PDA

Voir la version complète : Liban: A quoi bon mourir pour Téhéran ?


morjane
08/10/2009, 18h31
Comment cela, chers camarades, chers habitants de Téhéran, de Tabriz et même d’Arak [ville iranienne dotée d’une centrale nucléaire] ? Comment cela, vous nous volez jusqu’à nos mots d’ordre ? “Ni pour Gaza ni pour le Liban, nous nous battons pour l’Iran !” [Slogan lancé par les opposants iraniens dans les manifestations.] N’est-ce pas notre slogan depuis vingt ans ?

Pour vous, nous avons accepté que le Sud-Liban soit détruit, que cela plaise ou non aux Libanais.

Pour vous, nous avons accepté que Gaza soit détruite, notre “frère” Ismaïl Haniyeh [Premier ministre du Hamas à Gaza] ayant déclaré qu’il ne cesserait pas les tirs de roquettes, quoi qu’il en coûte. On dira qu’il les a bel et bien arrêtés, mais l’otage israélien Gilad Shalit n’est toujours pas libéré.

Foin de la Palestine, foin de Gaza, pourvu qu’on garde Shalit. Shalit, la nouvelle “cause”.

Tout cela, nous l’avons fait pour vous, chers camarades : “Ni pour Gaza ni pour le Liban, nous nous battons pour l’Iran !” O bonnes gens de Tabriz, de Qom, de Meched, Beyrouth n’a-t-il pas servi votre gloire en se faisant occuper [en 2008 par les militants du Hezbollah pro-iranien] ?

Le Liban ne vous a-t-il pas promis de renoncer à l’idée d’avoir un jour un gouvernement, uniquement pour ne pas vous froisser [le gouvernement libanais n’est toujours pas formé depuis des mois, à cause de l’incapacité de trouver un accord avec le Hezbollah] ?

Ne vous avons-nous pas promis de détruire “la moitié de l’armée israélienne”, sans ciller à l’idée de ce que l’autre moitié risquait de nous faire ? Sous votre bannière, nous nous battons en Irak, en Argentine, dans le maquis brésilien* et jusque dans les montagnes du Yémen.

Et, comble d’ironie, vous vous mettez à lancer : “Ni pour Gaza ni pour le Liban, nous nous battons pour l’Iran !” Regretteriez-vous à ce point ces 3, 4, 5 milliards de dollars que vous nous avez versés rubis sur l’ongle ?

Nous qui mourons en martyrs pour l’Iran depuis vingt ans ? O chers frères, camarades, hommes d’honneur… O Perses !

* Plusieurs attentats antijuifs et anti-israéliens auraient été commandités par l’Iran et exécutés en Amérique latine par des militants libanais.

Par Pierre Akel, Shafaf, Courrier International

Cookies