PDA

Voir la version complète : Mazagan Beach Resort : Inauguration officielle ce samedi


diablo-colorado
30/10/2009, 22h56
.Une soirée de plusieurs millions de DH

· Des stars mondiales annoncées

http://www.leconomiste.com/upload/article/8_96485.jpg

LE pari d’enrichir la côte atlantique du Royaume, en créant «une destination de rêve et une station balnéaire d’exception», est gagné. Mazagan Beach Resort, qui se veut un projet économique intégré de grande envergure, focalisera à terme un investissement de plus de 6,3 milliards de DH, ventilé sur trois phases d’exécution.

La première tranche, opérationnelle depuis le 15 octobre, a nécessité une enveloppe de 3,1 milliards de DH, hors volet résidentiel. Réalisé dans le cadre du Plan Azur, ce mégaprojet touristique est développé dans la région d’El Jadida par le groupe fondé et dirigé par le Sud-Africain, Sol Kerzner (voir entretien page 9). Et à mégaprojet, méga-opening. En effet, le groupe a misé plusieurs millions de DH pour organiser une grande soirée d’inauguration ce 31 octobre.

Faire les choses en grand, c’est une habitude chez Kerzner. A titre indicatif, l’inauguration d’Atlantis Dubaï a coûté la bagatelle de 20 millions de DH. Deux mille invités, dont la moitié de l’étranger, sont attendus. Parmi eux, des stars du showbiz (Patrick Bruel, Naomi Watts, etc.), des personnalités du monde des affaires et de la politique. Une dizaine d’agences spécialisées dans l’événementiel ont mis la main à la pâte pour réussir ce méga-évènement.

800 consultants du groupe et prestataires de services, de Dubaï, Monaco, Paris, Londres, Amsterdam ou encore Los Angeles, sont également venus prêter main forte aux 1.200 salariés de Mazagan. La thématique de la soirée a pour objectif de rendre hommage aux 4.000 ouvriers marocains et 400 spécialistes-finisseurs du monde entier qui ont permis la réalisation de ce «bijou architectural». Un hommage qui nécessite notamment près de 6 tonnes de glace pour reproduire le logo de Mazagan, 100.000 roses pour la décoration et quelque 5.000 bougies.

50 chevaux pour la fantasia et 300 artistes populaires marocains sont aussi mobilisés pour donner encore plus de féerie à la soirée. Dès la porte d’entrée, l’allée de 3,6 km sera parée aux couleurs de la culture marocaine. Les riverains ne sont pas oubliés, puisque le management de Mazagan a prévu, avec la participation des autorités locales, plusieurs lieux d’animation, tout au long de la plage. Des feux d’artifice sont prévus.

Avant cela, dans l’après-midi, les actionnaires du projet (CDG, Mamda, Mutuelle centrale marocaine d’assurance, Somed et Kerzner) donneront une conférence de presse, en présence du ministre du Tourisme, Mohamed Boussaïd.

B. T.

L'Economiste

diablo-colorado
30/10/2009, 22h58
Mazagan Beach Resort,

Kerzner: «Mon métier, faire rêver les gens»

http://www.leconomiste.com/upload/article/9_96486.jpg

· La station balnéaire affiche complet

· Capitaliser sur les notoriétés de Marrakech et Casablanca

· «La volonté politique facilite le business»

Le 25 juin 2007, Driss Jettou, alors Premier ministre, donnait le coup d’envoi des travaux de la station Mazagan Beach Resort. Et le 31 octobre 2009, Mohamed Boussaïd, ministre du département du Tourisme, présidera la cérémonie d’inauguration de la première tranche de cette station, située entre El Jadida et Azemmour. Le projet a nécessité un investissement de 3,1 milliards de DH, hors immobilier résidentiel.

- L’Economiste: Vous avez l’air satisfait. Le projet Mazagan a été bouclé dans les temps et déjà on lui prédit un grand succès…

- Sol Kerzner: Tout à fait. Et c’est un grand soulagement pour ceux qui ont travaillé sur le projet. C’est un succès sur tous les plans. De par sa conception de véritable resort, associant le golf en développement au Maroc, l’hôtellerie de luxe et le loisir. De plus, les équipes du groupe ont l’ambition d’en faire la première destination touristique du Royaume…

- C’est tout de même un défi que de commercialiser une destination jusqu’ici peu connue du monde du voyage...

- Justement, c’est là où réside le challenge. Car bien des destinations avant Mazagan, aujourd’hui de premier plan, étaient carrément inexistantes. Mais la combinaison d’une volonté politique dont ont fait montre les autorités marocaines, en investissant lourdement dans les infrastructures aéroportuaires et routières, et la passion des équipes de Kerzner International, permettront de gagner ce pari. Et si cela peut vous rassurer, je réussis toujours ce que j’entreprends.

7 kilomètres de plage

- Mazagan ne risque-t-elle pas d’être à l’ombre de Marrakech et Casablanca?

- Bien au contraire, nous capitalisons sur ces deux destinations d’affaires pour Casablanca et de loisirs pour Marrakech pour mieux positionner notre offre, qui est unique dans la sous-région. Mon métier est de faire rêver les gens, de les faire voyager, leur offrir des lieux qui les surprennent et les émeuvent. Le slogan dans nos établissements est «Emerveiller le client», et ce n’est pas un vain mot. Les 7 kilomètres de plage de sable fin, le lagon artificiel, les 8 restaurants proposant toutes les cuisines du monde, le casino, le décor alliant luxe, confort, modernité et tradition, le golf de 18 trous logé au milieu des dunes, n’ont pas été imaginés sur un coup de dé.
Ce complexe de 250 hectares et son hôtel de 500 chambres ont été calibrés pour attirer de riches clients d’Europe, d’Amérique et du Moyen-Orient. A l’international, on vend la destination via les aéroports de Casablanca et de Marrakech, qui se trouvent respectivement à 45 minutes et deux heures. La preuve que cette destination est bien vendable, elle affiche complet depuis son ouverture commerciale, le 2 octobre dernier.


Impulsion

Pour l’inauguration, toute la famille Kerzner a fait le voyage dont Heather, sa femme (ex-mannequin américain) et ses enfants. Des stars mondiales sont également annoncées. Pour Sol Kerzner, président de Kerzner International, Mazagan Beach Resort, qui a bénéficié de la coopération entre les divers intervenants pour la réalisation de ce projet d’envergure (ndlr: le tour de table est formé de Kerzner International Development Limited, Somed, CDG et Mamda et la Mutuelle centrale marocaine d’assurance), donnera une forte impulsion au tourisme national. Le défi que veut relever Kerzner en mémoire de son fils Butch (mort dans un accident de voiture en 2006) qui avait imaginé le palace de Mazagan Beach Resort.

Propos recueillis par
Bachir THIAM

L'Economiste

Pihman
31/10/2009, 15h40
Décidemment c'est le mois de Si Driss Jettou qui continu a voir fructifier ces projet

après Renault maintenant Mazagan

Dommage que l'on a plus un PM de sa carrure

j'ai eu loccasion de le rencontrer de près , il est dune modestie déconcertante
on ne peut que s'incliner devant une personnalité pareille

alamirb
31/10/2009, 16h05
j'ai eu loccasion de le rencontrer de près , il est dune modestie déconcertante
on ne peut que s'incliner devant une personnalité pareille

C'est bien vrai.

diablo-colorado
31/10/2009, 16h44
Dommage que l'on a plus un PM de sa carrure

Dommage qu'on a plus Jettou comme PM ! Tous le monde a regretter le départ de cet grand homme , c'était la premier fois qu'on nous avons eu un haut responsable aussi intelligent et compétent que Driss , tous les grands projets et les plus importantes stratégies sectoriel du pays on été lancer sous son ère, et il a fait un parcours sans faute, son nom resteras coller a la métamorphose économique de cette dernière décennie.

Rif1979
31/10/2009, 17h04
C'est un beau projet. 200 euro par jour pour la chambre d'hôtel. Le Mazagan resort est pour le jetset .

:)

izzem
31/10/2009, 18h58
à la station thermale de moulay ya39oub, il y a la pisine à 10,00dhs et l'autre piscine à 100.00 dhs.
on ne peut pas mettre tout le monde à la même place......à chacun sa classe et son budget....:lol:

ould izza
31/10/2009, 21h57
@Pihman
Citation :
<< Dommage que l'on a plus un PM de sa carrure <<
-----------------------
Le nom de Driss Jettou restera lié surtout au sauvetage du secteur automobile avec notamment le lancement de la voiture économique (la fameuse UNO) qui a évité le naufrage de la SOMACA .
Pour les grands projets (Tanger med, plan émergence, etc..) on s’accorde à dire que c’est M. MEZIANE BELFKIH (principal conseiller de M6) qui en est le principal initiateur.

Sinon, l'histoire du Maroc post indépendance retiendra également Abdellah Ibrahim et Abderrahmane Youssefi comme des premiers ministres acceptables .

Pihman
31/10/2009, 22h14
pour abdallah ibrahim je l'accorde

avec abderrahim bouabid ils ont fait bcp de chose notamment laSAMIR

par contre la periode de Abderrahmane Lyoussfi a été caractérisé par bcp d'immobilisme en tous cas économique. Seul point ositif a son actif la fluidité de la transition monarchique

avce El Youssfi, la moudawana a été bloquée, le code de travail a été bloqué, la reformes des sociétés agricoles SODEA SOGETA a été bloquée

Avec Driss tous ces dossiers ont été expédié en six mois !!!! (sauf la moudawana)

rodmaroc
31/10/2009, 22h24
Sinon, l'histoire du Maroc post indépendance retiendra également Abdellah Ibrahim et Abderrahmane Youssefi comme des premiers ministres acceptables .
pendant cette periode l'usfp a rattrapé le temps perdu(plus de 30 ans dans l'opposition)....les ministres et les députés usfp ont volé comme jamais auparavent......c'est ce qui explique la débandade du parti lors des 2 dernières élections........et dire que toute ma famille votait pour ce parti!!!!!

Pihman
31/10/2009, 23h03
L'USFP s'est sabordée volontairement

en maintenant des éléments comme El Malki connu pour être un pion de Basri et connu pour être un coureur de jupons notoir l'image du parti a cérrement fondu

le passage de ce monistre a été calamiteux à l'agriculture et à l'éducation

le seule ministre qui a vraiement été plus ou moins fidele à l'idéale USFPiste a été El Gahs

il a osé des opérations aufacieuses
1. faire passer les enfants en colonies de vacances de 40.000 à 200.000
2. lancer les université populaires

des opérations qui aurait mérité bcp de soutien mais au contraire ils ont éété saboté

L'USFP est fini comme parti politique majeur, c'est pire que le PS français

ould izza
31/10/2009, 23h10
@rodmaroc

M. Youssefi ne peut être tenu pour responsable des agissements de certains usfpeistes !
Toujours est-il que, comme l’énonce Phiman, on ne peut dénier le rôle positif que M. Youssefi a joué dans la transition tranquille entre l’ancien et le nouveau régime !
Et cest cela que retiendra l'histoire !

Maroc02
01/11/2009, 19h12
Plusieurs star mondial était présente (la star de 300 notamment...)
http://www.youtube.com/v/2bDiEFEXX14

ayoub7
01/11/2009, 20h54
J'ai des amis qui ont été, si a la station numero 2, on a ce genre d'engouement, le Maroc risque de jouer dans la cour des grands a la fin du plan azur...

Aoudry
01/11/2009, 21h11
Je suis passé par Mazagan cet été, c'est du lourd !!! :mrgreen:
Deja que El Jadida est envahi de touristes en été (les marrakchi en tete), alors sa va etre le festival la, y aura presque plus de Jdidi a Jdida :mrgreen:

Pihman
01/11/2009, 21h22
El Jadida a dépassé FES et Tanger en capacité hotelière
ville qui ont des decennies de developpement en avance sur El Jadida

Belle revanche pour une ville connu uniquement pour être le pays de LA CITROUILLE el gar3a

Avec tous ce bo monde un projet de restaurant marchera a merveille :mrgreen:

ayoub7
02/11/2009, 01h45
El Jadida a dépassé FES et Tanger en capacité hotelière

C'est ce que j'ai entendu a la radio, grace a Mazagan Beach Resort, ca va etre la navette casa-el jadida chaque weekend dorenavant :)

ayoub7
02/11/2009, 02h31
NExt:

http://www.dailymotion.com/swf/x5lbm8

Geass
02/11/2009, 06h39
Le Maroc se réveille enfin... Il en a fallu du temps.

Cookies