PDA

Voir la version complète : Le montage de voitures en Algérie pourrait être une réalité dans quelques années grâc


forgetgo
08/10/2009, 11h41
jeudi 8 octobre 2009.
http://www.algerie-dz.com/IMG/jpg/voitures2225485-3.jpg La possibilité de créer à l’avenir, en Algérie, des unités de montage de voitures dans le cadre d’un partenariat entre investisseurs algériens et français a été évoquée, mardi dernier à Batna, par l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt. Le diplomate, qui ponctuait dans la région des Aurès une tournée qui l’a conduit dans plusieurs wilayas de l’est du pays, a souligné, en substance, que « cette activité pourrait venir en appoint à celles déjà en cours, liées à la commercialisation et à la formation dans le secteur automobile ». Intervenant au cours d’une séance de travail, en présence de concessionnaires locaux représentant des constructeurs automobiles français, le diplomate a affirmé que « l’effort actuellement déployé par l’Algérie en matière de développement des infrastructures de base, notamment le projet d’autoroute Est-Ouest, encouragent l’investissement dans ce domaine ». Cette déclaration de l’ambassadeur de France marque-t-elle un changement de cap, sachant pertinemment que les constructeurs automobiles français sont réticents voire frileux à venir investir en Algérie ?
L’épisode de la firme Renault qui a finalement préféré s’établir au Maroc est toujours présent dans les esprits, pour nous rappeler les atermoiements des décideurs français. Cette firme avait, un temps, opté pour le marché algérien, avant de décider unilatéralement et sans fournir la moindre justification de geler le projet en Algérie, après avoir eu toutes les garanties nécessaires. L’Algérie a tranché définitivement pour le montage de véhicules comme option stratégique, en attendant de se doter de sa propre industrie automobile. C’est le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements, Abdelhamid Temmar, qui l’avait annoncé tout récemment. Il avait souligné que l’Algérie « négocie actuellement avec un groupe étranger l’installation d’une usine de construction automobile, en partenariat avec l’Algérie », sans pour autant donner plus d’explication sur le nom de ce groupe et le type de véhicules qui sera construit localement. On sait que la négociation portera notamment sur le taux de participation du partenaire algérien et le nombre d’emplois : « Ils seront connus dans les deux à trois mois à venir », avait-il ajouté.

forgetgo
08/10/2009, 11h51
Le mirage continue.....

Mohamed_Rédha
08/10/2009, 22h12
Salam,
Avec cette crise mondiale et tous ces marques d'automobiles qui font faillite dans le monde, ajouter à cela la bonne réserve en pétrodollars de l'algérie, pourquoi ne pas acheter carrément une marque d'automobile avec une ou deux de ses usines et transférer le tous ici.. et que l'on en parle plus !!?

DZmes Bond
08/10/2009, 22h20
Ils me cassent la tête ces hmirs avec leur montage d'auto en Algérie ! Il y a tellement d'autres choses plus importantes !
Dans le secteur automobile, il serait plus intelligent d'aider à la création de sous-traitants, d'améliorer la formation, etc....

Au lieu de ça, du vent, rien que du vent !

aircouscous
08/10/2009, 22h24
disons que c'est créateur d'emploi et d'économie , mais à part ça c'est pas important :rolleyes:

racdavid
09/10/2009, 11h14
Le montage de voitures en Algérie pourrait être une réalité dans quelques années

l'infos la plus importante est la suivante :"....dans quelques années"

dans quelques années en algerie veut dire 10, 20, 30 ou 40 ans (ps: les pas "step" en algerie se font par 10 ans).

Mohamed_Rédha
10/10/2009, 09h31
Et voilà, encore une autre compagnie.. Hummer a été vendu aux chinois pour 150 M$..
On aurait pu faire de même..:confused:

The Black Stone
10/10/2009, 12h11
L’épisode de la firme Renault qui a finalement préféré s’établir au Maroc est toujours présent dans les esprits, pour nous rappeler les atermoiements des décideurs français

on prend Renault pour une etat avec qui on peut faire de la diplomacie :mrgreen:

le présiden de Renault/Dacia est un brisilo-libanais , ce n'ai pas sarkozy ;)

izzem
11/10/2009, 03h30
L’épisode de la firme Renault qui a finalement préféré s’établir au Maroc est toujours présent dans les esprits, pour nous rappeler les atermoiements des décideurs français. Cette firme avait, un temps, opté pour le marché algérien, avant de décider unilatéralement et sans fournir la moindre justification de geler le projet en Algérie, après avoir eu toutes les garanties nécessaires

c'était un coup de maitre des services secrets marocains.
les officiels algériens n'arrivent pas à comprendre comment les marocains les ont humilié de la sorte alors que tout était prêt pour commencer e projet.

Black
11/10/2009, 05h02
c'était un coup de maitre des services secrets marocains.
les officiels algériens n'arrivent pas à comprendre comment les marocains les ont humilié de la sorte alors que tout était prêt pour commencer e projet.


Ah bon tout était prêt pour commercer ? Commercer quoi ?

ayoub7
11/10/2009, 10h57
commencer le vide comme dirait quelqu'un :)

le jour ou le gouvernement algerien assumera ses tares, y compris comment ils ont "chassé" renault de chez eux, ce jour la, ils pourront pretendre a corriger le tir. Pour le moment, l'emploi du futur au lieu du present resume a lui seul la chose. Couplé avec une rivalite et une jalousie qui se verifie a chaque fois, ca fait pas tres joli a voir..

Cookies