PDA

Voir la version complète : Sonatrach et Anadarko signent un contrat avec Bonatti


nassim
29/10/2009, 00h23
Le groupement algéro-américain Sonatrach-Anadarko a procédé, hier, à la signature d'un contrat de 149,7 millions de dollars avec la société italienne Bonatti pour la réalisation d'installations gazières près de Hassi Messaoud, le plus grand champ pétrolier d'Algérie. La cérémonie de signature a eu lieu au niveau du siège de la société nationale des hydrocarbures Sonatrach, à Alger, en présence du P-DG de la Sonatrach M. Mohamed Meziane et les responsables de ce groupement. Ce contrat de type EPC portant sur la réalisation d'ouvrage de transport pour l'expédition d'huile vers HEH, via le PK0, et l'expédition des GPL et des condensats vers Gassi Touil via les canalisations NH2 et LR1, respectivement. Cependant, le groupe Bonatti doit réaliser trois lignes de transport de pétrole, de gaz et de condensat dans le champ El Merk situé à 350 km au sud-ouest de Hassi Messaoud près de Ouargla (800 km au sud d'Alger).

La durée du contrat est de 24 mois. Bonatti, signale-t-on, est spécialisé dans la fabrication et l'installation de stations de pompage et d'assistance pour les installations pétrolières. Selon les explications que nous a fournies M. Sahnoun Said, directeur division association auprès de Sonatrach, à propos du contrat, il s'agit plus précisément de la réalisation de trois lignes de transport d'hydrocarbures, en l'occurrence de gaz. La première ligne de brut d'une distance de 70 km et d'un diamètre de 20 pouces allant du champ d'El Merk jusqu'à Gassi Touil dans le bassin de Berkin. La seconde ligne de transport de GPL sera réalisée sur une distance de 160 km, avec un diamètre de 16 pouces. Quant à la troisième ligne elle concerne le condensat de 18 pouces. Selon l'interlocuteur la production d'huile est prévue vers la fin de 2011.

Ainsi, le volume de production du brut est estimé à 135 000 barils/jour, le condensat à 55 000 b/j et le GPL à 30 000 b/j. " On s'attend à ce que la production du brut commence fin 2011, le GPL et le condensat le troisième trimestre de 2012 ", a-t-il indiqué. De son côté, M. Marco Bttistelli, directeur business de l'entreprise Bonatti, a souligné à l'occasion de la signature de ce contrat, que " ce projet est parmi les plus grands et importants projets que nous avons obtenus jusqu'à présent en Algérie, sachant que l'année dernière on avait participé à la construction d'une centrale électrique à Adrar", a-t-il affirmé. Selon ce responsable italien, le groupe Bonatti compte ouvrir, à partir de l'année prochaine, un bureau d'ingénierie en Algérie qui emploiera jusqu'à une vingtaine d'ingénieurs algériens.

source : Le Maghreb DZ

Cookies