PDA

Voir la version complète : MAROC Des clandestins rescapés d'un naufrage devant la justice


djet 7
07/10/2009, 10h23
Sept des onze rescapés du naufrage samedi d'une embarcation avec à son bord une quarantaine d'immigrés clandestins au large du Maroc, à proximité de l'île espagnole de Perejil, ont été présentés dimanche au parquet de Tanger (nord), a-t-on appris de source sécuritaire marocaine.

"Les sept survivants du naufrage ont été déférés ce matin au parquet alors que les quatre autres sont toujours hospitalisés à l'hôpital Mohammed V de la ville", a ajouté la même source.

"Il est possible que les sept rescapés soient maintenus en détention jusqu'à la fin de l'enquête sur le naufrage qui a coûté jusqu'ici à la vie à au moins huit personnes", a-t-on poursuivi.

Contacté par l'AFP, un enquêteur a indiqué que les "onze rescapés -7 hommes et 4 femmes- et les huit personnes décédées dont une femme enceinte pourraient être de nationalité sénégalaise et nigérienne".

La garde civile espagnole a remis les huit morts et les onze survivants aux autorités marocaines avant leur acheminement samedi en fin de journée à Tanger, la ville marocaine du détroit de Gibraltar.

Des femmes enceintes et des bébés à bord

Les recherches ont repris dimanche matin près de l'île espagnole de Perejil pour retrouver la trace de plusieurs dizaines d'Africains portés disparus depuis le naufrage de leur embarcation, un zodiac qui se dirigeait vers les côtes espagnoles.

Quelque 42 clandestins d'origine subsaharienne se trouvaient à bord du zodiac, selon une source proche des secours marocains. Une porte-parole du gouvernement régional de Ceuta n'était toutefois pas en mesure dimanche de chiffrer le nombre exact de personnes disparues.

Selon des témoignages de rescapés rapportés par la presse espagnole, plusieurs femmes enceintes ainsi que des bébés se trouvaient à bord de l'embarcation de fortune.
JEUNE AFRIQUE

Cookies