PDA

Voir la version complète : L'impartialité de BBC World


nassim
29/12/2005, 00h36
BBC World se targue d'être non seulement une chaîne d'informations de classe mondiale mais aussi une championne de l'importialité. On serait tenté de dire que ce sont là des arguments marketing, et pourtant, il suffit de la regarder pendant quelques jours pour constater qu'elle est ce qu'elle prétend être, c'est à dire une chaîne d'infos impartiale. L'ENTV devrait s'en inspirer pour récupérer les centaines de milliers d'algériens qu'elle a déçu...

Je la regarde souvent et elle est l'une de mes principales sources informations. Si vous cherchez une info de qualité, testez-la et faites-vous votre propre idée.

- Quelques clips de sa campagne pub : http://www.bbcworld.com/puttingnewsfirst/ (cliquez sur les liens "60")

caillera
29/12/2005, 08h23
Ils se font quelques fois le relais de mots d'ordre douteux: (http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/4559990.stm)

nassim
29/12/2005, 23h25
La lecture de l'article confirme plutôt ce que BBC Worl prétend pratiquer : l'impartialité.

Il serait sympa d'argumenter ta conclusion "Ils se font quelques fois le relais de mots d'ordre douteux"...

caillera
30/12/2005, 05h17
Il a donné une tribune à des cardinaux qui sans la bbc auraient
prêché dans le désert.
Il leur permet de devenir la caution morale du conflit de civilisation.
Il rappelle certes l'oeuvre oecumenique de JP 2 mais n'évoque aucune sanction
envers ces chevaux légers des thèses de huntington et fink réunis.
Une manière d'encourager cette parole "libérée" qu'on retrouve dans la nouvelle droite.

nassim
30/12/2005, 23h38
Je pense que tu as mal lu l'article. Il ne s'agit pas ici d'un groupuscule xénophobe inconnu, mais du Vatican. Les documents en question ont été rédigés par quelques cardinaux et le journaliste de BBC World n'a fait que rapporter la polémique née suite à leur révélation. L'impartialité est présente dans l'article de David Willey : Il rapporte des faits, mais aussi les avis du Vatican, des savants musulmans et des groupes libéraux.

Dans l'impartialité, on retrouve l'objectivité et la neutralité. Je trouve cette façon de faire du journalisme excellente dans la mesure où le journaliste rapporte l'information sans la "cuisiner" et fait confiance à l'intelligence du lecteur pour "juger".

Cookies