PDA

Voir la version complète : MARDI 8/06 20H50 sur M6


hakim_keko
08/06/2004, 11h10
Pas facile de mener une vie amoureuse lorsque l'on est jeune, que l'on vit dans une cité et qu'au poids de la famille et de la tradition s'ajoute le qu'en-dira-t-on. Certains y parviennent pourtant et témoignent dans les reportages suivants :

Quand l'amour est plus fort que tout. Amoureuse d'un non-musulman, Leïla, 24 ans, a dû quitter le domicile de ses parents, opposés à leur relation ; Kahina, quant à elle, a été victime d'un mariage forcé. Une menace qui pèserait sur 70 000 adolescentes âgées de 10 à 18 ans en France, toutes communautés confondues.

L'amour côté garçon. Pour Johann, 23 ans, et Yannick, 20 ans, tous deux résidents d'un quartier dit «difficile», l'amour est un sujet qui compte. Ils confient leurs désirs d'aller vers les filles… et leurs hésitations face aux quolibets et au regard des autres, en particulier celui des copains.

SOS infirmière. Chaque année en France, environ 10 000 jeunes filles mineures ont recours à une interruption volontaire de grossesse. Depuis l'an 2000, dans les lycées, les infirmières peuvent prescrire la pilule du lendemain, et sont chargées d'informer et de conseiller des adolescentes parfois en difficulté, auprès desquelles elles jouent un rôle essentiel. L'équipe de reportage a suivi l'une de ces professionnelles pendant 24 heures.

hakim_keko
08/06/2004, 11h33
Ce que je n'aime pas personellement dans ce genre d'émissions à la con, c'est qu'elles n'ont qu'un seul but, c'est de généraliser et de cataloguer toutes les personnes qui vivent dans des cités en banlieue, qu'elles soit bien ou non (je ne suis pas là pour juger les gens).

Rassurez-moi! Les jeunes que l'on voit dans ces magnifiques reportages que nous accouchent TF1 (le droit de savoir) et M6 (émission spéciale),
vivent bien en france?
Car on dirait qu'il existe une frontiére, dés que l'on dépasse le périphérique parisien... qui sépare la civilisation du reste du monde...
Et dans les beaux quartiers de Paris, n'y a-t-il pas aussi des filles mineurs qui ont recours à l'i.v.g et à la pilule ? ou est ce un privilége exclusivement réservé aux filles de cités?????

A quand un reportage sur les jeunes filles du 16e arrond. de Paris qui se battent chaque jour au sein de leur famille, pour pouvoir aimer leur chéri, qui lui le pauvre habite dans le 8e arrond, et qui n'est pas de la même origine...lui: breton et elle:corse...

pauvre monde télévisé............

Cookies