PDA

Voir la version complète : “La Kabylie doit dépasser la plateforme d’El-Kseur"


morjane
06/06/2004, 16h35
Bonjour,

La plate forme d’el kseur pour moi était une plate forme claire qui s’articulait autour de deux trois revendications identitaires et régionales et pour toutes les autres revendications, nationales.

Or Ferhat Meheni, que je sais altruiste à souhait a dit « La Kabylie doit dépasser la plateforme d’El-Kseur » pour aller vers un avenir plus clair et débridé”, estimant que les revendications qu’elle contient sont “un cocktail de propositions politiques résultant d’un rapport de forces élaborées dans l’urgence dans la perspective de la marche du 14 juin 2001”
Il a aussi dit que l’état devait être tolérant et "accepter l’émergence d’entité politique régionale", comme … la sienne … par exemple...

Et d’ailleurs il a demandé aussi la même tolérance « des différents acteurs politiques en Kabylie en précisant qu’aucun mouvement ne devait se prévaloir comme en étant le tuteur »… là je ne crois pas qu’il parlait de lui et de son MAK.

Veut il dire que la plate forme est obsolète et que lui a tout à coup de meilleurs idées ? Les aârouchs aussi sont ils dépassés ?

En plus d’un coté il prone son indépendance vis-à-vis des autres mouvements en Kabylie et d’un autre demande une cohésion et une entente entre eux n’est ce pas paradoxal? Sauf si il veut jouer le role d'électron et rassembler les atomes...

Bref que pensez vous de cela ?
Le Soir (http://www.lesoird************/articles/2004/06/06/article.php?sid=10179&cid=2)
Le matin (http://www.lematin-dz.net/quotidien/lire.php?ida=19676&idc=9&taj=1&refresh=1)
Pour ceux qui ont oubliés le contenu de La plate forme d'El Kseur (http://www.algeria-watch.de/farticle/kabylie/revendications.htm)

Stanislas
06/06/2004, 21h34
Azul Morjane

A la rentrée prochaine. On parle de changements au niveau de la constitution. qui visent entre autres :


La reconnaisance de tamazight comme langue nationale et officielle.
Le création de 7 régions.

Je crois que la création d'une grande région " Grande kabylie" répondera à un besoin préssant des kabyles de gérer leur affaires de maniére moins centralisée.

Tanemirt

HiroHito
07/06/2004, 02h22
Stanislas, je suis tout a fait d'accord avec toi, la Kabylie a besoin d'une administration plus 'regionale' et la langue tamazight devrait etre reconnue aussi tot que possible.

A mon avis les ecoliers arabophones devraient apprendre le Kabyle comme langue seconde, cela pourrait se faire a partir de la 3eme année primaire et durerait 1-2 ans et le francais (qui est bcp plus compliqué) en tant que 3e langue.

Avucic
07/06/2004, 06h08
Salut HiroHito,

Je suis ravi de voir qu'il y a des bonnes volontés qui suggèrent des solutions.

J'irai un peu plus loin: Il faudra une série de mesures nécessaires pour sortir l’Algérie de son marasme politico-économique en mettant sur pied une décentralisation en régions naturelles, qui seront découpées selon la géographie, les populations et surtout les activités qui les unissent.

Il devrait créer des conseils régionaux qui seraient chargés de penser
des plans de développement, toujours à l’échelle régionale.

Mais ce ne sera qu'un début!

Quant à l’éducation, il sera utile qu’on crée un système valable à l’échelle nationale : Un système qui permettra aux générations futures de se connaître à travers tout le territoire (le tourisme, pourquoi pas ?)

Cookies