la décision syrienne de reporter la visite de Mahmoud Abbas "d’une expression criante du refus de la Syrie de la position du Président de l’autorité palestinienne envers le rapport Goldstone".

Une source officielle du ministère des Affaires étrangères a déclaré dimanche que "la Syrie a été surprise suite à la demande de l’autorité palestinienne de reporter le vote du rapport de la commission d’enquête sur la guerre de Gaza, sous la présidence du juge Goldstone".

Et de poursuivre : "du moment que le rapport a qualifié les crimes commis par Israël contre le peuple palestinien à Gaza de crimes de guerre, voire de probables crime contre l’humanité qui requièrent des poursuites devant la Cour Pénale Internationale (CPI), la Syrie s’étonne de l’attitude de l’autorité palestinienne, qui a torpillé des efforts arabes, islamiques et internationaux en vue de prendre les mesures à même de garantir l’application des recommandations de ce rapport".

La Syrie, a-t-il encore laissé entendre, "va poursuivre ses efforts conjointement avec les parties internationales, tout en s’attachant à ce que les auteurs des crimes commis à Gaza, et mentionnés par le rapport, soient condamnés et jugés en hommage à la mémoire des victimes de l’agression israélienne barbare contre Gaza."

Ce faisant, Mahmoud Abbas est arrivé dimanche au Yémen et s’est réuni avec le Président yéménite Ali Abdallah Salah. Il rencontrera aujourd’hui à Amman le roi jordanien. Et s’entretiendra également avec le ministre des Affaires étrangères égyptien Ahmed Abou Ghaïth et le ministre de renseignements, Omar Souleïmane.

Arabs48

Cookies