PDA

Voir la version complète : Grippe A/H1N1 - Les Tunisiens privés de pèlerinage à La Mecque


absente
06/10/2009, 23h10
La Tunisie est le premier pays à interdire formellement à ses ressortissants d'effectuer le pèlerinage à La Mecque à cause de l'épidémie de grippe A.Zineb MIRAD (webedito1@tf1.fr)


Les autorités tunisiennes, qui avaient déjà suspendu l'omra (petit pèlerinage qui peut s'effectuer à tout moment), ont interdit mardi à leurs ressortissants d'effectuer le pèlerinage à La Mecque (http://tf1.lci.fr/infos/tag/pelerinage-mecque/pelerinage-mecque-1.html) en raison de la pandémie de grippe A (H1N1) (http://tf1.lci.fr/infos/tag/grippe-h1n1/grippe-h1n1-1.html).

Le pèlerinage annuel devrait débuter autour du 18 novembre, alors que les lots de vaccins commandés ne seront pas disponibles avant la mi-octobre, trop tardivement donc pour assurer l'immunisation des fidèles tunisiens qui désireraient accomplir le "Hadj", explique le ministère des Affaires religieuses dans un communiqué. Le pèlerinage doit être "reporté" pour "préserver la vie humaine", affirme Boubaker Akhzouri, ministre des Affaires religieuses, ajoutant que la préservation de la vie est un "précepte fondateur" de la religion musulmane.

Tunisie (http://tf1.lci.fr/infos/tag/tunisie/tunisie-1.html) : premier pays à annuler le pèlerinage à La Mecque (http://tf1.lci.fr/infos/tag/pelerinage-mecque/pelerinage-mecque-1.html)

Cette décision sans précédent dans l'Histoire de la Tunisie (http://tf1.lci.fr/infos/tag/tunisie/tunisie-1.html) touche quelque 10.000 fidèles qui effectuent chaque année le "grand Hadj". C'est d'ailleurs le premier pays musulman à annuler officiellement ce grand rassemblement en Arabie saoudite.

A l'approche du Hadj, les pays arabes multiplient les mesures préventives contre la grippe A (H1N1) (http://tf1.lci.fr/infos/tag/grippe-h1n1/grippe-h1n1-1.html), craignant que ce grand évènement ne provoque une poussée de la pandémie. L'Arabie saoudite, quant à elle, se montre rassurante en affirmant que seuls 26 cas de grippe A (H1N1) (http://tf1.lci.fr/infos/tag/grippe-h1n1/grippe-h1n1-1.html) avaient été recensés parmi les millions de fidèles ayant accompli l'omra et qu'aucun n'avait été mortel. Malgré tout, des pays comme l'Irak, l'Iran, qui comptent un grand nombre de pèlerins chaque année, avaient déjà interdits aux fidèles de se rendre au pèlerinage pendant le mois du ramadan.

A ce jour, la grippe A (H1N1) (http://tf1.lci.fr/infos/tag/grippe-h1n1/grippe-h1n1-1.html) a tué au moins 3.917 personnes dans 191 pays et territoires depuis l'apparition du virus, selon les données de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)

bledard_for_ever
07/10/2009, 00h00
les tunisiens sont des gens pragmatiques leur pays avant tout

Pourquoi creuser la balance des services avec un risque sanitaire en plus?

L arabie annonce un investissement de un milliard et ils disent ok

Vous savez même leur douaniers sont entraînés. Ils acceptent le trafic qui rapportent qq chose à leur pays et puissent sévèrement tout ce qui peut nuire à la tunisie

jumanji019
07/10/2009, 16h55
Très mauvaise nouvelle, ce geste est synonyme de démonstration de force de la part du régime tunisien et rien d'autre.
déjà y a pas mal d'articles qui assurent que même la prière quotidienne des fidèles dans les mosquées tunisiennes est surveillé par ce régime policier. ne parlons même pas des divers agissements contre les femmes voilés.

c'est trop ! ca devient comme une escalade contre l'islam.
La grippe porcine reste tout de même une grippe et non pas une infection mortelle, et jusqu'a cette date la grippe saisonnière fait beaucoup plus de vitimes.
On dirait que juste les "oulémas" tunisiens qui préservent la vie humaine !

J'ai effectué l'Omra en juillet-aout cette année, y avait pleins de fidèles et tout s'est bien déroulé, ajoutant a ceci que pendant le Ramadan les lieux sacrés étaient bondés à leur maximum (plus de 2 millions) et encore une fois tout s'est bien déroulé

Cookies