PDA

Voir la version complète : Luxe : Fendi ouvre sa première boutique à Casablanca pour 100 MDH


alien
30/10/2009, 14h28
Une enveloppe de 100 MDH est investie dans ce projet.
Chaussures, fourrures, maroquinerie, accessoires ..., une large gamme de produits de luxe est proposée.

Fendi, l’enseigne italienne de luxe, s’implante au Maroc grâce à un partenariat avec le groupe Aksal. Après l’ouverture récente d’une boutique à la Mamounia de Marrakech, une seconde, cette fois-ci à Casablanca, a été inaugurée jeudi 15 octobre. Un point de vente de 300 m2, agencé de la même manière que les autres boutiques Fendi à travers le monde, où est proposée une large gamme d’articles, allant des fourrures aux chaussures, en passant par la maroquinerie et les accessoires notamment ceintures, montres, cravates et montres. «La maison romaine de luxe a même privilégié les clients marocains en plaçant dans la boutique casablancaise des articles non encore commercialisés ailleurs», annoncent les responsables de la marque.

L’implantation de la marque à Casablanca aura coûté 100 MDH. Cet investissement comprend le foncier, le stock qui a nécessité à lui seul un million d’euros, le marketing et enfin la formation. Les 25 employés de la boutique ont suivi des stages de formation à Paris et Milan en vue de maîtriser les techniques de vente et de gestion.

Une deuxième boutique en 2011 à Casablanca
Les deux partenaires n’ont donc pas lésiné sur les moyens pour donner à la marque la place qu’elle mérite sur le marché du luxe sur lequel la concurrence devient de plus en plus vive. Et l’atout principal de cette enseigne vis-à-vis de la concurrence est le concept de «Fato a mano» (fait à la main).

Ce concept cher à Michael Burke, patron de Fendi, signifie que tous les articles sont faits main, mettant ainsi en valeur le savoir-faire de l’artisanat italien. Ce qui explique la qualité des articles et leurs prix aussi. Ainsi, une paire de chaussures coûtera entre 250 euros (2 800 DH) et 1 000 euros (11 200 DH), les fourrures sont vendues à partir de 10 000 euros (112 000 DH), alors que le prix d’un sac variera entre 500 euros (5 750 DH) pour un article d’entrée de gamme et 30 000 euros (336 000 DH) s’il est en croco.

Pour les consommateurs spécialistes des soldes, il faudra retenir que la maison n’en prévoit pas si ce n’est des soldes privées !

Les responsables de Fendi restent discrets sur les prévisions en termes de chiffre d’affaires pour la première année d’exercice, mais affirment leur confiance quant au succès de la marque déjà connue par une catégorie de Marocains et en raison «du dynamisme commercial de la jeunesse marocaine et de l’émergence de la classe moyenne». Ce qui explique l’ouverture d’une deuxième boutique Fendi à Casablanca dans le Morroco Mall en 2011.

La Vie Eco

Cookies