PDA

Voir la version complète : Débat ou debza ?


ben
07/06/2004, 18h45
:lol:

Certaines émissions télévisées donnent le vertige. Le “Débat contradictoire», animé par le talentueux ( et non moins tonitruant) journaliste de la chaîne «Al-Jazira», Faïçal Kacem, en est l’illustration parfaite. A peine commencé, le «dialogue» tourne à la guérilla. Ça crie. Ça hurle. Ça bourdonne. Ça vocifère. Ça piaffe. Ça gesticule. C’est à qui possède le plus puissant gosier pour intimider l’autre, voire l’humilier. Débordé, l’animateur passe son temps à ramener le calme entre les «belligérants». On se croirait quelque part dans un meeting de «Walhallas», où le talk-show frise le pugilat.

Abruti, assommé, le spectateur zappe, s’en voulant d’avoir eu la sotte idée d’assister à cette mascarade. Et «tombe» sur une émission tout aussi insupportable. Ici, l’animateur est un «soliloque». Il accapare la parole au lieu de se taire. Joue les vedettes au lieu d’accomplir son devoir avec humilité. Remplit l’écran au lieu de le céder à ses invités...

«Mais, ces programmes sont très cotés sur toutes les chaînes du monde !», diriez-vous. C’est exact, cependant chez les autres, l’animateur se contente de mener le débat sans en faire partie intégrante. Chez nous, il insiste à donner son propre avis en voulant convaincre que c’est le bon. Chez les autres, les questions sont claires, nettes, précises et brèves. Chez nous, ce sont de véritables romans-fleuves. Chez les autres, on laisse les invités parler et on les écoute. Chez nous, on cherche coûte que coûte à les faire taire pour pourvoir mieux s’écouter soi-même.

Chez nous... Chez les autres... Ce sont deux mondes totalement différents, dont les mœurs ne se rencontrent jamais, et l’éducation non plus. Dommage qu’avec 3000 ans de civilisation, nous n’arrivons pas encore à faire la différence entre un dialogue habilement mené et un monologue lourdement déclamé...

yarena
07/06/2004, 20h04
Dommage qu’avec 3000 ans de civilisation
laquelle??

Cookies