PDA

Voir la version complète : enseigner en algerie


chanchan
30/10/2009, 13h23
Bonjour la compagnie !
je suis nouvelle parmis vous, en attendant la validation de mon compte j'en ai profité pour lire qlq postes ....je vous aime deja :D

Je suis algérienne partie y a qlq années en france pour étudier, mais après tout ce temps passé a l'étranger , j'ai envie de prendre du recul pour voir plus clairement .
J'ai une licence en physique , et je compte travailler dans l'enseignement . Je voudrais me renseigner sur les modalités de recrutements .
J'ai cherché sur le net, et j'ai trouvé qlq informations : on accepte plus les licenciés dans le secondaire , les diplômes étrangers ne sont pas totalement reconnu ( faut une équivalence même si ça me fait bien rire ) .Je suis prête a travailler loin des grandes agglomérations . pensez vous que c'est facile de trouver un poste ?

Sinon , pour les écoles privées, ils demandes quel niveau exactement ? ( a vrai dire je serais plus intéressée par l'enseignement en français )

Sinon pour le niveau de vie ? il parait que les enseignants ont 300 euros par mois ; c'est suffisant ?


Merci d'avance :)

Llounes
31/10/2009, 00h39
Enseigner dans les écoles publiques n'est pas évident à moins de chercher à vous intégrer dans le cadre du dispositif d'aide à l'insertion des jeunes diplômés (DAIP). Dans le cadre de ce dispositif, vous êtes smicard pour deux années. La chance, il y en a des milliers de jeunes inscrits au niveau de l'Agence Nationale pour l'emploi qui est un passage obligé.

Reste les écoles privées. Actuellement, confrontées au problème de l'offre et de la demande, elles n'arrivent pas à rentrer dans leur équilibres. Elles recourent au dispositif d'insertion des jeunes pour limoter leurs charges.

rossinhol
31/10/2009, 20h52
Attention, reste où tu es ! trouve n'importe quel boulot, tu seras mieux rémunérée...niveau de vie, en Algérie, le professeur est synonyme de pauvre, alors ne vous faites pas des illusions...Et surtout avec la nouvelle loi qui interdit aux licenciés de participer aux concours, le chômage sera à la pelle...trouve n'importe quoi, mais ne retourne jamais, tu t'en mordras les doigts toute ta vie...

Llounes
01/11/2009, 16h09
Tu as entièrement raison. C'est pratiquement impossible de s'intégrer dans le corps enseignant actuellement. Pour une fille, pour être intégrée, sous contrat encore (à durée déterminée), elle reçoit même des propositions n'ayant aucun rapport avec le boulot. Elle est sous chantage pendant toute la période d'essai.

chanchan
01/11/2009, 17h14
je comprends mieux pq les etudiants ne reviennent plus en algerie ....

merci pour vos conseils :)

Cookies