PDA

Voir la version complète : Tunisie : TIC et commerce: Une plateforme numérique au service de l’e-commerce


citoyen
06/10/2009, 12h04
IC et commerce: Une plateforme numérique au service de l’e-commerce
(La Presse 05/09/2009)

• La mise en place de structures pour la certification électronique et la sécurité informatique ainsi que des solutions de paiement en ligne sont de nature à promouvoir significativement le commerce électronique

"Le commerce électronique : contribution au développement des échanges internationaux" a été au centre d’une soirée-débat organisée, mardi, à Tunis par la Chambre nationale des femmes chefs d’entreprise (CNFCE).
Cette table ronde a pour objectif de faire le point sur la situation du e-commerce en Tunisie et de son développement tant sur le plan technologique, transactionnel que législatif.
Elle a regroupé les représentants des principaux acteurs privés et publics, utilisateurs ou responsables, du commerce électronique à l’échelle nationale.
Cette rencontre a été également l’occasion de présenter les activités de la pépinière d’entreprises du ministère du Commerce dédié au e-commerce et aux nouvelles technologies.
Plusieurs jeunes promoteurs ont, aussi, présenté tour à tour leurs projets de sites web marchands, dans les domaines de l’artisanat ou encore de la vente en ligne de vêtements pour enfants.
Mme Khadija Chahloul, chef de cabinet du ministre du Commerce et de l’Artisanat, a passé en revue les principales étapes du développement du commerce électronique en Tunisie. Elle a notamment indiqué que la Tunisie dispose aujourd’hui d’une infrastructure matérielle et technologique avancée et d’un cadre législatif et de mesures incitatives qui concourent au développement d’une économie immatérielle, dans laquelle le e-commerce occuperait une place de premier plan.
Mme Chahloul a rappelé que la Tunisie a modernisé depuis plus d’une décennie ses réseaux et ses infrastructures, qu’elle a entrepris d’assurer la mise à niveau de ses ressources humaines en matière de nouvelles technologies (formation, recherche, création de technopôles, etc.).
Parallèlement, des mesures d’accompagnement ont été adoptées, avec la mise en place de structures pour la certification électronique et la sécurité informatique, plaçant la Tunisie parmi les premiers pays africains en la matière.

Serveur de paiement sécurisé

Néanmoins, l’utilisation concrète du commerce électronique s’illustre, selon Mme Chahloul, par la mise en place par la Tunisie de solutions de paiement en ligne comme le e-dinar (dinar électronique) ou le système "Serveur de paiement sécurisé" (SPS) mis en place par la Société Monétique de Tunisie (SMT).
Pour sa part, M.Khaled Fradi, directeur général de la SMT, a mis en exergue le rôle central joué par la SMT, notamment dans la gestion des paiements électroniques par cartes bancaires à piste ou à puce, la surveillance et le suivi des 1.350 Distributeurs automatiques de billets (DAB), rappelant que la SMT a été primée en 2008, par la firme "MasterCard", meilleure entreprise monétique pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie orientale.
La SMT assure désormais la fabrication de cartes à puce et à piste bancaires pour nombre de pays, à l’instar de l’Algérie, de la Libye ou du Congo.
Pour leur part, les représentants de l’Agence nationale de certification électronique (Ance) et de l’Agence nationale de sécurité informatique (ANSI) ont présenté le schéma directeur en matière de sécurité et de certification pour le commerce électronique en Tunisie, réaffirmant le haut niveau de sécurité et le niveau d’authentification du commerce électronique en Tunisie. Des systèmes qui assurent la pleine sécurité et l’inviolabilité d’un système de paiement électronique national (par e-dinar ou SPS) performant et parfaitement opérationnel.

La presse.

Cookies