PDA

Voir la version complète : Pourquoi les Egyptiens ont-ils si peur?


Zacmako
20/10/2009, 07h16
MATCH ÉGYPTE-ALGÉRIE
Pourquoi les Egyptiens ont-ils si peur?


Au fil des jours, la fameuse confrontation entre les Pharaons d’Egypte et les Verts d’Algérie prévue pour le 14 novembre prochain, fera de plus en plus de bruit dans les deux camps.

Si on revient un peu en arrière et plus exactement, au jour du tirage au sort de ces éliminatoires jumelées CAN-Coupe du Monde 2010, on se rappelle bien que les Egyptiens avaient exprimé leur grande satisfaction estimant même que l’équipe de Hassan Shehata allait facilement se qualifier au Mondial sud-africain sans éprouver une quelconque difficulté contre l’Algérie, la Zambie et le Rwanda.
On se rappelle aussi ces fameuses scènes de liesse dans les différentes villes égyptiennes et notamment, au Caire et Alexandrie. Aujourd’hui, nos amis égyptiens parlent avec un autre langage celui de la peur et de l’incertitude en optant même pour l’intox, la guerre des déclarations en sachant que celle-ci, a même porté atteinte à la Révolution algérienne. En effet, un journaliste égyptien a osé dire sur une chaîne de télévision anti-Algérie, que c’est grâce à l’Egypte et certains pays arabes que notre pays a eu son indépendance. Y a-t-il plus grave qu’une telle contre-vérité?
A priori, ce pseudo-journaliste a, semble-t-il, oublié que même à l’école primaire égyptienne lorsqu’on évoque l’Algérie, on la surnomme toujours le pays d’un million et demi de chahids.
Et pour revenir au fameux Egypte-Algérie qui fait toujours couler beaucoup d’encre, il est presque certain que nos amis égyptiens auront de plus en plus peur lors des prochains jours contrairement aux Algériens qui affichent un optimisme hors pair du moment qu’au coup d’envoi, c’est l’Algérie qui est qualifiée avec ses 3 points d’avance et son goal-average favorable.
Pour l’information, en cas d’égalité parfaite entre les deux équipes, la Fifa a officiellement opté pour un match d’appui qui se jouera sur terrain neutre.
Concernant justement ce point précis (terrain neutre), le président de la Fédération égyptienne de football (FEA) Samir Zaher, s’est récemment illustré en refusant la proposition de son homologue algérien Mohamed Raouraoua, de jouer le match dans un pays d’Afrique du Nord. «Il est hors de question de jouer en Tunisie ou en Libye comme le veulent nos amis algériens», a lancé le responsable égyptien.
D’après les déclarations de Zaher, le match retour prévu «le 14 novembre 2009» est déjà joué et a vu son équipe l’emporter par deux buts d’écart ce qui lui permet de jouer le match barrage. L’insolent Ibrahim Hassan (ancien international) quant à lui, et après avoir ouvertement fustigé l’Algérie et son peuple, s’est finalement plié à l’évidence de la réalité en mettant les Verts en pole position pour aller disputer le Mondial 2010. Le revenant Mohamed Zidan le joueur de Dortmund qui vient de bénéficier d’une grâce inespérée de Hassan Shetaha après son renvoi définitif le mois de juin dernier, est allé un peu loin en affirmant que l’Egypte est capable de s’imposer par 3 buts d’écart. «On a déjà marqué 3 buts au Brésil.
Donc, face à l’Algérie, ce ne sera qu’une simple formalité», a-t-il indiqué. Et pourquoi vous ne l’avez pas fait à Blida, M.Zidan?
De Zaher à Ibrahim Hassan en passant par Zidan et les pseudo-journalistes égyptiens et à travers leurs réactions et surtout, leurs déclarations incendiaires, on s’aperçoit vite que les «Pharaons» ont bel et bien peur de l’équipe de Rabah Saâdane.
Il s’agit là d’une vérité pure et simple du moment que nos amis égyptiens n’ont jamais autant appréhendé un match de football que celui du 14 novembre contre l’Algérie. Et pourtant, les Egyptiens ont disputé bien des rencontres décisives...Pour confirmer tout cela, il suffit juste de savoir que la Fédération égyptienne de football n’a pas encore décidé où se jouera le match du 14 novembre en continuant à hésiter entre le stade du Caire, celui d’Alexandrie ou le nouveau stade de la ville de Suez, pour comprendre, que les partenaires de Karim Ziani ont plus que chamboulé les calculs de Samir Zaher, Hassan Shehata et compagnie.
L'expression
Mounir BENKACI

Sayf7
20/10/2009, 07h34
Les égyptiens ont si peur parce qu'ils n'avaient pas pensés tomber sur une équipe algérienne aussi performante, la dernière fois que j'avais vu l'équipe nationale jouer c'était en 2006 et j'étais très déçu, mais depuis que j'ai vu le match Algérie - Argentine, je ne rate aucune rencontre de l'équipe nationale qui est devenu a mon avis la meilleure équipe du continent africain et j'espère qu'elle va le rester inachallah, j'espère aussi qu'on gagnera la prochaine coupe d'Afrique et qu'on gagnera aussi la coupe du monde si on se qualifie bien sur, je sais que c'est inimaginable de gagner la coupe du monde mais on a le droit de rêver.

DJAMY
20/10/2009, 07h42
bcp de signes nous montres que les egyptiens ont peur et la pression et les incertitudes sont de leur cotè contrairement a nous qui abordons le match avec trois buts d'avance ,trois points et bcp de serenitè et sans aucune forme de pression,l'incertitude sur le lieu du match,le lieu de l'éventuel match barrage a tel point que les egyptiens veulent jouer en albanie et au ghana,le rappel de joueurs que shehata a exclu ,l'absence du pillier de leur defense gomaa et le huis clos instaurè par shehata,ils savant aussi que ca sera difficile d'inscrire trois buts devant l'Algérie et chose importante a mon avis qui les fait destabiliser ils partent pas favoris cette fois .

godfather
20/10/2009, 12h11
un journaliste égyptien a osé dire sur une chaîne de télévision anti-Algérie, que c’est grâce à l’Egypte et certains pays arabes que notre pays a eu son indépendance. Y a-t-il plus grave qu’une telle contre-vérité?
Impardonnable!

le journal Alyoum Al Masri est l'objet d'une initiative louable, en invitant des elites du sport, cinema et autres artistes egyptiens a recevoir la delegations algerienne a l'aeoroport du Caire, jugeant "innacceptables et intollerables" les propos utilises par les medias sportifs egyptiens a l'encontre des algeriens.

فى البداية قال الجلاد: إن الصحافة الرياضية وصلت لمرحلة خطيرة لا يمكن السكوت عليها، خاصة أن مصر تربطها علاقة وطيدة بالجزائر وأن تكوين وجدان الشعب الجزائرى متأثر بثقافة وتكوين الشعب المصرى.
أضاف: مصر يجب أن تقدم نموذجاً وتجسد قدوة، وإذا كان الشعب المصرى قد شجع غانا فى نهائى كأس العالم للشباب لأنه من القارة ويحمل بشرتنا السمراء فما بالنا بمنتخب عربى مسلم تربطنا به علاقات وطيدة.
وأكد الجلاد أنه سيذهب للمطار حاملاً الورود للمنتخب الجزائرى وسيصاحبه عدد كبير من الفنانين والرياضيين وقادة الرأى، معيباً على بعض الصحف الغربية، خاصة الجارديان، النفخ في النار والتى وصفت المباراة بأنها مباراة "الكراهية،. وراهن «الجلاد» على أن الجمهور المصرى سيضرب مثلاً يقتدى به فى كل دول العالم
cet interview a ete realise lors d'un debat entre les redacteurs en chefs du "Buteur" algerien, et "Al youm al Masri" egyptien lors de l'emission "90 minutes"

abs1301
24/10/2009, 21h59
il parait que nous avons oublié les moments qui ont précédés le fameux match ALGERIE RFA en coupe du monde 1982 où les allemands ne nous ont donné aucune considération qu'après le résultat du match,cependant les egyptiens n'ont pas oublié ce 16juin 1982 c'est pour cela qu'ils ont peur de nos grands joueurs composants l'EN actuellement parcequ'ils sont tous des professionnels qui connaissent leur métier contrairement à 1982 où la majorité de la composante étaient des amateurs qui cranement cru à leur chance et ils ont osé et gagné.

arabie
25/10/2009, 01h21
Réponse de Dilem

http://www.liberte-************/apps/edition/images_editions/5200/dilem.jpg

Cookies