PDA

Voir la version complète : Bgayet rend hommage à Kateb Yacine


morjane
24/10/2009, 12h21
Vingt ans déjà se sont écoulés depuis la disparition de Kateb Yacine : c’était le 28 octobre 1989 à Paris (France)… Pour commémorer ce douloureux souvenir, la coopérative théâtrale Les compagnons de Nedjma de Sétif rendra hommage à ce monument de la culture algérienne, qui a passé toute sa vie à lutter pour toutes les causes justes, à la Maison de la culture Taos Amrouche et au Théâtre régional Abdelmalek Bouguermouh de Bgayet, et ce, du 28 au 30 octobre 2009.

L’inauguration des activités prévues à cet effet se fera, dans la matinée du 28 octobre 2009, à la Maison de la culture Taos Amrouche où une exposition de photos, articles de presse et autres documents, aura lieu de façon permanente durant ces trois journées de l’hommage.

Ensuite, dans l’après-midi de cette première journée, un montage poétique est prévu au Théâtre régional Abdelmalek Bouguermouh avec une lecture d’extraits de Voix de Femmes de Kateb Yacine par Omar Fetmouche et Ibtissem Hadj Hamou, suivie d’une autre lecture : "Yaghmoracen", de Kateb Yacine également, par Mahfoud Lakroune accompagné de Karim Haddar. Ensuite, toujours au même établissement culturel, la coopérative théâtrale Les compagnons de Nedjma de Sétif jouera, à 20 h, sa pièce intitulée Hercha Fi Aâcha d’Abdellatif Bounab et mise en scène par Salim Bensdira. Auparavant, la Maison de la culture verra, à partir de 14 h, la projection de "La troisième vie de Kateb Yacine" qui sera suivie d’un débat en présence du réalisateur, Brahim Hadj Slimane.

Le lendemain, 29 octobre 2009, à partir de 14 h, une projection-débat suivie de témoignages d’amis de Kateb Yacine auront lieu à la Maison de la culture Taos Amrouche. Citons Mohand-Saïd Ziad, Bouzid Atmaoui, Zohra Djazouli, Mahfoud Lakroune, Dalila Bouhdid, Smaïl Habbar, Khadidja Hamsi et Merzouk Hamiane. La soirée aura lieu, à partir de 20 h, au Théâtre régional Abdelmalek Bouguermouh avec La poudre d’intelligence de Kateb Yacine qui sera jouée par le Théâtre régional de Sidi-Bel-Abbès.

La troisième et dernière journée, le 30 octobre 2009, aura lieu entièrement à la Maison de la culture Taos Amrouche où une conférence-débat sera animée, à 10 H, par le Dr Mohamed Ismaïl Abdoun, Maître de conférence à l’Université d’Alger, sous le thème Quand la poésie écrit l’histoire. Cette conférence sera suivie, à 11 h 30 de la lecture de Loin de Nedjma par Mme Amel Benghida Tayeb avant de passer à la projection-débat de Kateb Yacine l’Homme libre de Omar Mokhtar Challal. Enfin, pour clôturer cet hommage, la troupe Debza animera une soirée exceptionnelle de musique, théâtre et poésie.

Par La Dépêche de Kabylie

Cookies