PDA

Voir la version complète : Sourds et Téléphone


Avucic
31/12/2005, 22h17
Dans notre monde, il vit un groupe de gens qui peuvent voir mais ne peuvent ENTENDRE.
Parmi eux, il y des sourds-muets, car sourd de naissance ils n'ont pas eu la chance d'appredre un langage.
D'autre ont simplement perdu "l'ouie" suite à des accidents ou des maladies.

QUE FAIT-ON DANS LE MONDE DES COMMUNICATIONS pour ces gens ?

Eh bien, au Canada la Compagnie de téléphone BELL a récemment mis au point un système qui permet aux sourds d'utiliser le téléphone comme vous et moi!

Comme le système est assez compliqué, je vous dirai seulement que le principe fait penser aux gens qui utilise un système de téléphone international où il y a UN(e) Téléphoniste INTERPRÈTE entre deux personne entre deux pays qui ne parlent pas la langue de l'autre.

Il y a des gens qui pensent à tout et tous.

Et bonne année!!!

Al-Fares
02/01/2006, 05h46
Bonjour Avucic,
Un systeme de communication pour malentendants existe déjà.
La société israélienne Speechview l'a mis au point il y a un peu plus d'une année. Comment ça fonctionne? : le téléphone est relié à un ordinateur et sur l'écran s'affiche un visage animé. La bouche ( artificielle) retranscrit en temps réel ce que dit l'interlocuteur au bout du fil. Le malentendant n'a plus qu'à lire sur les lèvres....l'incovenient, pas tous les malentendants savent lire sur les levres.

Le produit de Bell, differe t il de celui là?

http://img479.imageshack.us/img479/3651/wvp2100t4sr.jpg

http://img479.imageshack.us/img479/5469/partill52pa.jpg

Avucic
02/01/2006, 09h57
Je suis au courant du système Speechview.

Le système élaboré au canada est différent et existe depuis onze (11) ans.

Mais ce n'est que récemment (je ne suis pas sur de la date de mise en place du système au Québec et Ontario) que la loi a éxigé que le service soit offert.
La encore, je parle de SOURDS, les malentendants, c'est autre chose.

Ce système fonction ainsi:
-La personne NON sourde appelle le service au sourds (qui eux ont un système sur lequel apparait les message ÉCRITS).
Au niveau du service, une opératrice recoit le message verbal et le transmet par écrit au SOURD.
-Celui-ci donne sa réponse par écrit
-L'Opératrice RÉPOND verbalement à celui qui a appelé.

Tout ceci se fait simultanément et en temps "réel".

L'avantage par rapport au Speechview est que le service n'entraîne pas de coûts supplémentaires, ni aux sourds, ni aux autres.

Évidemment des ordinateur entre en jeux dans le système car il faut garder "les appels" un certain temps dans les archives.

P.S. Si j'ai mentionné ce système, c'est surtout pour donner conscience au citoyens du monde que les sourds sont ignorés dans beaucoup de société, quand il s'agit de communiquer par téléphone.

Thirga.ounevdhou
04/01/2006, 11h32
Il y a des gens qui pensent à tout et tous. Oui, et ça fait énormément plaisir, notamment quand il s’agit d’inventions comme celle ci, qui facilite la vie a cette catégorie de gens....et qui permet de mieux se communiquer et se comprendre.

Merci pour l’info

Thirga.ounevdhou
18/01/2006, 13h54
Les Japonais aussi, ont pensé a cette catégorie de gens, vivant dans le silence. Deux chercheurs japonais, Keita Matsuo et Hirotsugu Sakaï, ont eu l’idée de créer un robot qui pourrait s’acquitter de la tâche d interprète.

===
Une main robotique pour aider les sourds
Deux chercheurs japonais viennent de présenter un interprète un peu particulier pour les sourds et malentendants.

Après une visite dans une école pour enfants sourds et malentendants aux côtés d’un interprète -- humain -- en langue des signes, deux chercheurs japonais, Keita Matsuo et Hirotsugu Sakaï, ont eu l’idée de créer un robot qui pourrait s’acquitter de ce genre de tâche. Les interprètes ne leur disent pas merci, mais l’initiative est néanmoins louable, surtout lorsqu’on connaît les affinités naturelles des jeunes générations avec les nouvelles technologies (http://www.generation-nt.com/actualites/11326/main-robot-aide-sourd-malentendant##).

Le fruit des travaux de nos deux chercheurs, qui ont duré seulement deux mois, prend la forme d’une main géante de 80 cm, dotée de 18 articulations et d’autant de micro-moteurs électriques, et capable de reproduire en signes conventionnels japonais une cinquantaine de phonèmes (sons de base), ainsi qu’une dizaine de phrases simples, du genre ‘’bonjour’’ ou ‘’merci’’.

Matsuo et Sakaï estiment qu’à l’avenir, il deviendra possible d’élargir le ‘’vocabulaire’’ de cet appareil (http://www.generation-nt.com/actualites/11326/main-robot-aide-sourd-malentendant##), et d’en diminuer la taille, même si, dans la perspective de l’utilisation dans une salle de classe, ce dernier point ne fait pas partie des priorités.

Cookies